LETTR'INFO - L'édito d'avril 2022 : Des déplacements sur le terrain pour accompagner la reprise du volontariat international

14/04/2022

L’action de France Volontaires repose sur l’investissement remarquable de l’ensemble des acteurs de l’écosystème du volontariat : Etat, collectivités territoriales, organisations de la société civile portent au quotidien, ici et là-bas, les projets partenariaux et réciproques qui fondent la spécificité du volontariat international d’échange et de solidarité (VIES).

Les déplacements sur le terrain permettent de prendre le pouls de nos partenariats, dans leur diversité, et de les renouveler, dans une perspective de développement des dynamiques d’engagement.

Tout juste de retour du Tchad, j’ai pu constater le fort intérêt des autorités locales pour nos sujets, reconnu par la signature d’un accord-cadre sur le volontariat entre les ministères français et tchadiens des Affaires étrangères. La mise en œuvre de l’accord a fait l’objet d’échanges francs avec le ministre de la Jeunesse, conscient du rôle que peut jouer le volontariat international dans la dynamisation des partenariats et des échanges entre nos deux pays, et avec l’Agence nationale de volontariat, l’ANVOL-T, partenaire incontournable de l’Espace Volontariats de N’Djamena. La mobilisation en ce sens de « l’équipe France », et en premier lieu de l’ambassadeur, particulièrement impliqué, le rôle joué par des volontaires très investis dans leurs missions pleines de sens, contribuant à l’agenda du développement, le rôle des membres de France Volontaires dans le pays, notamment de la DCC, très active, laissent augurer de beaux jours pour la coopération humaine entre le Tchad et la France.

Les missions en France sont tout autant indispensables pour rencontrer les acteurs et soutenir les initiatives portées dans les territoires, adaptées au tissu local et à ses particularités. Un déplacement début avril à Lille et Roubaix m’a permis de mieux appréhender les dynamiques du volontariat dans les Hauts-de-France et de rencontrer, pour mieux se projeter, les acteurs incontournables : collectivités, RRMA et associations comme l’ADICE, que je me félicite d’accueillir en tant que nouveau membre au sein de la plateforme France Volontaires. Avec l’ADICE, Cool’eurs du Monde (située en Gironde) et la CIRRMA viennent de rejoindre notre plateforme, preuve que la dynamique née du vote de la Loi du 4 août 2021 sur le développement solidaire permet de fédérer encore davantage d’acteurs pour promouvoir ensemble le VIES. 

Ma première mission en Outre-mer m’a amené à La Réunion, territoire exemplaire en matière de VIES. Plusieurs réunions de travail se sont tenues entre la délégation de France Volontaires, les élus, les collectivités, les services de l’Etat et la société civile. A travers des entretiens, des rencontres, des visites de terrain, l’objectif suivi était de relancer le déploiement de volontaires internationaux réunionnais, fortement impacté par le contexte pandémique. Ces rencontres ont notamment abouti à la signature d’accords de partenariat autour de projets de coopération internationale renforcés, et ont permis d’initier de nouvelles perspectives de collaboration, y compris avec le territoire voisin de Mayotte. France Volontaires souhaite pouvoir développer des projets encore plus ambitieux dans le cadre de la prochaine programmation Interreg V Océan Indien, et dans le cadre de projets à venir ou en cours comme le programme Territoires Volontaires, un dispositif clés en mains pour les collectivités territoriales désireuses d’accompagner la mobilisation de volontaires internationaux dans le cadre du service civique et/ou du volontariat de solidarité internationale.

Ces perspectives de nouvel élan pour le volontariat international et leur concrétisation en cours se doivent d’être accompagnées d’une réflexion prospective sur ses futurs souhaitables. Le Fonjep a ainsi choisi d’inscrire « Les Volontariats » au programme des  Rencontres de la Prospective pour la Jeunesse et l’Éducation Populaire, qui égrainent l’année 2022. Je vous invite à visionner ici la table ronde PROJEP#3, qui a réuni divers acteurs du volontariat international d’échange et de solidarité, pour mieux comprendre les pratiques actuelles à travers la genèse des différents types de volontariats et se projeter sur le volontariat de demain autour des questions d’accessibilité, de partenariats et de mobilités croisées.

Yann Delaunay,
Délégué général de France Volontaires