L'édito de janvier 2019 : Une année de célébration de l’engagement citoyen international !

L’année 2018 s’est clôt sur un geste fort de reconnaissance de l’engagement citoyen par la communauté internationale. Le 17 décembre, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution, soutenue par 124 pays dont la France, qui rend hommage à la contribution des volontaires et bénévoles à l’Agenda 2030 pour le développement durable.

04/01/2019

L’année 2018 s’est clôt sur un geste fort de reconnaissance de l’engagement citoyen par la communauté internationale. Le 17 décembre, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution, soutenue par 124 pays dont la France, qui rend hommage à la contribution des volontaires et bénévoles à l’Agenda 2030 pour le développement durable. Cette résolution encourage les gouvernements à investir dans la mesure de la contribution des volontaires et à intégrer l’engagement citoyen dans les revues nationales volontaires présentées lors du Forum politique de Haut niveau. Elle lance également le thème de la rencontre technique mondiale de 2020 : « Réinventer le volontariat pour l’Agenda 2030 ». Cette rencontre sera alimentée par les analyses de situation nationale déjà effectués par de nombreux Etats membres, dont la France, et qui permettront de produire des connaissances et d’éclairer les discussions tenues en 2019 au niveau régional en vue d’apporter – grâce à l’engagement citoyen – des solutions novatrices pour l’Agenda 2030.

Quelques jours auparavant, à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’homme, France Volontaires publiait le livret « Volontariat, paix, justice et institutions efficaces », en lien avec l’ODD 16, pour illustrer l’importance des volontaires internationaux pour relever les défis de la paix et de la justice à l’horizon 2030.

L’engagement citoyen figure également parmi les sujets incontournables dans le cadre de la modernisation de l’aide publique au développement, qui se poursuit en ce début d’année. Une session plénière de la Commission nationale de la coopération décentralisée (CNCD) était consacrée le 13 décembre à la préparation du projet de loi d’orientation et de programmation de la politique partenariale de développement et de solidarité internationale (LOPDSI). Les collectivités territoriales, associations, établissements publics et organismes, dont France Volontaires, engagés dans l’action extérieure de la France qui siègent au sein de la CNCD, ont pu présenter à Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, leurs recommandations pour ce projet de loi. Des consultations décentralisées ont déjà eu lieu en régions, notamment à Dijon et à Marseille. Un CNDSI dédié se tiendra fin janvier en point d’orgue de ces consultations.

Janvier 2019 marque aussi le lancement du projet AVENIR  – Action des volontaires européens et nationaux investis pour la résilience, financé par l’initiative EU Aid Volunteers. AVENIR vise à améliorer la gestion des risques de catastrophe par les communautés locales grâce à l’action de volontaires internationaux et nationaux. Concentré sur l’Afrique de l’ouest, son ambition est d’avoir un impact sur les politiques publiques en matière d’implication des jeunes pour la résilience.

Parmi les autres rendez-vous à noter en ce début d’année : le comité d’orientation du programme d’études de la plateforme le 10 janvier ; le lancement le 31 janvier d’une série d’ateliers sur le thème « Comment inciter et accompagner le volontaire à capitaliser sur la dimension interculturelle de son expérience de volontariat ? » ; une réunion d’information autour du lancement de l’appel à projets « Jeunesse V » en soutien à la coopération décentralisée – date en cours de définition. Et bien entendu, d’autres évènements seront organisés en cette année qui marque les 10 ans de la création de notre plateforme.

L’année qui débute s’annonce déjà pleine de promesses. Je vous transmets mes meilleurs vœux pour 2019. Que cette nouvelle année soit l’occasion, à travers les 10 ans de la charte des VIES et de France Volontaires, de célébrer à sa juste valeur l’engagement citoyen international !

Jean-Daniel Balme,
Délégué général