Forum Politique de Haut Niveau 2019 : de nombreux pays reconnaissent le rôle du volontariat dans l’atteinte des ODD

Le Forum Politique de Haut Niveau (FPHN) s’est tenu du 9 au 18 juillet 2019 au siège des Nations Unies à New York. Parmi les 47 pays qui ont présenté leur Revue Nationale Volontaire (RNV), 21 ont mentionné le volontariat comme contribuant à la réalisation de l’Agenda 2030 et à l’atteinte de ses 17 Objectifs de Développement Durable (ODD).

30/07/2019

Créé en 2013, le Forum Politique de Haut Niveau est la plateforme centrale des Nations Unies pour le suivi et l’examen de l’Agenda 2030 et des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD), adoptés par l’Assemblée générale de l’ONU (AGNU) le 25 septembre 2015.

Chaque année, un certain nombre de pays vient présenter leur Revue Nationale Volontaire (RNV) qui permet d’assurer un suivi de l’état d’avancement de l’atteinte des ODD dans les pays, d’identifier les leçons apprises et les défis à relever. Chaque Etat membre présentera au minimum deux revues d’ici à 2030.

En 2019, 47 pays ont présenté leur RNV, en mettant l’accent sur le thème du FPHN « Emanciper les individus et assurer l’inclusion et l’équité », et sur les cinq ODD ciblés cette année :

  • OOD 4 « Education de qualité »
  • ODD 8 « Travail décent et croissance économique »
  • ODD 13 « Lutte contre le changement climatique »
  • ODD 16 « Paix, justice et institutions efficaces »
  • ODD 17 « Partenariats pour la réalisation des objectifs » (qui est revu chaque année)

Intégrer le volontariat dans les Revues Nationales Volontaires

Le rôle du volontariat dans la mise en œuvre des ODD est reconnu dans plusieurs documents politiques et techniques des Nations Unies. Le texte cadre de l’Agenda 2030 reconnaît explicitement les groupes de volontaires en tant que parties prenantes dans la réalisation des 17 ODD.

Plus récemment, la résolution A/RES/73/140 de l’AGNU, intitulée « Le volontariat à l’appui du Programme de développement durable à l’horizon 2030 », et adoptée en décembre 2018, encourage tous les États Membres à faire figurer dans les prochaines RNV des informations concernant « l’importance, la contribution et le poids du volontariat, à associer des volontaires au suivi des progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de développement durable sur les plans national et infranational et à les mobiliser davantage dans le cadre de l’action citoyenne ».

Selon les estimations du programme des Volontaires des Nations Unies (PVNU), plus d’un milliard de personnes mènent des activités bénévoles ou volontaires dans le monde en fournissant un appui dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la lutte contre le changement climatique, de la paix ou encore dans le suivi des efforts de reconstruction après un désastre.

La valorisation de la contribution des volontaires au développement durable dans les revues permet, entre autres, aux pays de mettre en évidence la participation et l’engagement des citoyens comme véritable levier d’inclusion permettant de « ne laisser personne de côté ».

France Volontaires accompagne cette dynamique

France Volontaires, à travers ses Espaces Volontariats, accompagne chaque année un certain nombre de pays dans l’élaboration de leur RNV afin de garantir l’intégration du volontariat. Pour 2019, cette démarche a été menée dans les 9 pays suivants : Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Ghana, Philippines, Tchad et Tunisie.

Ce travail est mené conjointement avec la Volunteer Groups Alliance (VGA), une coalition internationale réunissant des organisations et réseaux qui contribuent au développement durable à travers le volontariat et le bénévolat.

21 pays ont reconnu la contribution du volontariat aux ODD

Chaque année, de plus en plus de pays reconnaissent la contribution des volontaires dans leur RNV. Pour 2019, 21 pays* sur les 47 présentant leur revue ont mentionné le volontariat.

Tout d’abord, le Burkina Faso reconnait que le Programme national de volontariat Burkinabé (PNVB) contribue à la réduction de la pauvreté sous toutes ses formes (ODD 1).

Le Cambodge mentionne quant à lui le lancement, avec le Programme des Volontaires des Nations Unies (PVNU), de trois programmes pilotes de volontariat qui permettent à la jeunesse de faire partie des solutions, de valoriser leur expertise, notamment dans le domaine de l’éducation (ODD 4).

Au Cameroun, les acteurs du volontariat ont produit leur propre RNV et ont été parties prenantes actives au processus d’élaboration de la revue nationale. Concernant l’ODD 17 sur le partenariat mondial, plus de 1500 volontaires internationaux sont actuellement déployés dans le pays au sein de diverses organisations et plus de 200 camerounais sont engagés à l’étranger en qualité de volontaires.

Dans la revue de la Côte d’Ivoire, la contribution du volontariat français et des volontaires locaux dans la lutte contre le changement climatique (ODD 13) est soulignée. Ces actions portent sur le renforcement des capacités de résilience des communautés, la préservation des parcs naturels et la protection des ressources de la biodiversité.

Au Ghana, le volontariat est présenté comme l’une des formes d’engagement social les plus enracinées de la société ghanéenne. Des volontaires internationaux sont également engagés. La plupart des activités de volontariat au Ghana concernent l’enseignement, la construction, les soins de santé, le développement des compétences, et ce, principalement dans des communautés défavorisées.

Concernant les Philippines, l’accent est mis sur la Brigada Eskwela qui rassemble chaque année à l’échelle nationale des volontaires pendant une semaine afin de préparer les établissements scolaires à la rentrée des classes. Des dons de matériel sont effectués par des partenaires privés et des individus donnent de leur temps pour réparer le matériel pédagogique, nettoyer les salles de classe et améliorer les aménagements des établissements afin d’inciter les élèves à aller à l’école et à persévérer pour réaliser leurs ambitions.

Dans la perspective du FPHN en 2020, France Volontaires compte s’inscrire dans la même démarche d’appui à plusieurs pays qui présenteront leur RNV pour intégrer la contribution des volontaires.

* Les 21 pays ayant mentionné le volontariat dans leur revue nationale volontaire sont : Azerbaïdjan, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Chili, Côte d’Ivoire, Fidji, Ghana, Island, Israël, Liechtenstein, Mongolie, Nouvelle-Zélande, Oman, Pakistan, Philippines, Royaume-Uni, Serbie, Sierra Leone, Timor-Leste et Tunisie.

Pour aller plus loin :