CFI publie une étude sur "Les civic tech en Afrique"

Apparu il y a quelques années en Afrique, le terme "civic tech" désigne toute forme d’expression citoyenne, déployée via les nouvelles technologies, pour encourager un renouveau démocratique, une innovation économique ou une avancée sociale. A l’heure où ces mouvements se structurent et cherchent à se pérenniser, CFI dresse un premier bilan au Bénin, au Kenya, au Sénégal et en Tunisie. A lire.

04/01/2019

Les « civic tech » recouvrent les initiatives qui mettent les nouvelles technologies au service de l’approfondissement des pratiques démocratiques (participation citoyenne, redevabilité des institutions publiques, transparence et lutte contre la corruption). Elles permettent d’inclure dans la participation à la vie publique une population plus large, plus rapidement, à moindre coût.

Découvrez l’étude exclusive de CFI sur les « civic tech » en Afrique. Dans cette étude réalisée avec une méthodologie inspirée du journalisme d’enquête, CFI dresse un panorama de ces initiatives et esquisse le portrait-robot d’une génération engagée.

Lire l’étude et l’article dédié sur le site de CFI

Téléchargez l’étude

A propos de CFI

Filiale du groupe France Médias Monde et opérateur du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, CFI agit pour favoriser le développement des médias en Afrique, dans le monde arabe et en Asie du Sud Est.