Publication d'une étude "Les volontaires en Service Civique : des parcours de formation et d’insertion variés"

Le service civique a 10 ans en 2020 et plus de 400 000 jeunes se sont engagés depuis le lancement de ce dispositif. L’étude qui vient d'être publiée par l'INJEP en collaboration avec l'Agence du service civique est issue de l’exploitation de la première enquête statistique nationale, représentative de la population des volontaires, menée en 2019. Elle permet notamment de dresser un portrait du parcours des jeunes en amont et en aval du dispositif.

06/04/2020

Entre les volontaires qui effectuent leur Service Civique pendant leurs études ou dans la foulée du baccalauréat, ceux pour qui la mission s’inscrit dans un parcours professionnel déjà entamé et ceux qui se sont tournés vers le dispositif suite à une longue période de chômage, les parcours des volontaires en amont et en aval de la mission sont très variés. Leurs niveaux d’études sont proches de l’ensemble des jeunes, mais montrent que le dispositif attire davantage des jeunes en réorientation, ceux n’ayant pas terminé leurs études et ceux ayant obtenu des diplômes qui ne permettent pas une insertion professionnelle aisée. Six mois après leur mission, les volontaires sont environ un tiers à être en emploi, un tiers en études, et un autre tiers au chômage ou inactif.

L’INJEP et l’Agence du Service Civique ont conçu une enquête sur les parcours des volontaires en amont et en aval du Service Civique jusqu’à 6 mois après la sortie de mission. Un échantillon représentatif des volontaires a été tiré de manière aléatoire parmi les volontaires sortis de Service Civique entre octobre 2017 et septembre 2018. La collecte, réalisée par IPSOS entre avril et juin 2019, était conduite dans un
premier temps sur Internet, puis, dans un second temps, par téléphone auprès de 8 193 répondants (57 % des jeunes contactés). Les données ont été pondérées pour corriger les effets de la non-réponse et garantir la représentativité de l’échantillon.

Téléchargez l’étude