Sur le terrain : rencontre avec l’association APAE au Ghana

L’équipe de l’Espace Volontariats du Ghana s’est rendue dans le village d’Abroma, situé à environ 15km de Kumasi dans la Ashanti Region, du 22 au 24 novembre 2021, afin de rencontrer les membres de l’organisation APAE (Association Préparons l’Avenir de nos Enfants/Preparing our Children’s Future Foundation).

09/12/2021

Cette association a été créée en 2002 en France par une Ghanéenne y résidant, Mme Amoako. Elle a pour objectif principal de favoriser l’intégration sociale, culturelle et la réussite en proposant diverses activités pour les enfants, les jeunes et les familles (ateliers culturels, accompagnement familial et scolaire via l’intervention de psychologues, soutien scolaire…). Ses activités se sont étendues au Ghana lors d’un voyage de la fondatrice dans son pays natal et notamment dans le village de sa famille, Abroma, au cours duquel elle a réalisé que la situation de nombreux enfants devait être améliorée, particulièrement en ce qui concerne leur éducation, pour leur offrir le meilleur futur possible. Elle a ainsi monté le projet de construire une bibliothèque qui a été terminée en 2021, et qui est située stratégiquement à côté de l’école primaire et du collège du village afin qu’elle puisse bénéficier à ces jeunes.

L’APAE a accueilli pour la première fois 2 bénévoles françaises en juillet 2021, que l’équipe de l’Espace Volontariats avait pu rencontrer à Accra à la fin de leur mission ; c’est ainsi qu’elle a connu cette association et a pris attache avec cette dernière. Après des discussions avec la fondatrice qui a manifesté le souhait d’accueillir un·e volontaire, il a été décidé que l’équipe de l’Espace Volontariats effectue une visite de terrain afin qu’elle  puisse voir les infrastructures, l’environnement et rencontrer les acteurs du projet, dans le but de mettre en place cette mission de volontariat.

L’équipe a ainsi été accueillie par Monsieur Ofosu, Directeur et Chargé de Communication du projet et Directeur de la Ghana Library Authority de la Ashanti Region et Monsieur Amankwa, Coordinateur et architecte de l’organisation, rencontré précédemment.

Elle a pu notamment se rendre dans le collège du village (l’une des institutions dans laquelle de futur·e·s volontaires français·e·s pourraient intervenir) où elle a rencontré le personnel de l’établissement et les élèves afin d’échanger sur des thématiques telles que la lecture, l’hygiène et l’environnement, et a assisté à une représentation théâtrale de leur part, encadrée par leurs professeurs.