LETTR'INFO - L'édito de février 2020 : Point d'étape sur de beaux projets européens

Découvrez l'édito de la Lettr'info de février 2020.

10/02/2020

AVENIR, TERO, IC4LOP, etc. Autant d’acronymes derrière lesquels se cachent de beaux projets européens portés par France Volontaires et ses partenaires. Nous choisissons pour cette édition de braquer les projecteurs sur deux d’entre eux.

D’abord AVENIR ou « Action des volontaires européens et nationaux investis pour la résilience », projet coordonné par France Volontaires et Zavod Voluntariat (organisation de volontariat slovène) et soutenu par l’initiative EU Aid Volunteers. Lancé en octobre 2018, ce projet se concentre sur la Guinée, le Sénégal et le Togo. En janvier 2020, le dernier volontaire européen a rejoint son pays de mission. Nous arrivons donc à mi-parcours de ce projet destiné à établir un lien entre le besoin d’Etats d’Afrique de l’Ouest pour renforcer la résilience des populations vulnérables face aux crises récurrentes, et les jeunesses de ces pays et de l’Union européenne en recherche de sens et d’engagement collectif.

Le projet TERO ou « Territoires engagés pour la résilience des oasis » touche quant à lui à sa fin. Son objectif ? Renforcer la résilience des communautés oasiennes de trois pays du Maghreb (Maroc, Mauritanie et Tunisie) face aux risques liés au changement climatique, à travers l’implication des jeunes volontaires locaux. Les associations parties prenantes du projet se sont réunies à Nouakchott fin janvier 2020, pour la dernière réunion du consortium. Cette rencontre a permis de constater les réussites des actions menées dans le cadre du projet et au travers d’une démarche d’évaluation et de capitalisation sur la base des apprentissages de TERO de susciter de futures collaborations et synergies.

Mais l’actualité c’est aussi le processus d’élaboration de la nouvelle loi sur le développement solidaire et la lutte contre les inégalités mondiales. Le 18 février prochain, se tiendra un Conseil national pour le développement et la solidarité internationale (CNDSI) dédié, à l’occasion duquel nous ne manquerons pas de répondre à l’appel, en alimentant notre ministère de tutelle mais aussi nos membres associatifs, notamment via le CLONG-Volontariat et Coordination-Sud, de nos propositions d’évolution de la dernière version du projet de loi.

Enfin, le mois prochain nous célébrerons les 10 ans du service civique. Retrouvez-nous à partir du 10 mars sur le site de France Volontaires pour une série de portraits de femmes et d’hommes engagés de service civique sur des missions solidaires internationales. Nous vous invitons aussi à participer à la consultation citoyenne lancée par l’Agence du Service Civique pour répondre à la question : « Quel Service Civique pour les 10 prochaines années ? ». À vos claviers ! 

Jean-Daniel BALME,
Délégué général de France Volontaires

Lire la Lettr’Info de février 2020