Jeunes de France et du Congo, chantons ensemble pour les droits de l’enfant !

À Brazzaville, c’est une initiative originale qui a réuni une vingtaine d’enfants congolais et français : enregistrer un album et tourner un clip vidéo sur les droits des enfants. Coup de projecteur.

09/04/2019

Le Réseau des Intervenants sur le Phénomène des Enfants en Rupture – REIPER, une association congolaise – a accueilli du 25 mars au 6 avril un chantier international composé de 7 jeunes français venus de l’établissement Saint Thérèse des Apprentis d’Auteuil de Paris. Ces jeunes ont ainsi rejoint 16 enfants congolais accompagnés par les organismes membres du REIPER tels que ENCRED, Espace Jarrot ou encore Action des Educatrices pour le Développement (AED).

Le but de ce chantier : enregistrer un album et tourner le clip de la chanson vedette autour du thème des droits de l’enfant. Les enfants, âgés de 13 à 17 ans, ont aussi écrit les scénarios de plusieurs dessins-animés, un droit par dessin animé. L’occasion de réfléchir ensemble et de sensibiliser sur la question des droits de l’enfant !

Pendant une quinzaine de jours, accueillis au Centre Vouela à Brazzaville, les enfants ont partagé leurs repas, leurs journées et appris beaucoup sur leurs pays et leurs cultures respectives. Voilà aussi la finalité d’un chantier international : la rencontre interculturelle.

Et c’est finalement sur scène que cette belle rencontre a pris fin : les enfants se sont produits à l’Espace Zao, le vendredi 5 avril. Un concert unanimement apprécié !

Témoignages :

Laurent, 16 ans, de nationalité congolaise, REIPER

« Avec les jeunes, nous avons produit des chansons sur le thème du droit des enfants en rapant ou en slamant. C’est la première fois que je chante dans ma vie. Avec les chansons, j’ai appris de nouveaux droits : les enfants ont le droit de jouer, de rire, de rêver, de vivre en famille. C’est une très bonne expérience. »

Kelly, 15 ans, de nationalité congolaise, REIPER

« La rencontre avec les jeunes de France s’est très bien passée. Nous avons visité Brazzaville ensemble et avons enregistré les musique ensemble aussi. Cela me plaît beaucoup car je slamais déjà avant. J’ai beaucoup appris de la France grâce à eux. Ils m’ont parlé de l’aéroport Charles de Gaulle, je leur ai parlé de l’aéroport Maya-Maya de Brazzaville. Ils m’ont parlé des stades qu’il y a en France alors je leur ai parlé de nos stades à nous, des stades Ornano et Massemba Débat à Brazzaville. Nous avons beaucoup échangé et partagé. »

Daniel, 14 ans, de nationalité française, Etablissement Sainte Thérèse des Apprentis d’Auteuil

« Au début, j’avais peur de me rendre au Congo, peur de l’inconnu. En fait, je me suis très vite bien adapté. Nous avons beaucoup visité Brazzaville et j’ai appris beaucoup de choses sur l’histoire de Brazzaville grâce à vos visites : le Mémorial Savorgnan de Brazza, le pont de l’indépendance… »

En savoir plus

Qu’est-ce-que le REIPER ?

Site des Apprentis d’Auteuil

Visitez la rubrique « Chantiers internationaux »

Pour plus de renseignements, contactez l’Espace Volontariats Congo :par mail ev.congo@france-volontaires.org