Nouveau Sommet Afrique-France : les volontaires à l’honneur

A quelques jours du Nouveau Sommet Afrique-France, France Volontaires se félicite de la participation de volontaires africains et français à ce rendez-vous consacré à la jeunesse d’Afrique et de France autour de la volonté de bâtir l’avenir de la relation entre la France et le continent africain.

06/10/2021

Le Nouveau Sommet Afrique-France : un temps dédié au volontariat

« Le Nouveau Sommet Afrique-France constitue un rendez-vous important pour mettre en avant le choix fait par la France de favoriser les échanges entre les jeunesses africaines et françaises, y compris issues des diasporas. Les volontaires sont l’incarnation de l’importance des liens humains qui se tissent autour de la coopération internationale ; ce sont elles et eux, sur l’ensemble du continent, dans des projets d’une extraordinaire variété, qui la font vivre au quotidien ; ce sont elles et eux, dans des projets conduits en France dans le cadre de la réciprocité, qui apportent tout leur talent et toutes leurs compétences pour mieux faire connaître, pour mieux faire comprendre l’Afrique. Nous nous réjouissons que cet engagement sincère, désintéressé et utile, puisse être mis à l’honneur dans le cadre de ce Sommet. Nous sommes convaincus que ce partage d’expériences illustrera parfaitement l’apport du volontariat international d’échange et de solidarité dans le renforcement de la relation entre l’Afrique et la France », a déclaré Jacques Godfrain, président de France Volontaires.

« Mettre en avant de jeunes volontaires dans le cadre du Nouveau Sommet Afrique France est un signal fort, qui illustre l’engagement de la France dans le développement de projets de volontariat international d’échange et de solidarité, afin de renouveler les liens entre la France et le continent africain. C’est grâce des engagements concrets, réciproques, au plus près des attentes et des potentiels, que s’initie un dialogue sincère et confiant entre les jeunesses. C’est cette ambition, inscrite dans la loi pour le développement solidaire, que portent France Volontaires et ses membres. Nous formons le vœu que le Nouveau Sommet permette de mieux faire connaître ces opportunités et conduise ainsi au développement du nombre de projets de qualité offrant à davantage de jeunes, de part et d’autre, l’opportunité de s’engager dans la voie du volontariat », a ajouté Yann Delaunay, Délégué général de France Volontaires.

Plusieurs volontaires aux profils variés interviendront durant la partie « Éveil des jeunes à l’engagement citoyen et mobilité internationale » de la séquence Engagement citoyen, le 8 octobre de 11h25 à 12h10. Ces jeunes femmes et ces jeunes hommes viennent du Burkina Faso, du Mali, du Niger, du Togo, de Tunisie et de France.  Ils ont réalisé un volontariat de solidarité internationale, un service civique dans sa dimension internationale et réciproque, et/ou du volontariat national et communautaire. Leurs missions se sont déroulées en France, dans un pays africain ou sur les deux territoires, sur des thématiques diverses : agro-écologie, préservation des oasis, sensibilisation à citoyenneté et à la solidarité internationale et/ou à l’engagement, préservation des oasis, développement rural, etc. Retrouvez leurs portraits à la fin de ce communiqué.

Un Sommet d’un format inédit

Organisé le 8 octobre prochain à Montpellier, ce sommet au format inédit, sans chefs d’Etat ni autorités institutionnelles, réunit des centaines de jeunes entrepreneurs, artistes, chercheurs, athlètes, étudiants, personnalités engagées d’Afrique et de France autour de l’ambition d’envisager ensemble les perspectives et les premières actions concrètes à mener pour le renouveau de la relation entre la France et le continent africain.

Autour de cinq grandes thématiques – l’engagement citoyen, l’entreprenariat et l’innovation, l’enseignement supérieur et la recherche, la culture et le sport – ils échangeront pendant une demi-journée sur la manière de nouer des nouveaux réseaux, de concevoir des projets communs, de bâtir des ponts, avant de se retrouver en plénière l’après-midi pour présenter leurs réflexions au Président de la République Emmanuel Macron. Ces échanges ont été précédés en amont par des temps de travail et de rencontres, en France et sur le continent africain, afin de construire une véritable dynamique collective jusqu’au Sommet et au-delà.

  • Une partie de la séquence Engagement citoyen et démocratie – Participer, échanger, bouger sera consacrée au volontariat. Intitulée “Éveil des jeunes à l’engagement citoyen et mobilité internationale”, elle abordera les 3 segments suivants, à travers des échanges entre jeunes volontaires, en duo ou trio :
    • “Le volontariat local et international pour la sensibilisation et la mobilisation des jeunes et développement de la citoyenneté”
    • “Le volontariat comme levier de développement solidaire, pour l’atteinte des ODD – Réciprocité et renforcement des partenariats”
    • “L’après-volontariat : Transformer l’essai vers un engagement durable”

La Délégation pour les relations avec la société civile et les partenariats (DGM/CIV) du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et Occitanie Coopération sont chefs de file de cette séquence Engagement citoyen. France Volontaires a été impliquée dans la partie consacrée au volontariat. 

Africa Montpellier Festival

Les volontaires participeront également au festival organisé par la Métropole de Montpellier du 5 au 10 octobre pour célébrer les cultures africaines d’aujourd’hui. 

Africa Montpellier Festival investit l’Esplanade Charles de Gaulle en se déployant sur 4 espaces de programmation reliés par une scénographie inédite. Musique, jeux vidéos, littérature, arts visuels, skate, bmx, littérature, gastronomie, breakdance, cinéma, mode, design… 

Le volontariat sera au programme.

