Au Burkina, neuf volontaires internationaux sur le départ pour la France

Du 8 au 10 septembre 2021, France Volontaires Burkina, en partenariat avec le Programme National de Volontariat au Burkina Faso, a organisé une formation au départ à Ouagadougou, pour neuf futurs volontaires internationaux qui s'apprêtent à effectuer une mission en France de 6 à 10 mois. Cette formation s’est déroulée à La Ruche, espace dédié à la jeunesse burkinabè accueillant plusieurs structures françaises et burkinabè.

15/09/2021

Cette préparation au départ des volontaires internationaux marque la reprise d’envoi de volontaires burkinabè en France. L’équipe de France Volontaires au Burkina s’en réjouit. En effet, la dernière importante vague date d’avant le début de la pandémie, en 2019 : 20 volontaires burkinabè avaient été alors envoyés en mission. 

Le principe de réciprocité dans le volontariat : du Sud au Nord

Le service civique offre à des jeunes volontaires, l’opportunité de s’engager au service de la collectivité par l’exercice de diverses missions d’intérêt général sur le territoire français et à l’international. Il prévoit que tout pays qui reçoit des volontaires français peut envoyer des volontaires en France : c’est le principe de réciprocité.

Les jeunes doivent être âgés de 16 à 25 ans et s’engager dans une mission d’intérêt général d’une durée de 6 à 12 mois, au sein de structures à but non lucratif et d’établissements publics, préalablement agréés.

Cet engagement est une opportunité sans pareille de consacrer un temps de sa vie à une mission d’intérêt général tout en se confrontant à une nouvelle culture. Cet échange culturel, qui est au cœur de l’expérience de volontariat à l’international, est un lieu de formation unique : formation citoyenne et formation humaine où le volontaire gagne en savoir-être et en compétences.

La formation

L’Espace Volontariats du Burkina a accueilli mercredi 8 septembre 2021, les futurs volontaires internationaux pour une formation de trois jours.

L’objectif de ce stage préparatoire a été de sensibiliser ces futurs volontaires aux enjeux du volontariat à travers différents modules : mon projet d’engagement, présentation du volontariat burkinabè et français, ma mission, sensibilisation à l’interculturalité, présentation de la France, mon projet d’avenir, échanges avec les autorités françaises, burkinabè et les structures d’accueils en France. L’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration et Campus France Burkina ont également présenté des perspectives post-volontariat pour les neuf jeunes.

Les volontaires ont pu exprimer leurs craintes et toutes les questions relatives à leurs missions et à la vie en France. Les échanges furent très riches et la bonne humeur était au rendez-vous. Le Réseau d’Anciens Volontaires Internationaux de Réciprocité, d’Echanges et de Solidarité au Burkina Faso (RAVIRES-BF) a également pris part à la formation, avec Yero Malbila, président du réseau, et Basile Ouedraogo, ancien volontaire à l’antenne France Volontaires de Nantes. Ils ont pu transmettre leurs expériences qui ont été précieuses pour les futurs volontaires.

Les volontaires

BADOLO EBOUBIE MARINA assurera une mission de 10 mois avec la Délégation Catholique pour la coopération en contribution à l’ODD 10 ; plus précisément dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap auprès de la communauté de l’Arche à Trosly-Breuil dans le département de l’Oise en région Hauts-de-France.

BANAO PASCAL encore avec la DCC, effectuera une mission de 10 mois dans le domaine de l’éducation (ODD 4) au sein du Collège Le Cleu Saint-Joseph à Redon en Bretagne. Il participera aux activités scolaires avec les élèves en situation de handicap.

OUEDRAOGO FATIMATA, toujours avec la DCC, aura une mission de 10 mois en assistance aux personnes âgées handicapées dans leur quotidien (ODD 10) dans la communauté de l’Arche à Saint-Rémy-Les-Chevreuses en Ile-De-France.

BANDRE PAMOUSSA et BIKIENGA SIBIRI tous deux accompagneront pendant 6 mois l’Association Peuples Solidaires à Lons-Le-Saunier dans le Jura dans la réalisation de ses actions en Bourgogne-Franche-Comté. Ainsi, ils auront l’occasion de découvrir et expérimenter les outils de mobilisation citoyenne, de participer aux campagnes solidaires Festivol et Alimenterre, de participer à des animations en milieu scolaire dans le cadre du dispositif Tandem Solidaires ; de découvrir les méthodes de diagnostic de territoire en vue de son développement ; de rencontrer et échanger avec des acteurs ressources dans le secteur du service des eaux, de rencontrer et échanger avec des acteurs ressources dans le secteur du maraichage.

DAO LASSINA et YAMEOGO S. KEVIN séjourneront au sein du Lycée d’enseignement général et technologique agricole (LEGTA) de Toulouse-Auzeville. Leur mission : « changer de regard et de pratiques sur le monde » leur permettra tour à tour de contribuer aux activités du lycée pendant 10 mois en contribution à l’ODD 12 : consommation et production responsable.

OUEDRAOGO CHRISTIAN MARIE RODRIGUE. Sa mission s’inscrit dans le cadre de la coopération décentralisée entre la communauté des communes du Bam et le département de la Seine Maritime. Pendant 6 mois, il participera aux actions de développement international et humanitaire sur les deux territoires dans le domaine de l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale (ODD4).

OUEDRAOGO SHERIFA a une mission de 8 mois dans le cadre du projet Promouvoir et Réaliser les Objectifs de Développement Durable pour Innover et Grandir Ensemble (PRODDIGE) avec un projet personnel axé sur la promotion des droits des peuples autochtones en Afrique Centrale notamment au Congo Brazzaville, en République Démocratique du Congo, au Cameroun et au Gabon, pour une durée de 8 mois.

France Volontaires Burkina leur souhaite un bon voyage, ainsi qu’une pleine réussite dans leurs missions respectives et une bonne intégration en France.