Inclusion sociale et migrations : des recommandations développées à l'issue du projet IC4LoP

Le projet européen IC4LoP, co-piloté par France Volontaires, a permis le développement de recommandations sur l'inclusion sociale et les migrations à destination des décideurs politiques et des organisations.

18/02/2021

Soutenir des projets collectifs et inclusifs

Le projet IC4LoP (International Citizens for Local Perspectives) est un projet Erasmus + qui vise à promouvoir l’inclusion sociale et à approfondir l’engagement des jeunes en tant que citoyens et citoyennes actifs, en s’appuyant sur leurs expériences de vie dans d’autres cultures. Il implique quatre organisations européennes : France Volontaires (France), CESIE (Italie), Comhlámh (Irlande) et Zavod Voluntariat (Slovénie).

Ce projet vise à faire collaborer des acteurs de la jeunesse pour promouvoir l’engagement citoyen et son rôle dans le combat contre l’exclusion sociale. Ce combat est d’autant plus important que ces dernières années le nombre de personnes arrivant en Europe a augmenté et cela a souvent été accompagné par des conditions de précarité importantes.

Parallèlement à cela, les réponses non coordonnées de l’Union Européenne et la défiance d’une partie de l’opinion publique ont alimenté un climat pessimiste qui ne valorise pas le travail mené par nombre de citoyens et d’organisations. Le projet IC4LOP est justement une réponse collaborative visant à valoriser ces acteurs.

Des recommandations conçues pour les décideurs politiques et les organisations

Suite à l’expérience accumulée tout au long du projet auprès des acteurs impliqués dans les moments clés, notamment pendant les formations, les concertations et les  23 actions collectives développées, organisées et menées par des groupes de jeunes très différents dans les 4 pays du projet, des recommandations sur l’inclusion sociale et les migrations ont pu être développées à destination des décideurs politiques et des organisations.

Plus d’informations sur les activités menées en France ici.

Ces recommandations ont pour but de favoriser des politiques publiques, notamment au niveau européen, respectueuses des droits humains et qui assurent l’inclusion sociale et la dignité des personnes en migration, y compris des personnes demandeuses d’asile et réfugiées.  Ces recommandations ont également été émises pour aider les organisations à travailler avec des jeunes de différents milieux pour créer des réponses collaboratives aux problèmes auxquels nous sommes confrontés aux échelles locales, nationales et européennes. Dans cette optique, des outils ont notamment été développés : un manuel de formation et une application mobile.

Parmi les recommandations, le volontariat et la citoyenneté dite « active » sont désignés comme des leviers importants d’inclusion, d’où la nécessité de développer des politiques publiques de solidarité internationale et notamment de favoriser l’émergence de parcours de volontariat en le rendant accessible au plus grand nombre.

Télécharger « Une boussole pour plus d’inclusion », le document regroupant les recommandations développées à l’issue du projet IC4LoP (en anglais)