EnLAzando, pour le renforcement du volontariat en Amérique latine

Le projet EnLAzando, élaboré par France Volontaires et qui a pour objectif le renforcement du volontariat en Amérique latine, a été lancé il y a un peu plus de un an. Où en est le projet ? Voici un point d'étape qui résume les accomplissements principaux du projet.

02/09/2021

Construit et articulé par les équipes de France Volontaires en Amérique Latine, le projet EnLAzando a pour objectifs de favoriser la coopération et l’articulation entre les acteurs du volontariat de 5 pays et la France, ainsi que de renforcer les capacités des organisations qui œuvrent pour l’engagement citoyen. Structuré autour de l’appui aux écosystèmes du volontariat, il offre depuis juin 2020, des opportunités de financements, formations, échanges et mise en réseau aux acteurs de la solidarité en Bolivie, Colombie, Équateur, Paraguay et Pérou.

Ce projet du Fonds de Solidarité pour les Projets Innovants, les sociétés civiles, la francophonie et le développement humain (FSPI) du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères permet, depuis son lancement, de répondre à de nombreuses attentes des organisations de la société civile mobilisant des volontaires. En pariant sur la construction de référentiels et d’une culture commune de volontariat, ainsi que sur la formation et l’échange pour un volontariat de qualité, il contribue à faire évoluer les pratiques et la réflexion des acteurs en Amérique Latine.

S’adapter au contexte : une nouvelle construction du projet pour la virtualité

Le projet, pensé en 2019 et approuvé par le Ministère à l’aube de l’année 2020, a dû, dès la déclaration de la pandémie de Covid-19, se reconstruire et s’adapter à la virtualité.

Dans cette optique, plusieurs activités initialement pensées en présentiel, telles que des missions, des formations et des rencontres entre acteurs, ont dû être repensées.

Loin de se laisser décourager par la situation sanitaire et sensible à l’impérieuse nécessité d’un projet d’une telle envergure pour le volontariat en Amérique Latine et ses acteurs, la représentation régionale soutenue par les équipes des espaces volontariats a su repenser le projet et ses activités. La collaboration étroite avec les postes diplomatiques et les partenaires de référence des écosystèmes de volontariat ont été jusqu’à présent des facteurs fondamentaux du succès des initiatives.

Panorama du volontariat en Amérique latine : mieux connaitre pour mieux agir

Au courant du second semestre 2020, 5 cartographies d’acteurs et 5 diagnostics des écosystèmes de volontariat ont été lancés dans les pays concernés par le projet.

Ces travaux ont permis d’identifier les principaux acteurs des écosystèmes nationaux et appréhender leurs attentes, défis et intérêts. Des niveaux d’institutionnalisation et de structuration du volontariat, aux thématiques d’actions des organisations et types de volontariats développés, les points analysés ont été nombreux et ont servi aux équipes à mieux connaitre le volontariat latino-américain pour rendre les activités du projet pertinentes et envisager la construction de partenariats stratégiques. Cet exercice a également montré ses limites, en lien avec le manque d’expertise en la matière, le volontariat n’étant pas un réel sujet d’étude, beaucoup reste à construire. 

Formation et articulation des acteurs : pierres angulaires du projet

L’un des objectifs principaux du projet EnLAzando (« Enlaçant ») est de soutenir le renforcement de capacités et la structuration des acteurs du volontariat dans les cinq pays dans lesquels il se déroule. En proposant des espaces de formation, d’échange, de mise en réseau au niveau national et régional, il aspire à valoriser les bonnes pratiques, créer des moments de rencontre, réflexion et de prise de conscience de la nécessité de favoriser la professionnalisation des organisations de volontariat pour des interventions pertinentes et alignées aux objectifs de développement qu’elles se fixent.

C’est avec ce cap comme horizon que plusieurs activités ont, d’ores et déjà, été pensées, lancées et réalisées :

