Chargé·e de la gestion des connaissances

VSI, 12 mois, Madagascar

En raison de la crise sanitaire actuelle, les appels à candidatures et départs en mission reprennent progressivement en fonction des conditions sanitaires et administratives des pays partenaires et en accord avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Lire le communiqué

IFAID Aquitaine, dans le cadre de sa mission d’envoi de volontaires de la solidarité internationale, recherche, pour la Région Nouvelle-Aquitaine, un·e volontaire pour une mission à Madagascar.

Cadre général de la mission

Intitulé de la mission : Chargé·e de la gestion des connaissances

Lieu de travail principal : Miarinarivo, Région Itasy, Madagascar

Domaines d’actions de la mission : Capitalisation, Communication, Gestion des données

Durée de la mission : 1 an renouvelable

Début de mission : novembre 2021

Contexte sanitaire lié à la COVID 19 : les VSI peuvent maintenant se rendre à Madagascar : en effet, même si l’espace aérien malgache reste fermé aux vols internationaux, l’Ambassade de France à Madagascar a proposé de faire des notes verbales aux autorités malgaches afin d’autoriser la venue de VSI. Le présent recrutement est donc maintenant ouvert aux candidat·e·s basé·e·s en France.

Il convient de préciser que le statut VSI est ouvert à toutes les nationalités exceptées celle du pays où s’effectue la mission.

Contexte de la mission 

Madagascar est un pays à vocation agricole où plus de 80% de la population vit de l’agriculture. Pourtant, la sécurité alimentaire et le développement rural demeurent des enjeux majeurs. La région Itasy n’est pas épargnée, et son indéniable potentiel agricole se voit bridé par la difficulté de diffusion de pratiques agricoles durables, accompagnée d’une dégradation de son environnement. C’est dans ce contexte délicat qu’est née la coopération décentralisée entre les Régions Itasy et Aquitaine, désormais Nouvelle-Aquitaine.

Depuis 2007, la Région Nouvelle-Aquitaine intervient aux cotés de la Région Itasy en renforcement des dynamiques de développement de son territoire. En 14 ans de coopération, de nombreux domaines ont été touchés – agriculture, jeunesse, tourisme, environnement - voyant naître de nombreux projets pensés dans la durée. Cette riche histoire de coopération s’est inscrite dans un contexte socio-économique et institutionnel mouvant, faisant de la compréhension du territoire et de la mémoire institutionnelle des enjeux majeurs.

Aujourd’hui, la Coopération aborde une nouvelle phase visant la consolidation de ses actions et projets, et leurs inscriptions dans une approche de territoire toujours plus cohérente. Un projet d’appui à la Formation Agricole et Rurale a notamment débuté en juin 2019 en ce sens par les Régions Itasy et Nouvelle-Aquitaine (« FAR-Itasy »).

Un effort important devra être fourni sur la disponibilité et la circulation de l’information, devenues cruciales pour accroître la compréhension du territoire, la bonne connaissance des acteurs, et le partage des bonnes et mauvaises pratiques dans une optique de capitalisation et d’enrichissement de la « mémoire » de ce processus de coopération.

En effet, la région Nouvelle-Aquitaine cherche à capitaliser ses années de coopération afin d’améliorer la qualité et la diffusion de ses actions de développement menées sur le terrain, permettant aussi de rendre l’expérience partageable et de garder une mémoire de ce qui a été réalisé. A la suite de différents ateliers, les premiers travaux sont en cours de réalisation.

Le dispositif de coopération cherche à solidifier son système d’information et de gestion des données, et renforcer les liens et les échanges avec les acteurs partenaires de la Coopération et du territoire. En effet, le contexte institutionnel mouvant corrélé à des difficultés de coordination et des lacunes de visibilités rend le travail de mémoire et l’accès à l’information économique, administrative ou technique difficile. Ce travail de centralisation et de traitement des données nécessite une mise en lien entre les différents acteurs régionaux notamment la Direction des infrastructures et du développement de la Région Itasy et les services déconcentrés de l’Etat (Service de l’Economie et du Plan, la Plateforme Régionale de Suivi Evaluation) et les partenaires directs de la coopération (APDRA[1], AGRISUD International, CRFPA[2], Etablissements scolaire et universitaire). Cette vision régionale du traitement de donnée est un objectif à long terme que souhaite atteindre la coopération décentralisée.

Les objectifs de la mission proposée s’axent autour des différentes problématiques soulignées ci-dessus. Cette mission VSI est transversale, nécessitant une vision globale des activités de la coopération.

