Formation de préparation au départ des volontaires internationaux au Togo

Trois volontaires togolais sont sur la ligne de départ : Kodjo s'apprête à effectuer une mission de service civique en France, Débora et Kodjogan se préparent à partir en Allemagne pour des missions de volontariat. Tous trois ont été réunis par France Volontaires Togo et l'Agence nationale du volontariat au Togo (ANVT) pour un atelier de préparation au départ.

05/10/2021

Le 30 septembre 2021 s’est tenu à l’ANVT (Agence Nationale du Volontariat au Togo) l’atelier de préparation au départ de Kodjo Wobuibé ZEMELO en partance pour une mission de volontariat en Service civique en France, ainsi que de Débora Assognim ATCHAD et de Kodjogan François MIGBLONYA, tous deux en partance pour des missions de Volontariat en Allemagne.

Ces ateliers de formation, co-organisés par l’ANVT et France Volontaires au Togo, se déroulent avant chaque départ de nouveau volontaire international dans le cadre de la réciprocité. Ce premier atelier de 2021, s’inscrit dans un objectif de relance de mobilité des volontaires internationaux en réciprocité. Cette formation a pour objectif de préparer ces volontaires internationaux aux enjeux et aux valeurs du volontariat, mais aussi de les amener à mieux appréhender leur arrivée dans un nouvel environnement professionnel, social et culturel.

Un premier module a permis aux jeunes de mieux comprendre les spécificités du statut du volontaire, ses droits, ses devoirs, ses responsabilités et d’échanger sur les valeurs fortes du volontariat tel que l’engagement, l’humilité, le dévouement, le partage, la solidarité.

Dans un deuxième module, le rôle et les missions de l’ANVT et de France Volontaires leur ont été présentés. De même, ils ont pu découvrir le dispositif mis en place en termes de suivi et d’accompagnement avant, pendant et après leur mission.

Esso-Wèdeou GNAMKE, Chargé d’Appui au Développement des Volontariats  (CADV) de l’Espace Volontariats du Togo, a amené les jeunes à mieux appréhender le terme de « culture » pour mieux gérer l’interculturalité, et les conflits.

Les échanges ont ensuite porté sur des conseils pratiques et la gestion des risques, en matière de sécurité, de santé et de vie quotidienne grâce à l’intervention d’une part de Marion CASEJUANE, française ayant vécu en Allemagne, VSI chargée de communication et relation partenariales à l’Espace Volontariats du Togo et d’autre part via le témoignage de Gisèle LAMBONI , ancienne volontaire internationale revenue de mission en France.

Toute l’équipe de France Volontaires et de l’ANVT leur souhaite une bonne mission et une très belle expérience.