    • Dès le mois de décembre 2020 et le lancement au grand public du projet, plus de 100 entités des 5 cinq pays postulaient à la 1re édition du Fonds pour l’Innovation dans le Volontariat. S’adressant aux organisations de la société civile, ce 1er fond a financé 11 projets novateurs en matière de volontariat à hauteur de 3 000 euros. Le processus d’analyse et évaluation des 50 projets reçu dans le cadre de la 2e édition est en cours. Les résultats de ces initiatives seront valorisés et devraient servir la recherche de partenariats pour la pérennisation de cette précieuse opportunité de financement.
    • En partenariat avec l’Université Pontificale Catholique d’Équateur (PUCE) et la Fondation CRISFE, France Volontaires a lancé en juin la première édition du programme international de formation en gestion de volontariat et renforcement organisationnel Voluntad es +. Ce programme de formation à portée régionale, inclut la participation de trois universités du réseau AUSJAL et se compose de 2 éditions adressées à 70 organisations mobilisant des volontaires. Les 5 modules proposés ont été construits avec l’appui d’experts universitaires et offrent aux participants l’opportunité d’une réflexion conceptuelle et théorique approfondie ainsi que d’échanges basés sur l’expérience. Nous vous invitons à connaitre Voluntades+; son programme, sa création, ses ambitions et quelques témoignages des participants.
    • En complément de cette formation académique, des ateliers nationaux visant le renforcement de capacités et la construction d’une culture commune du volontariat ont été proposés ou le seront prochainement en Equateur, au Pérou et en Bolivie. Ces espaces d’échanges et formation ont été conçus en lien avec des partenaires en s’adaptant aux réalités et attentes des acteurs des différents pays.
    • Les « Premières assises franco-boliviennes du volontariat, de la coopération internationale, de la jeunesse et de la participation citoyenne », ont été organisées par l’ambassade de France en collaboration avec France Volontaires et l’association MANQ’A. Cet événement visait la création d’un espace de rencontres et d’échanges entre les acteurs français, boliviens et internationaux du volontariat, la promotion non seulement les programmes de volontariat français et l’apport de jeunes volontaires français en Bolivie, mais également les dynamiques de coopération inclusive et multidirectionnelle via le volontariat sud/nord sud/sud. Il visait aussi la valorisation de la contribution du volontariat dans les dynamiques de coopération entre la France et la Bolivie volontariat, dans une logique de réciprocité. Grâce à la virtualité, plusieurs organisations membres et partenaires (Délégation Catholique pour la Coopération, SCD, La Guilde, Planète Urgence) ont participé activement à l’événement pour informer des différents programmes de volontariat français, rencontrer et échanger avec des organisations boliviennes sur les opportunités de développement de missions.

Résumé premières assises franco-boliviennes du volontariat

 

Dispositifs de volontariat français au service de l’engagement international de jeunes Latino-Américains

  • 5 jeunes latino-américaines en soutien des dynamiques du projet

5 volontaires de solidarité internationale ont été mobilisées pour venir en appui de plusieurs organisations et réseaux en Bolivie, Équateur et Pérou.

En Bolivie, Paula Morales (colombienne) est mobilisée au sein de l’organisation Manq’a en appui à la communication et a soutenu l’organisation des Premières Assises Franco-Boliviennes.

En Équateur, Carolina Vaca (bolivienne) et María Isabel Paz (péruvienne) sont mobilisées en soutien au renforcement du réseau Équatorien de Volontariat sur différents projets, dont la construction participative d’une loi sur le volontariat.

Au Pérou, Marcela Dávila (colombienne) soutient la structuration et l’animation du réseau Soy Voluntari@ et Patricia Cuevas (colombienne), appuie la coordination du programme de volontariat de la Municipalité de Lima.

  • 5 jeunes latino-américains sur la ligne de départ pour la France

Dans le cadre du projet, 5 jeunes latino-américains, vont réaliser un volontariat de service civique en France.

Leurs missions se dérouleront du 1er septembre au 28 février 2022. Leur mise en place s’est faite dans une logique de construction de partenariats pouvant perdurer après projet. Ainsi, la mission locale de Lille, Cool’eurs du Monde en lien avec la ville de Bordeaux dans le cadre de la réactivation de la coopération décentralisée avec Lima, le Lycée agricole de Douai, ou encore la Délégation Catholique pour la Coopération et ses partenaires ont souhaité participer à cette expérience.   

Conclusion

Les équipes de France Volontaires continuent de tisser des liens avec des acteurs de premier plan des écosystèmes du volontariat dans la région, permettant de positionner France Volontaires comme un partenaire primordial et de montrer l’intérêt de la France à soutenir l’engagement citoyen et de participer au renforcement des organisations porteuses de ces engagements.

Le projet EnLAzando et les équipes de France Volontaires portent haut la vision française du volontariat comme vecteur de coopération, instrument de participation citoyenne et de renforcement d’une jeunesse solidaire. Ce projet ambitieux suivra la voie tracée durant cette première année pour contribuer à construire, en Amérique Latine,  un volontariat responsable et à la hauteur des défis de la région.

Pour aller plus loin

Lancement du projet EnLAzando en Amérique latine

Premières rencontres franco-boliviennes du volontariat