LETTR'INFO - L'édito d'octobre 2020 : Un automne sous le signe de la reprise partielle des déploiements de volontaires

Découvrez l'édito de la Lettr'info d'octobre 2020.

21/10/2020

Suspendus depuis le mois de mars 2020 en raison de la crise sanitaire, les déploiements de volontaires sont désormais partiellement autorisés par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE). Une liste de pays « ouverts » aux envois de Volontaires de Solidarité Internationale et aux engagés du Service Civique, qui sera remise à jour mensuellement, a été établie par le MEAE sur des critères sanitaires et selon les conditions d’entrée et de séjour. C’est un grand soulagement à la fois pour les organisations d’envoi de volontaires et leurs partenaires sur le terrain, ainsi que pour les volontaires qui attendaient leur affection et les personnes en désir d’engagement qui souhaitent le concrétiser rapidement.

La diffusion des appels à candidatures pour les missions à pourvoir reprend sur notre site internet (les consulter ici). Bien évidemment, une procédure précise de redéploiement est mise en place afin que toutes les précautions soient prises pour garantir la sécurité des volontaires. France Volontaires, en lien avec le MEAE, se tient à la disposition des acteurs du volontariat international pour les accompagner dans leurs démarches.  

Le temps de l’événementiel reprend également, sous différents formats. Pour preuve, l’événement du 17 octobre à La Réunion à l’occasion des 10 ans du Service civique, auquel France Volontaires était associée. L’occasion pour notre organisation de dévoiler une vidéo de témoignages d’engagés de Service Civique. Prochain rendez-vous à noter en cet automne marqué par le report de la Journée du Volontariat français, pour cause de crise sanitaire : la participation de France Volontaires à Forum Expat, le 4 novembre prochain, sous la forme d’une conférence sur le thème : « Comment s’engager comme volontaire à l’international dans des missions solidaires et responsables ? ».

Missions solidaires et responsables, considérations éthiques et préoccupations de l’impact local, informations des publics sur les dérives de certains types d’engagements soit disant « humanitaires »… un sujet abordé au sein de la plateforme France Volontaires grâce à un cycle d’ateliers de travail sur la question du volontourisme. Ils ont produit d’abord une définition du terme controversé de volontourisme, puis un plan d’actions autour d’une campagne de sensibilisation des publics en désir d’engagement et de l’évolution du cadre législatif français, entre autres. Des groupes de travail sont en cours de constitution. Vous êtes une organisation et souhaitez les rejoindre ? Plus d’informations ici.

Enfin, un dernier mot sur nos volontaires encore sur le terrain, qui font preuve de toujours plus de résilience et de capacités d’adaptation, et sur nos équipes qui ont su faire évoluer des projets en cours pour une meilleure adéquation aux défis émergents en raison de la crise. En témoigne ce reportage vidéo : « Au Togo, le projet AVENIR face à la crise sanitaire ». Bon visionnage !

Ismaïla Diagne,
Délégué général par intérim, secrétaire général de France Volontaires