LETTR'INFO - L'édito de mai 2022 : La volonté de s’engager est au cœur du volontariat international d’échange et de solidarité

Retrouvez l'édito de la Lettr'Info de mai 2022.

25/05/2022

La volonté de s’engager est au cœur du volontariat international d’échange et de solidarité. Quels que soient leur âge, leurs compétences, leurs passions, les volontaires ont en commun cette envie d’agir, concrètement, utilement, au plus près des attentes des partenaires avec lesquels ils mènent leurs missions.

Naturellement, l’enjeu majeur de la lutte contre le changement climatique occupe une place importante dans cette démarche. France Volontaires, à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, a choisi de mettre en valeur sept volontaires qui présenteront, lors de discussions en direct, leurs actions pour la protection des forêts, la préservation de la biodiversité ou encore la promotion de l’agroécologie. Occasion aussi de mettre en avant la diversité des dispositifs mobilisés : Volontaires européens, Volontaires de solidarité internationale, Service civique à l’international et en réciprocité, grâce à France Volontaires et ses membres, comme le Défap, la Fidesco ou encore le SCD. Ne manquez pas cette occasion d’échanger avec eux du 30 mai au 3 juin, en suivant le compte Instagram de France Volontaires et en consultant le programme ici.

Ce sens de l’engagement a aussi caractérisé le programme déployé en Amérique latine par France Volontaires, qui a lui aussi mobilisé de nombreux partenaires, ici et là-bas, autour d’une ambition de développement du volontariat et de renforcement des liens entre la France et cinq pays latino-américains. La première phase du programme « EnLazando » s’achève, et les grandes conclusions de ce programme expérimental et exemplaire seront présentées dans le cadre de la Semaine de l’Amérique latine. A suivre le 1er juin à 17h30 et à ne manquer sous aucun prétexte, pour tout savoir du programme, dont une seconde phase est en préparation.

Le volontariat, pour être efficace, doit être construit de manière partenariale. Un des cadres les plus adaptés pour cela est celui de la coopération entre collectivités. En effet, au plus près des besoins des territoires, les collectivités sont parmi les meilleures connaisseuses des enjeux spécifiques de leurs partenaires et de leurs populations. Le renforcement des liens avec Régions de France, membre de France Volontaires, représente une forte opportunité de construire de nouveaux espaces de dialogue, de connaissance du volontariat, et surtout de définition de projets pertinents, efficaces, partenariaux.

Dans cette même dynamique, la collectivité de Corse entreprend des actions concrètes, dans le cadre d’une convention récente avec France Volontaires. Après une première année de déploiement, une mission a permis de dresser le bilan de cette expérimentation et de se projeter sur l’ambition partagée de développer encore le volontariat, en permettant à de jeunes Corses de s’engager tout en accueillant aussi en Corse des jeunes méditerranéens, notamment du Liban – des expériences réussies et enthousiasmantes.

Mais le volontariat ne s’adresse pas, et loin de là, qu’aux plus jeunes. France Volontaires porte l’ambition, avec ses membres et partenaires, qu’il soit accessible à tous. En témoigne la mission confiée à Leïla, volontaire avec La Guilde au Cameroun, qui met à disposition ses compétences pour le développement touristique de La Route des Chefferies à Bafoussam. En témoigne également les dix missions de volontariat d’échanges et de compétences proposées par Planète Urgence, qui offrent de belles opportunités pour s’engager à des profils plus expérimentés.

Permettre à chacun de s’engager dans un parcours de solidarité à l’international de qualité, réellement utile et construit de manière partenariale et réciproque, c’est plus que jamais la mission de France Volontaires, de ses membres et de ses partenaires.

Yann Delaunay
Délégué général de France Volontaires