Forum politique de haut niveau 2020 : la voix du volontariat entendue au plus haut niveau

Rencontre annuelle des Nations unies pour le suivi et l’examen de l’Agenda 2030 et des Objectifs de développement durable (ODD), le Forum politique de haut niveau s’est tenu en ligne du 7 au 16 juillet 2020 sous le thème « Action accélérée et solutions transformatrices : une décennie d’action et des résultats pour le développement durable ». Comme chaque année, la Volunteer Groups Alliance, coalition de plus de 40 organisations et réseaux qui contribuent au développement durable par le volontariat sous toutes ses formes à travers le monde, et dont France Volontaires est membre, a mené plusieurs actions. Evénement parallèle, note de positionnement, mention dans les Revues nationales volontaires, inscription dans la Déclaration ministérielle, participation à la Rencontre Technique Globale sur le volontariat… cette année encore, la voix du volontariat a été portée au plus haut niveau afin de valoriser la contribution indispensable des volontaires pour l’atteinte des ODD et sa nécessaire reconnaissance par les gouvernements.

22/07/2020

Un événement parallèle sur le rôle des volontaires face à la Covid-19 et aux ODD

Intitulé « Les volontaires en tant que héros communautaires essentiels : le rôle du volontariat dans la conduite de l’action sur la Covid-19 et les ODD », l’événement parallèle organisé en marge du Forum politique de haut niveau (FPHN) par la Volunteer Groups Alliance (VGA) a eu lieu le 7 juillet en ligne et a rassemblé 150 participants.

Des intervenants, issus de gouvernements, d’organisations internationales et de la société civile venant d’Equateur, des Etats-Unis, d’Inde, du Kenya et du Malawi, ont abordé le rôle essentiel que les volontaires jouent à travers le monde pour atteindre les ODD et aider à construire des communautés plus fortes, plus résilientes et inclusives pour la dernière décennie d’action de l’Agenda 2030. Le panel est également revenu sur le rôle clé que les volontaires ont joué dans la réponse à la pandémie de la Covid-19.

Invité par France Volontaires, Elias Tenorio, Secrétaire technique aux Jeunesses d’Equateur, a souligné le rôle complémentaire du gouvernement équatorien et des volontaires dans la réponse à la crise sanitaire et à ses conséquences économiques et sociales. Il a également prôné pour l’instauration d’un cadre légal de volontariat en Equateur qui permettrait aux volontaires de démultiplier leurs actions, et ainsi leurs impacts sur les communautés.

Du côté de la société civile, Javier Alvadaro, Directeur des opérations à la Fundación Telefónica Ecuador, a présenté les actions de son organisation pour une transformation numérique qui « ne laisse personne de côté ». Il a également présenté les actions du Réseau national de volontariat en Equateur, dont France Volontaires est membre, et a souligné l’importance de cette dynamique collective dans ce contexte de crise sanitaire mondiale et pour la réalisation de l’Agenda 2030.

Retrouvez le replay de cet événement parallèle :

Le volontariat intégré dans les Revues nationales volontaires des Etats membres

Tous les ans à l’occasion du FPHN, un certain nombre d’Etats vient présenter chacun leur Revue nationale volontaire (RNV) qui permet d’assurer un suivi de l’état d’avancement de l’atteinte des ODD dans les pays, d’identifier les leçons apprises et les défis à relever. France Volontaires, à travers ses Espaces Volontariats, accompagne un certain nombre de pays dans l’élaboration de leur RNV afin de garantir la reconnaissance des actions des volontaires.

C’est dans ce cadre que France Volontaires et le Programme des Volontaires des Nations Unies (PVNU) en Equateur ont lancé une enquête en ligne sur la contribution du volontariat aux 17 ODD. Plus d’une centaine d’organisations nationales et internationales ont répondu à l’appel, provenant de la société civile, du secteur public, du secteur privé et du monde académique, et promouvant le volontariat ou comptant avec des volontaires nationaux et internationaux dans leurs projets. Les résultats de l’enquête ont permis d’élaborer un rapport sur la situation du volontariat en Equateur et de sa contribution à la réalisation des ODD qui a été transmis aux autorités équatoriennes.

Cependant, les incertitudes dues à la crise sanitaire mondiale de la Covid-19 et ses impacts ont fortement perturbé cette année les processus étatiques d’élaboration des RNV, et ont rendu difficile les concertations entre les gouvernements et la société civile.

