Etudier l’impact de l’engagement volontaire à l’international : l’enquête sur la contribution du volontariat à l’Agenda 2030 est lancée !

Comprendre et démontrer l’impact du volontariat international est l’un des objectifs de France Volontaires et de son programme d’études. En dépit de la crise sanitaire actuelle, les projets multi-acteurs se poursuivent : l’étude sur la contribution de l’engagement volontaire et solidaire à l’international à l’Agenda 2030 est lancée.

20/05/2020

Depuis la publication de la dernière Cartographie des engagements volontaires et solidaires à l’international, France Volontaires poursuit sa mission de production de connaissances à travers la mise en place d’un programme d’études, tourné vers l’observation de l’utilité sociale du volontariat international. Trois projets multi-acteurs et en collaboration avec les membres de la plateforme ont été définis dans le cadre de ce programme d’études.

Ainsi, il y a maintenant près d’un an, France Volontaires et dix organisations membres(1) ont initié le premier chantier de ce programme d’études : une étude sur la contribution de l’engagement volontaire et solidaire à l’international à l’Agenda 2030.

Ces organisations se sont réunies régulièrement dans un groupe de travail afin de piloter ce travail ambitieux. Elles ont  lancé une étude expérimentale découpée en deux grandes phases de terrain :

  • premièrement, un questionnaire en ligne adressé aux Volontaires internationaux d’Echange et de Solidarité (VIES) engagé·es sur des missions de plusieurs mois,
  • puis, une enquête de terrain qui se déroulera à Madagascar, menée en partie par l’équipe de Sociotopie, atelier de sciences humaines et sociales appliquées.

Le questionnaire est en ligne depuis fin mars et est diffusé dans différents réseaux avec l’aide du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), du FONJEP et des organisations membres de France Volontaires. Celui-ci s’adresse aux volontaires engagé·es dans des missions de plusieurs mois à l’international (VSI, service civique, bénévolat senior, etc.), en cours ou rentrés il y a moins de trois mois. L’enquête est en ligne jusqu’à la fin mai 2020, il est toujours possible d’y répondre !

Ce questionnaire irriguera l’enquête de terrain qui se déroulera à Madagascar dès que les conditions sanitaires le permettront, avec l’appui notamment de l’Espace Volontariats Madagascar. Cette phase d’enquête de terrain permettra d’analyser plus finement la plus-value du volontariat dans l’atteinte de l’Agenda 2030, en observant comment des volontaires, structures d’accueil, ou encore partenaires œuvrent pour atteindre l’Agenda 2030 et ses Objectifs de développement durable (ODD).

En parallèle de cette étude, France Volontaires développe avec une dizaine de membres(2) un second projet, autour du principe de réciprocité dans le volontariat international. Celui-ci s’attachera à analyser ce qui se trouve derrière le concept de « réciprocité », son actualité dans différent projets, et ses impacts.

Pour pouvoir participer à l’enquête sur l’Agenda 2030, ou pour toute autre question sur le programme d’études de France Volontaires, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : etudes@france-volontaires.org

 

(1) AGIRabcd, ATD Quart-Monde, DCC, DEFAP, la Guilde, IFAID, Ligue de l’enseignement, Région Centre-Val de Loire, SCD, CLONG-Volontariat et le MEAE

(2) Cotravaux, DCC, Défap, DJEPVA, IFAID, Ligue de l’Enseignement, MEAE, Région Centre-Val de Loire, SCD, Solidarité Laïque