TCHAD - Carnet de route des volontaires de réciprocité - Partie 2

28/04/2022

Activités

Le mois de mars marque le deuxième mois de  mission d’Assanie et également le début du côté pratique. Installée à Orléans elle nous a fait part des activités et formations qui ont été menées dans sa structure d’accueil. La volontaire de réciprocité a reçu deux formations pratiques au cours de ce mois, une formation sur l’Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale et les objectifs de développements durables (ODD) pour mieux saisir les contours du sujet sur lequel elle est chargée de sensibiliser le public.

« Cette formation à la fois ludique et pédagogique m’a permis de mieux cerner la solidarité internationale et les objectifs de développement durables. Plusieurs outils nous ont été présentés au cours de cette formation en commun avec d’autres volontaires de la région du Centre-Val de Loire qui ont une mission axée sur l’ECSI et les ODD. Nous avons eu des activités pratiques à travers des jeux et des débats, sur comment bien mener une sensibilisation et par la même occasion d’avoir une idée pratique de différents outils d’animations. Des ressources en termes d’outils nous ont été données à la fin pour nous permettre d’avoir un large éventail d’outils à disposition. « 

Pour Marie, le mois d’avril était plutôt calme. Les missions tournent autour des différentes visites chez les bénéficiaires, des ateliers numériques et des cours de français. Dans le cadre de la mission  » Solidarité Migrant » elle a pris part à une nouvelle mission dans un foyer d’accueil pour les demandeurs d’asiles

« Notre mission  est de leur donner des cours basiques de français afin de leur permettre de faire leur démarche administrative. Le seul problème avec cette mission est le fait que le foyer se trouve en dehors de Marseille et pour s’y rendre, il faut se réveiller plus tôt que d’habitude. Cependant, avec le temps, j’ai commencé à sortir de ma zone de confort et je suis devenue flexible face à ce changement. A part les missions, nous avons eu à visiter, dans le cadre des sorties culturelles, l’une des calanques de Marseille : une pure merveille pour la vue. Cette visite nous a permis de découvrir ce site touristique, de nous détendre et de consolider les liens sociaux au sein de l’équipe. Elle nous a aussi permis de d’apprécier la beauté de la nature et surtout faire du sport à travers la marche (même si on le fait déjà tous les jours à travers nos différentes missions ). »

 

Le 21 mars, Alexis a présenté le Tchad en présence du responsable de France volontaire chargé de mission de Normandie-haut de France-Grand Est, du  Directeur Général de la Fabrique défi, son adjoint et de ses collègues. Au cours de cette présentation il a présenté et expliqué le contexte tchadien dans sa globalité.

 

Compétences acquises

Du côté de Marseille, là où Marie effectue son service civique, Unis Cité a signé un contrat avec un foyer des jeunes en situation d’handicap. 

« Cette mission nous a été assignée à mon binôme et moi : notre rôle consiste à initier et à accompagner ces jeunes à l’utilisation de l’application Familizz. Une application familiale similaire à Facebook mais plus restreinte côté utilisation. Au fur et à mesure que la mission évolue, je développe certaines compétences transversales telles que la patience et le professionnalisme. En effet, ces jeunes peuvent être assez émotifs et par moments agressifs, néanmoins il faut garder une posture professionnelle et faire preuve d’une grande patience et de bienveillance. »

En plus de cette mission, Marie a bénéficié d’une formation lui permettant de valoriser ses acquis grâce à un encadrement pour perfectionner la rédaction de ses lettres de motivation, les techniques de recherche d’emploi, la simulation des entretiens.

« De cette formation, j’ai découvert des sites de conception de CV tels que My perfect CV, Canva et quelques sites de recherche d’emploi intéressants tels que Indeed, météo job. J’ai aussi appris à adapter mon CV selon les besoins, surtout d’y insérer ma période de service civique de manière plus valorisante. »

A Mâcon, où Ali effectue sa mission dans de la Chambre d’Agriculture de Saône et Loire, le mois d’avril lui a permis d’améliorer ses capacités en rédaction.  

 » J’ai rédigé un rapport d’étonnement, une présentation de ma mission (pour des éventuelles interventions dans des lycées)  et participé à la rédaction du rapport de mission  de la délégation tchadienne en Saône-et-Loire. J’avais prévu des visites sur les terrains avec des conseillers de la CA71 et d’autres structures du monde rural mais qui malheureusement leurs planning ce mois n’était pas favorable et m’ont finalement programmé le mois prochain afin de m’offrir la meilleur expérience possible. Je profite de ce temps pour rédiger mon rapport de mission, mon bilan à mi-parcours et aussi réfléchir sur mon projet d’avenir. »

Suivez la mission d’Ali sur sa page Facebook  » Taalim « 

Après un mois de travail préparatoire, Assanie a été désignée pour assurer une première mission de sensibilisation en tant que volontaire en service civique.

« A l’occasion de la journée Mondiale du Travail Social, j’ai eu une animation à l’institut du Travail Social à Tours. L’objectif de l’animation était de sensibiliser les étudiants et les professionnels de l’Institut sur les Objectifs de Développement Durable. La journée s’est soldée par une cinquantaine de participants, étudiants et professionnels de l’Institut touchés. »

« J’ai également participé à la réhabilitation d’un potager, en coanimation avec CONCORDIA Centre-Val de Loire. Durant cette journée, avec mon binôme Flora, nous avons échangé avec une quinzaine de jeunes sur les objectifs de développement durable et les liens qu’ils pouvaient faire entre la réhabilitation d’un potager et les 17 ODD. Avec toute l’équipe de CENTRAIDER, j’ai assisté à un séminaire au Mont Dore en Auvergne-Rhône-Alpes. Durant ce séminaire, j’ai eu l’opportunité de rencontrer et d’échanger avec d’autres Réseaux Régionaux Multi Acteurs qui font le même travail que CENTRAIDER dans les autres régions de la France et également rencontrer leurs volontaires. En alignement avec ma mission, j’ai assisté aux ateliers sur l’animation des territoires orientées ESCI et les dispositifs jeunesses. »

Formation en secourisme pour Marie, Assanie et Alexis !

Marie été formée au secourisme (PS1).

« Lors de cette formation, j’ai appris quelques techniques et gestes simples à connaître en cas d’accident tels que : l’examen d’une victime et sa surveillance, la position latérale de sécurité, la réanimation cardio-pulmonaire, l’alerte. »

« J’ai eu une formation en Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC1) qui est la formation de base aux premiers secours. C’est une formation qui permet d’acquérir les réflexes nécessaires à une intervention d’urgence dans l’attente des secours » raconte Assanie.

« Le 23 mars j’ai suivi une formation en PSC1: une formation aux premiers secours pouvant permettre à une personne de pouvoir sauver son prochain en cas d’un évènement imprévisible. Réaliser les premiers gestes de secours aux personnes en situation de danger physique. » Alexis

Carnet de route des volontaires tchadiens en France – Partie 1