  • A 15 heures, des volontaires internationaux s’installeront au Pavillon populaire pour animer un atelier de géographie ludique autour d’une carte géante du continent africain. Quiz géant sur la géographie africaineAfri’carte / Cour Créative Esplanade Charles-de-Gaulle

Pour celles et ceux qui seront à Montpellier, nous vous attendons nombreux !

Des profils divers de volontaires africains et français

Emmanuel Assogbavi (TOGO) : ancien Service civique accueilli, dans le cadre du principe de réciprocité dans le volontariat, en région Occitanie et notamment auprès du CRIJ de Toulouse. Chroniqueur télé, jeune leader au YMCA-Togo, il a été sélectionné par le ministère de la jeunesse à travers l’agence nationale de volontariat du Togo en 2019 comme Ambassadeur de la mobilité en Europe. Il a mis en place le premier centre d’information jeunesse du Togo.

Yosra Snoussi (TUNISIE) : Etudiante à l’Université de Toulouse Jean Jaurès en culture, langue et civilisation du monde anglophone, elle a connu plusieurs expériences de volontariat international en Suisse et en Belgique avant d’effectuer une mission de service civique (réciprocité) auprès du Conseil départemental de l’Aude. Aux côtés de deux autres volontaires internationaux, elle a appuyé la mise en oeuvre du projet Les Tandems Solidaires. Un programme dont l’objectif principal était la sensibilisation à la solidarité internationale et l’éducation de la citoyenneté mondiale à travers les 17 Objectifs du Développement Durable. En parallèle de ses études, elle poursuit son engagement chez Occitanie Coopération, en tant que bénévole.

Ronan Lucas (FRANCE) : Il a réalisé un volontariat de solidarité internationale (VSI) au Maroc pour l’ADICE pendant 2 ans, déployé dans le cadre d’un programme d’aide humanitaire de l’Union européenne, auprès de deux organisation marocaines et communautés rurales de Oumifiss et de Jerada, pour des activités de renforcement de capacités. Il est rentré au printemps 2021 et travaille désormais au Samu Social de Paris en tant que Chargé de mission engagement citoyen et talents.

Flora Ben Chekroun (FRANCE/MAURITANIE) : ancienne volontaire franco-mauritanienne en volontariat de solidarité internationale (VSI) en mission dans les oasis tunisiennes au sein de l’Association de Sauvegarde de l’Oasis de Chenini (ASOC), engagé par le CARI, en lien avec le SCD, afin de faciliter le travail du Réseau Associatif de Développement Durable des Oasis (RADDO) en Tunisie. Elle a participé au projet « Territoires Engagés pour le Résilience des Oasis » sur la lutte contre les changements climatiques, coordonné par France Volontaires (TERO-EUAV). Elle travaille aujourd’hui pour le GRDR, en lien avec les diasporas mauritaniennes et tunisiennes sur la mise en œuvre de projet sur l’implication de la jeunesse, l’expression de la citoyenneté et la prise en compte des apports de la mobilité humaine entre « ici et là-bas ».

Fayçal Coulibaly (BURKINA FASO) : Ancien volontaire combinant un volontariat national et un temps d’engagement en France à travers un service civique, il a développé ses connaissances en agro-écologie et agro-foresterie et développé un projet de promotion de la production biologique au niveau des exploitations agricoles pour une sécurité alimentaire et nutritionnelle durable et résiliente au Burkina Faso.

Abass Mahamadou Saddi (NIGER) : Ancien service civique (réciprocité) dans le cadre du programme Ambassadeur de l’engagement citoyen à l’international à Saintes, développé par France Volontaires, l’UNML et la Ligue de l’enseignement, il a repris ses études après son volontariat et travaille aujourd’hui dans le cabinet de conseil “Leader d’Afrique”. Il accompagne les entreprises africaines et institutions internationales intervenant en Afrique dans le développement de leur leadership en passant par la transformation des compétences. Parallèlement, il est engagé dans la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et des valeurs citoyennes au Niger.

Farük Koïra (BURKINA FASO) : Economiste agricole, il a réalisé une mission de volontariat international en France (Service civique) autour de deux axes : acquérir des compétences en apiculture et construire des projets interculturels et de solidarité internationale. A son retour au Burkina, il a créé le cabinet agro-écologique SIIFU qui propose des formations sur l’apiculture, la gestion de l’environnement et le suivi évaluation des projets agricoles.

Amadou Ongoiba (MALI) : Volontaire national auprès du Centre National de Promotion de Volontariat au Mali, il a effectué un service civique selon le principe de réciprocité. Il est très investi dans le Réseau MenENGAGE (Réseau des hommes engagés), qui a pour objet de prôner l’implication des hommes et des garçons dans la lutte contre les violences basées sur le genre, l’avancement de la justice entre les sexes, les droits de l’Homme et la justice sociale. Il a accompagné la mise en place de Clubs MenEngage dans des écoles de plusieurs régions du Mali. Il mène également des actions dans sa communauté, autour des questions de salubrité, gestion des déchets, sensibilisation sur les questions de citoyenneté sur la lutte contre la propagation du Covid-19.

Contacts presse :

Lucie Morillon, directrice Etudes, Communication, Plaidoyer – lucie.morillon@france-volontaires.org – tel : 0675869970

En savoir plus :

Site du Nouveau Sommet Afrique-France