De la Martinique au Bénin, un programme de volontariat novateur autour de l’engagement et de l’insertion professionnelle

Construit en lien étroit avec France Volontaires, le programme « Service Civique International au Bénin » issu de la coopération entre deux territoires, le Sud Martinique (Espace Sud Martinique) et le Sud Bénin, pour permettre à des jeunes de s’engager au Bénin dans une optique d’insertion professionnelle et de mobilisation personnelle.

26/07/2021

Six volontaires en service civique, venus tout droit de Martinique, ont fait leurs premiers pas au Bénin au début du mois de juillet 2021. Elles et ils passeront 4 mois dans des structures béninoises à Cotonou et Porto-Novo sur des thématiques diverses autour du développement durable.

Un projet de coopération décentralisée autour de l’insertion professionnelle des jeunes martiniquaises et martiniquais

Le programme « Service Civique International au Bénin » est un véritable processus de mobilisation personnelle, d’insertion sociale et professionnelle offert aux jeunes intéressés par le volontariat international et les métiers du développement durable.

Construit avec France Volontaires et avec la contribution de très nombreux partenaires locaux (telles que la Mission Locale de l’Espace Sud, les associations Reflet D’Culture et Diaspora Sans Frontières), le programme bénéficie au-delà, d’un soutien financier du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères (appel à projet Jeunesse VI de la DAECT), permettant la préparation intensive des jeunes volontaires puis, leur mise en activités dans les domaines de l’agriculture à tendance biologique, l’informatique et le numérique, l’adduction en eau potable et l’assainissement, etc. Des secteurs qui, demeurant en tension dans le Sud Martinique, continuent d’offrir de nombreuses perspectives d’emplois pérennes aux jeunes demandeurs d’emplois formés et intéressés.

Une préparation au départ approfondie

Avant leur départ au Bénin, les 6 volontaires fraichement sélectionnés ont bénéficié d’une préparation au départ approfondie d’un mois, organisée par l‘Espace Sud et en lien avec la Mission Locale et le Pôle Emploi, en Martinique. L’objectif était de préparer les jeunes volontaires à une expérience formative en leur donnant les moyens de se préparer à l’action dans un contexte interculturel, de situer leurs missions dans le contexte de la Solidarité Internationale et se positionner dans leurs parcours d’engagement.

Plusieurs modules ont donc été planifiés le mois précédant leur départ avec des intervenants extérieurs et d’autres services de l’Espace Sud. Par exemple, des entretiens individuels avec une psychologue, des ateliers sur la communication avec une journaliste ou encore des immersions de terrain permettant la découverte des grands enjeux environnementaux (gestion de l’eau, protections des espèces, etc.).

Visite du cap Beauchêne en Martinique

 

Une semaine d’intégration au Bénin organisée par France Volontaires avant le début de leurs missions

Dès leur arrivée à Cotonou, les volontaires ont été accueillis par l’équipe de France Volontaires au Bénin qui a pris en charge leur semaine d’intégration. Après une présentation de l’Espace Volontariats du Bénin, les volontaires ont pu découvrir pendant une semaine plusieurs aspects de la culture béninoise.

Ils se sont déplacés vers Ouidah, ville du sud du Bénin, connue pour son rôle dans la traite des esclaves de l’Atlantique, du XVIIe au XIXe siècle. Ils ont pu découvrir des lieux historiques comme la forêt sacrée de Kpassè, un haut lieu du vaudou qui abrite un arbre qui incarne l’esprit du roi Kpassè  et aussi  la route des esclaves, un lieu de mémoire unique et exceptionnel qui fait revivre les derniers pas des 2 millions d’hommes, femmes et enfants arrachés à leur pays. Durant cette semaine, ils ont également pu bénéficier d’une session sur les Us et Coutumes au Bénin et sur l’Histoire politique du pays, ils ont ensuite visiter leurs structures d’accueil à Cotonou et à Porto-Novo.

Les volontaires à l’Espace Volontariats Bénin (en haut) et en visite des structures d’accueil (en bas : à gauche, Jardins de l’Espoir et à droite l’ASEP)

 

Les premières impressions des volontaires

Les premiers pas dans un pays constituent forcément un moment particulier, nous avons « capté » les premières impressions des volontaires, à chaud :

Coralie « C’est franchement exceptionnel, je suis trop contente d’être ici ! Il n’y pas de mots, ça m’émeut même. »

Mathilde T. « Je suis heureuse d’être là, cela me permet de découvrir ma culture martiniquaise à travers le Bénin, notamment grâce à la visite de la ville de Ouidah. »

Nicolas « Je suis encore fatigué du voyage. C’est beaucoup de découvertes. Je ne réalise pas encore que je suis en Afrique, au Bénin. »

Mathilde P. « J’ai ressenti de la joie à mon arrivée. J’ai senti que j’arrivais enfin dans un pays proche de moi. »

Charles « Au Bénin, ça s’annonce intéressant ! »

Stéphane « C’est plein de découvertes, de connaissances et d’enrichissement, autant sur le plan personnel que professionnel »

Visite de la forêt sacrée de Kpassè

 

Les structures d’accueil et les missions des volontaires

Les six volontaires sont déployés dans trois structures différentes :

EPITECH BENIN

Un établissement d’enseignement supérieur français installé au Bénin depuis 2018 et qui propose des formations en informatique. Une autre de ses missions est de créer et consolider l’écosystème numérique. Epitech collabore avec différents partenaires au Bénin, dont l’association Wakanda, pour permettre à plus de jeunes notamment de l’enseignement secondaire et supérieur, d’avoir des espaces de formation au numérique.

Les deux volontaires accueillis par cette structure, Mathilde P. et Charles, seront respectivement en appui à l’aménagement d’un espace de co-working et à un programme d’inclusion numérique : « Epitech For Impact ».

Epitech Bénin

ONG ASEP

L’ONG ASEP (Action Sociale pour l’Éradication de la Pauvreté) agit dans la lutte contre la pauvreté des communautés autour de Porto-Novo en apportant un bien-être social et sanitaire aux populations, notamment dans l’adduction en eau potable.

L’ONG accueille trois des six volontaires, Coralie, Mathilde T. et Nicolas, en appui aux comités de gestion des équipements hydrauliques.

ONG ASEP

LES JARDINS DE L’ESPOIR

Les Jardins de l’Espoir est une organisation de jeunes activistes climatiques, universitaires à la base, mais reconvertis dans l’agriculture écologique. L’organisation a pour mission de promouvoir l’agroécologie. Elle dispose de 5 fermes de production, de formation et d’expérimentation. L’organisation initie plusieurs programmes de sensibilisation auprès de plusieurs publics afin de changer les comportements pour tendre vers un monde plus écologique.

La structure accueille Stéphane, qui participera à des activités autour de la nutrition en milieu scolaire, de la création d’un marché fermier et de l’amélioration des semences paysannes.

Les Jardins de l’Espoir

Pour aller plus loin

France Volontaires au Bénin

Le Service Civique à l’international