Toutefois, il est à noter que dans sa revue, le Bénin met en avant dans les progrès réalisés en lien avec l’ODD 17 sur les moyens de mise en œuvre et les partenariats, la création du Corps National des Jeunes Volontaires pour le Développement qui vise à développer le potentiel des jeunes par la promotion des services de volontariat formel et à les mobiliser pour leur pleine participation bénévole aux tâches de construction nationale. De plus, la revue mentionne également l’accord de partenariat conclu entre l’Office Béninois des Services de volontariat des Jeunes (OBSVJ) et France Volontaires dans le cadre du volontariat international et de réciprocité, qui a permis d’envoyer de 2016 à 2019, plus d’une vingtaine de jeunes volontaires béninois en France.

Par ailleurs, le Niger a évoqué dans sa revue la mise en œuvre du Programme National de Volontariat pour le Développement dans les mesures prises pour remédier aux lacunes et aux défis existants en lien avec l’ODD 8 sur la croissance économique et l’emploi.

D’autres pays comme l’Inde, le Kenya ou le Malawi ont également reconnu la contribution du volontariat aux ODD dans leur RNV.

Retrouvez l’intégralité des Revues nationales volontaires 2020

Le rôle des volontaires dans la Déclaration ministérielle

Afin de faire entendre au plus haut niveau la voix du volontariat au sein de la communauté internationale, la VGA a conçu et porté une note de positionnement à l’occasion du FPHN qui appelle les Etats membres à reconnaître officiellement la contribution du volontariat à la mise en œuvre des ODD. Des illustrations concrètes de projets impliquant des volontaires démontrent le rôle essentiel de l’engagement citoyen dans la réalisation de l’Agenda 2030.

Dans ce sens, les actions de l’association Envol Vert au Pérou, partenaire de France Volontaires, qui lutte pour la préservation de la forêt et de la biodiversité, tout en créant des liens forts avec les populations locales, avec l’appui de volontaires internationaux, sont mises en avant. Par ailleurs, est également mentionné le projet autour de l’accès à l’énergie durable dans le cadre de la coopération décentralisée entre la ville de Lille en France et la municipalité de Oujda au Maroc, qui est mis en œuvre par une volontaire de solidarité internationale (VSI) de France Volontaires.

Retrouvez la note de positionnement de la VGA pour le FHPN 2020

Grâce à l’ensemble des actions menées par la VGA et ses membres, la Déclaration ministérielle, qui sera adoptée dans les jours à venir à l’issue du Forum politique de haut niveau, reconnaitra expressément, et pour la première fois, le rôle des volontaires dans la mise en œuvre des ODD. Par ce texte, les Ministres en charge du développement durable des Etats membres des Nations unies s’engageront à soutenir les acteurs du volontariat pour démultiplier l’impact de leurs actions contribuant à la réalisation de l’Agenda 2030.

« Enfin, nous encouragerons l’engagement du secteur public et les partenariats innovants par une approche globale rassemblant les gouvernements et les sociétés, la mobilisation et les actions régionales et locales, la participation des communautés, des peuples, de la société civile, des universités et du secteur privé. Nous continuerons à assurer une participation significative des acteurs non étatiques au FPHN. Nous reconnaissons également le rôle des volontaires dans la mise en œuvre des objectifs. Nous investirons davantage dans le capital humain, afin de renforcer le pouvoir d’agir des enfants, des jeunes et des femmes, en tant qu’agents essentiels du changement, et nous soutiendrons leur participation significative à la réalisation de la vision de l’Agenda 2030. »

Retrouvez l’intégralité du projet de Déclaration ministérielle du FHPN 2020

En marge du FPHN : une rencontre dédiée à la contribution des volontaires à l’Agenda 2030

La Réunion technique globale (RTG) organisée par le programme des Volontaires des Nations Unies (PVNU) et la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, s’est tenue en ligne du 13 au 16 juillet 2020 sur le thème « Réinventer le volontariat à l’appui du Programme 2030 ».

La RTG est l’aboutissement de la décision de l’Assemblée générale des Nations Unies, en 2015, d’élaborer un Plan d’action pour intégrer le volontariat dans l’Agenda 2030.

L’événement qui a rassemblé virtuellement 4000 participants provenant de 179 pays s’est clôt par le lancement d’un Appel mondial à l’Action pour accélérer la contribution du volontariat aux Objectifs de développement durable (ODD). 

France Volontaires est intervenue, sur proposition du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE/CIV), sur la session régionale Europe et Communauté des Etats indépendants (CEI) du 15 juillet et a pu valoriser la contribution du volontariat français aux Objectifs de développement durable.

En savoir plus :

Lire notre article « Volontariat et Agenda 2030 : l’Appel mondial à l’Action est lancé ! »

Site de la Réunion technique globale