Les volontaires du mois en Afrique australe et océan Indien

Elodie, Prisca et Sarah s’apprêtent à vivre une expérience humaine et professionnelle hors du commun à Maurice, au Mozambique et aux Seychelles ! De profils divers, aux parcours et aux compétences différentes, ces trois nouvelles volontaires partagent ce même désir d’ouverture et d’échange de savoir-faire, en soutien à des projets de développement et de coopération dans la zone océan Indien.

20/07/2022

Qui sont-ils ?

Elodie, chargée de mission aux projets INTERREG en appui au ministère des Affaires Etrangères (MAE) des Seychelles et en partenariat avec l’Ambassade de France aux Seychelles 

Jeune diplômée en Etudes Européennes et Internationales, pour Elodie, l’engagement est synonyme de valeurs clés d’ouverture au monde et de solidarité envers les autres. A travers la coopération régionale, elle souhaite contribuer à créer des sociétés plus solidaires et ouvertes. En collaboration avec le MAE seychellois, Elodie a pour mission de mettre en œuvre et d’assurer le suivi de projets dans le cadre du programme INTERREG, en partenariat avec la Région Réunion. 

 

Prisca, assistante au chargé de mission section Energie à la Commission de l’Océan Indien (COI) à Maurice 

Après un volontariat de 6 mois à la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Martinique à Fort de France, Prisca a souhaité renouveler son engagement en tant que VSI à Maurice afin de s’investir dans des projets de coopération dans la zone océan Indien. Son objectif : développer et renforcer ses connaissances et sa compréhension de la zone et de la coopération. L’enjeu principal de sa mission est d’appuyer le suivi de la mise en œuvre des projets et de renforcer les capacités pour accroître la performance opérationnelle du SG-COI.

 

Sarah, chargée de coopération au Centre Culturel Franco-Mozambicain, en partenariat avec l’Ambassade de France au Mozambique 

Sarah est une jeune ingénieure diplômée en génie civil et urbanisme, au profil engagé et solidaire dans les domaines de l’enseignement supérieur, de la formation technique et professionnelle, de la technologie, de l’environnement, du sport et de la culture. Particulièrement sensible aux enjeux de la coopération entre La Réunion et les pays de la zone océan Indien, cette mission de VSI est l’opportunité de rencontrer, fédérer et développer les échanges entre La Réunion, Mayotte et le Mozambique, en y intégrant sa fibre scientifique et technique pour des échanges fructueux entre les différents territoires.