En Tunisie, le campus des volontaires des oasis est lancé

Du 9 décembre 2019 au 2 janvier 2020, une initiative inédite réunit les défenseurs des oasis à Chenini-Gabès en Tunisie : le campus des volontaires des oasis. Pendant trois semaines, des volontaires, des agriculteurs, des chercheurs, des représentants d’organisations de la société civile et des autorités locales travaillent ensemble pour construire un plan de gestion des risques dans l’oasis de Chenini. Focus.

13/12/2019

Pendant trois semaines, à l’initiative de l’Association de sauvegarde de l’oasis de Chenini-Gabes (ASOC) et dans le cadre du projet européen TERO – Territoires engagés pour la résilience des oasis, le campus des volontaires des oasis réunit des volontaires venus du Maroc, de Mauritanie et de Tunisie, des volontaires européens engagés dans les oasis, des agriculteurs, des chercheurs, des représentants d’organisations de la société civile et des autorités locales. Plus de 60 participants sont au rendez-vous !

L’objectif ? La mise en place d’un plan de gestion des risques dans l’oasis de Chenini. L’eau, les sols, le milieu environnant, la biodiversité et le phytosanitaire sont les cinq principaux axes de travail.

Au programme de ces trois semaines de travail collaboratif : ateliers, enquêtes de terrain, dynamiques de réflexion et de co-construction…

Une action de mobilisation inédite à suivre sur la page Facebook de l’ASOC !

En savoir plus :

Page Facebook de l’ASOC

Site du projet TERO