L'Espace Volontariats Philippines célèbre la journée mondiale du vélo

25/06/2021

A l’occasion de la journée mondiale du vélo, et à la veille de la journée mondiale de l’environnement, L’Espace Volontariats Philippines a organisé, en partenariat avec l’ambassade de France aux Philippines et Bayanihan sa Daan, le 2 juin 2021 un webinaire autour des mobilités douces à Manille: #WeVELOng: A road towards sustainable mobility. En effet, depuis le début de la pandémie, l’utilisation du vélo en tant que moyen de transport a connu un essor considérable dans les grandes villes aux Philippines. Par ailleurs, le vendredi 16 Avril de cette année, le gouvernement philippin a défini un objectif ambitieux en signant l’Accord de Paris sur le réchauffement climatique. En effet, les Philippines a pour objectif de réduire l’émission des gaz à effet de serre à 75% d’ici 2030 par rapport à un objectif de 70% établi 4 ans plus tôt. Ceci ne pourra être réalisé sans la prise en compte du secteur des transports qui est le troisième plus grand émetteur de gaz à effet de serre dans le pays. Par conséquent, penser à des alternatives de transport à faible émission de carbone est nécessaire pour atteindre cet objectif.

Son Excellence Madame Michèle Boccoz, Ambassadeur de France aux Philippines a ouvert le temps d’échange en affirmant le soutien et l’engagement de l’ambassade de France à promouvoir de nouvelles formes de mobilités pour des villes durables et responsables. Eldon Joshua Dionisio, représentant du département des transports (DOTr) a ensuite présenté les lignes directrices du gouvernement local à ce sujet. En sa qualité de référence mondiale au niveau des mobilités douces, la perspective néerlandaise nous a été partagée par Kevin Punzalan, Senior policy officer à l’ambassade du Royaume des Pays Bas à Manille. L’intervention de Keisha Alena, urbaniste et fondatrice de Cycling matters Philippines nous a éclairés sur le plaidoyer mené pendant ces dernières années par la société civile pour l’implantation de pistes cyclables à Manille. Enfin, Ann Angala, co-fondatrice de Bikers United Movement, nous a partagé son expérience en tant que cycliste dans une mégalopole tropicale. Elle affirme que le vélo a créé des nouvelles opportunités pour les femmes, et ouvre le débat sur les différents axes d’amélioration avec une audience attentive et interactive.

Webinaire autour des mobilités douces à Manille