L’équipe de volontaires du projet EUAV Forests au Cameroun est en place !

Le 15 avril 2022, une équipe de 6 volontaires français arrivait à Yaoundé pour s’engager dans le projet EUAV Forests, porté par France Volontaires et financé par l’Union européenne. Arrivés de toute la France, ces volontaires souhaitent mobiliser leurs différentes compétences autour d'un enjeu majeur : la protection de la forêt et ses communautés.  

12/05/2022

Le projet EUAV Forests 

Financé par la commission européenne, le programme Volontaires de l’Aide de l’Union Européenne (EU Aid Volunteers en anglais) rassemble, sur son volet déploiement, des volontaires porteurs de compétences spécifiques et des organisations de différents pays pour renforcer les capacités de résilience des communautés en proie aux catastrophes.

EUAV Forests est un de ses projets, piloté par France Volontaires et en collaboration avec ESI LABS!, le SRD (Vietnam) et les antennes nationales de France Volontaires au Congo, en Guinée, au Ghana, au Cameroun, en Mauritanie et au Vietnam. Il vise à la préservation des écosystèmes forestiers et à réduire la vulnérabilité des populations locales.

Les lieux de mission

Au Cameroun, Maud, Kevin, Léna et Guillaume travaillent au sein de l’espace volontariat de France Volontaires, tandis que Morgane et Steve ont rejoint les bureaux de Tropical Forest and Rural Development (TF-RD), partenaire local du projet. Le projet sera mis en œuvre pendant 8 mois durant lesquels l’équipe a pour objectif de renforcer les capacités des organisations camerounaises pour l’amélioration durable des conditions de vie des communautés forestières. Les volontaires mettront ainsi différentes compétences au service des organisations locales œuvrant sur le terrain : sensibilisation des jeunes, communication, plaidoyer ou développement. 

En ce qui concerne l’environnement de la mission les volontaires ont pu découvrir les locaux de France Volontaires à Yaoundé. Espace d’accueil et d’orientation, cet Espace Volontariats vise à mettre en relation et soutenir les acteurs du volontariat et de la solidarité internationale.  Après une formation tenue par Achille, chargé d’animation de France Volontaires, l’équipe a pu découvrir les activités de TF-RD autour du développement des communautés rurales et de la commercialisation des produits forestiers non-ligneux. Pour Morgane, qui a déjà travaillé dans le passé à leurs côtés, sa mission visera à “rencontrer les femmes de plusieurs villages de l’arrondissement de Messamena à la périphérie nord de la réserve de biosphère du Dja (à l’Est du Cameroun) afin d’identifier avec elles leurs besoins pour la mise en œuvre d’un projet d’appui à l’agriculture vivrière”. 

Steve, quant à lui, partage ses premiers sentiments : “Un début assez timide pour ma part. Il fallait prendre mes repères. Mais progressivement je me suis sentie à mon aise. Je suis bien accompagné et entouré des collègues disponibles, l’esprit d’équipe y règne. Pour un début c’est génial !” L’équipe est très motivée par l’enjeu de la préservation de la forêt et n’a qu’une hâte : rentrer dans le vif du sujet.

La découverte du Cameroun

Au-delà d’une expérience professionnelle, le volontariat promet également de grandes découvertes sur le plan personnel. Si ce n’est pas la première expérience à l’étranger pour une partie d’entre eux, chaque pays du monde laisse découvrir ses différentes pratiques culturelles, traditions et ambiances.

“Yaoundé est une ville surprenante, où les mélodies qui se dégagent des arbres qui peuplent la ville accompagnent l’effervescence des rues de la capitale.” s’émerveille Guillaume. “Durant mes premières semaines, j’ai fait des efforts pour m’ouvrir et sortir de ma nouvelle zone de confort. ça m’a permis de rencontrer des amis qui me guident maintenant pour comprendre les différences culturelles et partager leurs passions artistiques.”

Guillaume et Morgane viennent de Bordeaux et ont déjà une expérience en Afrique, respectivement en Côte d’Ivoire et au Cameroun. Spécialisés dans le développement africain, ils sont passionnés par les défis de ces territoires. Pendant que Guillaume aime comparer les différences et similitudes avec la Côte d’ivoire, Morgane et Steve (celui-ci retrouve sa ville d’origine) amènent l’équipe à la découverte des snacks et des collines.

Pour Kevin, Léna et Maud qui viennent de Bretagne et du Sud, la première rencontre avec l’Afrique centrale est excitante. Maud a d’abord été frappée par le paysage urbain complètement différent. “Le nombre d’activités qu’on peut voir dans la rue, le fait qu’on puisse tout y acheter, tout y trouver, alors qu’en France chaque lieu est spécifique à un produit…”. Toute l’équipe s’est sentie des plus accueillies, aussi bien par l’équipe de France Volontaires que par les personnes du quartier.

Kevin aime voyager, mais il ne perd pas de vue l’objectif professionnel : “Je suis heureux de  pouvoir lever les yeux sur les 7 collines de Yaoundé, siège de l’OAPI (Organisation de la Propriété Intellectuelle), atout très porteur pour valoriser les produits africains”.

Si vous souhaitez des renseignements sur le projet, collaborer au nom de votre association ou vous engager personnellement, n’hésitez pas à les contacter !