Formation DAMOCE : le réseau culturel et d’éducation malgasy se professionnalise

Du 24 au 28 août 2021, les Président.e.s et Directeurs.trices d’Alliances françaises, les membres de l’Institut Français de Madagascar et du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France ont été conviés à suivre la troisième semaine de formation diplômante DAMOCE (Diplôme d’Aptitude de Management des Organismes Culturels et d’Éducation), organisée à l’Alliance française de l’Ile-Sainte-Marie par Joachim, Directeur de l'Alliance, en mission de Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) à Madagascar.

08/09/2021

Animée par Régis SAVARY, consultant à l’Alliance française de Paris Île-de-France, cette troisième semaine de formation diplômante vient compléter les deux précédentes, organisées pour la première fois, à Madagascar, à l’Alliance française de Toamasina (avril 2019) et à l’Alliance française de Fianarantsoa (février 2020), grâce à l’Institut Français de Paris, via son Plan d’Appui aux Formations, et au soutien du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France à Madagascar.

Ces 5 jours ont été propices au dialogue, à la réflexion et à la mutualisation des connaissances et des expériences en matière de management, de ressources humaines, de gestion de projet, des outils de pilotage, des stratégies de levée de fonds, etc.

« Cette formation est un atout essentiel pour permettre la professionnalisation des agents du réseau. En effet, la gouvernance d’une Alliance française a beaucoup changé aujourd’hui, et les enjeux sont très importants notamment pour la francophonie. Il faut avoir des notions approfondies de management et des compétences solides de gestion pour pouvoir développer une Alliance de façon autonome », Joachim, VSI Directeur de l’Alliance française de l’Ile Sainte-Marie.

Parmi les 17 participants, trois autres de nos volontaires de solidarité internationale ont pu approfondir leurs compétences : Daniella, VSI directrice adjointe à l’Alliance française de Fianarantsoa ; Pierre-Olivier, VSI coordinateur des AELF au Ministère de l’Education Nationale ; et Sara, VSI chargée de coopération à l’Institut français de Madagascar et à l’Alliance française de Tananarive.

Ce qu’ils ont le plus apprécié ?

À l’unanimité, la richesse des échanges et une formation sur mesure.

« Le DAMOCE permet de réajuster nos pratiques en tant que personnel de direction et nous donne les directives à suivre pour accroître les performances de nos Alliances respectives », précise Daniella.

Sur le plan social, cet évènement représente une rare occasion de pouvoir tisser davantage de liens entre les acteurs du réseau culturel et d’éducation malgasy.

À l’issue de cette troisième semaine, plusieurs membres sont prêts à valider le diplôme DAMOCE, après la rédaction d’une thèse ou d’un projet d’établissement.

Nous tenons à saluer l’engagement de nos volontaires Daniella, Sara, Pierre-Olivier, et féliciter Joachim pour son dévouement dans l’organisation de cette troisième semaine de formation très riche, dans un contexte sanitaire particulièrement délicat.