Conférence internationale du volontariat : l’amélioration des pratiques à l’honneur

La nouvelle édition d’IVCO, la réunion des organisations internationales de volontariat du réseau Forum, s’est déroulée à Kigali au Rwanda du 27 au 30 octobre 2019. Organisée par Forum et la structure britannique VSO international, elle a réuni plus de 200 participants originaires de 46 pays.

05/11/2019

Honneur au continent africain

L’édition 2019 d’IVCO, la réunion des organisations internationales de volontariat du réseau Forum, s’est déroulée à Kigali, au Rwanda, fin octobre 2019. Organisée par Forum et la structure britannique VSO international, elle a réuni plus de 200 participants originaires de 46 pays, avec une participation record des pays du Sud, à hauteur de 72%. Cette conférence a été l’occasion d’échanger de bonnes pratiques, de réfléchir ensemble aux pratiques du secteur, et de nouer de nouveaux partenariats et/ou d’initier des projets novateurs, tout en valorisant les actions de France Volontaires.

À cette occasion ont été lancés les standards internationaux pour le volontariat dans le développement, qui visent à permettre une amélioration qualitative des pratiques des acteurs du secteur.

En ouverture de la conférence, la ministre rwandaise de la Jeunesse, Rosemary Mbabazi, s’est félicitée de la tenue d’IVCO dans son pays et a déclaré que « les volontaires doivent être formés, et bénéficier des ressources et du soutien nécessaires. Il est important de mesurer leur impact. Les standards vont jouer un rôle essentiel en formalisant les pratiques et en montrant ce que les volontaires produisent ».

La participation de France Volontaires

France Volontaires était représentée par son Délégué général, Jean-Daniel Balme, sa Directrice Etudes, Communication, Plaidoyer, Lucie Morillon, et Harouna Djingareye, Responsable du Développement du Volontariat International pour l’Afrique Centrale et de l’Est.

L’organisation est intervenue sur plusieurs panels et sessions dans le cadre de la conférence, ainsi que sur des temps de réunion parallèles tels que :

  • la réunion des directeurs des structures de volontariat,
  • le Bureau des directeurs de Forum (dans lequel siège Jean-Daniel Balme),
  • la journée de travail du groupe Recherche et Pratiques.

Lors d’une session plénière consacrée au volontariat comme une approche basée sur les relations humaines, Jean-Daniel Balme a souligné que « des relations solides et de proximité entre volontaires et communautés sont essentielles pour réussir les défis du développement au travers du volontariat », ajoutant que « le volontaire apporte une implication plus concrète et humaine par rapport à une coopération plus technique. Une coopération à hauteur d’homme ». Et de préciser : « Pour instaurer de la confiance entre volontaires et communautés, la bonne volonté ne suffit pas. Il faut de la méthode, notamment dans la sélection, la préparation et l’accompagnement des volontaires, pour les rendre les plus autonomes possibles ».

Harouna Djingareye a exposé, lors d’une session dédiée aux partenariats innovants qui créent de l’impact, l’approche programme et multi-acteurs initiée par France Volontaires à travers les expériences du C2D Cameroun avec AGIRabcd et la plateforme du service civique national du Cameroun, du programme PISCCA au Congo ou des Réseaux nationaux des Acteurs du Volontariat et de la Solidarité Internationale (RAVSI), aujourd’hui opérationnels au Tchad, au Cameroun et en République du Congo.

Des sessions en format « Café international » ont permis à Lucie Morillon et plusieurs partenaires de la Volunteer Groups Alliance (VGA), de présenter à plusieurs reprises la manière dont VGA porte la voix du volontariat au sein des instances onusiennes et fait reconnaître la contribution du volontariat aux ODD.

De nombreuses échanges parallèles ont eu lieu entre France Volontaires et ses partenaires, que ce soient l’organisation canadienne CECI, la GIZ (coopération allemande), l’Union africaine, la CEDEAO ou les représentants des programmes de volontariat national de plusieurs du Togo, du Burkina Faso, du Bénin, du Niger ou encore du Cameroun et de la Côte d’Ivoire.

Lancement des Standards et Déclaration de Kigali

Les Standards internationaux pour le volontariat dans le développement sont portés par Forum, qui a bénéficié du soutien de VSO International. France Volontaires a participé à ce processus collaboratif qui a impliqué des centaines de participants de 80 pays depuis deux ans, via le groupe de travail dédié au sein de Forum, et en organisant un atelier de travail en Guinée en 2018.

La conférence s’est clôt par la signature de la Déclaration de Kigali, qui appelle à la mobilisation du secteur autour de valeurs partagées pour améliorer nos pratiques. Les signataires, dont France Volontaires, s’engagent à suivre les quatre principes directeurs qui sous-tendent les standards :

  • Elaboration et mise en œuvre commune, avec les parties prenantes concernées, des projets de volontariat pour le développement, en phase avec les besoins locaux et les objectifs de développement durables
  • Obligation de protection, notamment des plus vulnérables
  • Gestion des volontaires, qui doivent pouvoir bénéficier des formations, préparation et soutien nécessaires à la réalisation de leurs missions
  • Mesure et suivi des impacts

France Volontaires proposera prochainement à ses membres une dynamique de travail collectif autour de cette question des standards et de la qualité dix ans après le lancement de la Charte des VIES. Ces standards peuvent constituer l’une des réponses à apporter aux enjeux liés au développement du volontourisme, alors que la France souhaite renforcer les dispositifs de volontariat international.

Site internet d’IVCO 2019