Une résolution sur le volontariat adoptée à l’ONU

L’Assemblée générale des Nations Unies a adopté le 17 décembre 2018 la résolution A/RES/73/140 intitulée « Le volontariat à l’appui du Programme de développement durable à l’horizon 2030 ». Cette résolution fait suite au rapport de juillet 2018 du Secrétaire général des Nations Unies sur le plan d’action visant à intégrer le volontariat au Programme de développement durable à l’horizon 2030.

16/01/2019

Le rôle des volontaires dans l’Agenda 2030 conforté par la résolution 73/140

Par cette résolution, l’Assemblée générale reconnait le rôle nécessaire des volontaires comme un puissant outil intersectoriel dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030 et la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), et félicite tous les volontaires dans le monde pour leur contribution. Elle exhorte ainsi les gouvernements à investir dans la mesure de la contribution du volontariat afin d’évaluer le rôle qu’il joue dans la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Cette résolution appelle les gouvernements, les collectivités locales, la société civile, le secteur privé, le monde universitaire, les médias et les acteurs internationaux à reconnaître, promouvoir, faciliter, mettre en réseau et intégrer plus rapidement le volontariat et à collaborer dans ce domaine pour répondre aux enjeux actuels. Elle encourage notamment les gouvernements à intégrer le volontariat dans les stratégies, politiques et plans nationaux de développement, à appuyer les efforts déployés à cette fin et à promouvoir un climat propice au volontariat et à l’action des volontaires.

L’Assemblée générale encourage l’accessibilité du volontariat et préconise la participation et l’association effectives de toutes et tous, notamment les jeunes, les personnes âgées, les femmes, les migrants, les réfugiés, les personnes handicapées, les minorités et les autres groupes marginalisés, aux programmes et projets faisant appel à des volontaires. Elle souligne enfin l’importance de l’approche de la réciprocité des engagements, fondés sur les principes d’équité et d’inclusion, entre des volontaires locaux et d’autres groupes, acteurs et organisations.

A l’initiative du Brésil et du Japon, cette résolution a bénéficié du soutien de 124 Etats membres (dont le Cameroun, le Congo, l’Equateur, la France, le Ghana, la Guinée, Haïti, le Liban, Madagascar, le Mali, le Maroc, le Niger, le Pérou, les Philippines, le Sénégal, le Tchad, le Togo, la Tunisie et le Vietnam). Son adoption démontre un large soutien de la question du volontariat au sein des Nations Unies, notamment de la part des pays où est présente France Volontaires.

Les différentes résolutions de l’AGNU sur le volontariat depuis 1968

Depuis 1968, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté 20 résolutions sur le volontariat, les 10 premières permettant de créer le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU).

En 1985, la résolution A/RES/40/212 a proclamé le 5 décembre, Journée internationale des volontaires (JIV). La résolution A/RES/52/17 de 1997 a quant à elle proclamé l’année 2001, Année internationale des volontaires (AIV).

En 2012, la résolution A/RES/67/138 demande l’élaboration d’un plan d’action visant à intégrer le volontariat aux activités axées sur la paix et le développement, pour la décennie à venir et au-delà.

Ce plan d’action fut adopté en 2015, à travers la résolution A/RES/70/129 qui reconnait que le volontariat peut être un puissant moyen de mise en œuvre des ODD.

Pour aller plus loin

Lire : « Volontariat et Objectifs de développement durable »