Description de la mission

Objectifs de la mission

  • Assurer la mise en place d’une stratégie de capitalisation des actions passées et présentes mises en œuvre dans le cadre de la Coopération ;
  • Assurer la mise en œuvre de la stratégie de communication ;
  • Assurer la bonne qualité des données et faciliter leur acquisition, traitement et diffusion au sein des équipes travaillant pour le processus de coopération et des partenaires directs ;
  • Contribuer à la mise en œuvre du FAR-Itasy, principalement à travers une dimension communication et de gestion de données.

Activités à mener

  • Point focal des activités de capitalisation du processus de coopération :
    • Suivre les réflexions autour de la mise en place de différents sujets de capitalisation ;
    • Mettre à jour la stratégie de capitalisation à court et moyen terme, de manière participative ;
    • Poursuivre la mise en place de fiches de capitalisation globales avec l’ensemble de l’équipe du processus de coopération ;
    • Assurer la gestion et le suivi des procédures éventuelles de recrutement (passation de marché si nécessaire) pour des consultant·e·s sur une thématique du poste ;
    • Animer et suivre les travaux de capitalisation ;
    • Assurer la gestion et le suivi des stratégies de diffusion des outils de capitalisation.
  • Appui à la mise en œuvre d’une stratégie de communication :
    • Être à l’initiative de l’élaboration de systèmes de communication interne et externe à l’équipe de la coopération et avec les acteurs du territoire ;
    • Développer et renforcer les liens avec les acteurs régionaux, nationaux et internationaux dans le cadre de la stratégie de communication ;
    • Participer aux réflexions du pôle communication du personnel de la région Itasy ;
    • Alimenter les réseaux sociaux de la coopération (Facebook) ;
    • Développer les échanges avec le pôle communication de la Région Nouvelle-Aquitaine afin d’alimenter la communication institutionnelle ;
    • Suivre et appuyer la réalisation d’outils de communication du processus de la coopération et des projets mis en œuvre et/ou financés.
  • Appui à la mise en place d’outils internes à la Coopération pour la gestion des données :
    • Poursuivre l’animation et le suivi du système de gestion des données (arborescence) permettant leur sécurisation, leur harmonisation et leur circulation au sein de l’équipe et des partenaires directs ;
    • Participer à la construction d’outils pour le suivi en interne de l’équipe de la Coopération et des projets mis en œuvre ou financés dans le cadre de cette dernière.
  • Appui général au processus de Coopération Décentralisée :
    • Participer aux réunions d’équipe ;
    • Effectuer le reporting mensuel dans l’outil de suivi partagé ;
    • Toute autre activité nécessaire au dispositif de coopération et entrant dans le champ de compétences du·de la VSI.

Cadre de vie 

Lieu de vie : Miarinarivo, Région Itasy, Madagascar :

Hébergement : à la discrétion du·de la volontaire ; loyer sur place pris en charge à hauteur de 60 euros par mois maximum ;

Moyen de déplacement : Véhicule de la coopération décentralisée et taxi-brousse. Il est souhaité que le·la volontaire possède le permis de conduire (permis B).

Profil

Formation et expérience

Licence ou Master généraliste, orienté vers la gestion de projet, les relations Internationales et/ou la communication. Une expérience dans un pays en développement est fortement appréciée ainsi qu’une expérience dans la gestion des données ou la capitalisation.

Compétences avérées en informatique et en rédactionnel.

Seront considérés comme un plus

  • Une bonne connaissance de l’environnement institutionnel et juridique des collectivités territoriales ;
  • Une expérience en gestion de projet ;
  • Une première expérience à l’international ;
  • Un attrait pour la vie semi-rurale en contexte d’interculturalité fort ;
  • Une bonne maîtrise de la gestion de bases de données.

Savoir-être

  • Capacité d’adaptation et d’intégration ;
  • Rigueur et sens de la précision ;
  • Capacité de travail en autonomie comme en équipe ;
  • Sens de la diplomatie ;
  • Patience et curiosité ;
  • Capacité à être force de propositions et d’innovations.

Conditions

  • Statut de Volontaire de Solidarité Internationale (loi de 2005) ;
  • Durée de contrat : 1 an renouvelable ;
  • Indemnité mensuelle de 800 euros ;
  • Conservation des droits au chômage le cas échéant : le·la volontaire pourra bénéficier des allocations chômage une fois de retour en France si des droits étaient ouverts avant son départ ;
  • Couverture sociale prise en charge : couverture auprès de la Caisse des Français de l’Etranger, mutuelle, assurance rapatriement, responsabilité civile, cotisation retraites ;
  • Frais de voyage aller-retour entre le lieu de résidence et le lieu d’affectation ;
  • Budget professionnel permettant de couvrir les frais liés à la mission.

Modalités de candidature

Candidatures (CV + Lettre de motivation) à envoyer avant le 26 septembre 2021 (inclus) à l’adresse volontariat@ifaid.org objet : Candidature_VSI_Madagascar_CRNA_ACR_2021.

[1] Association-Pisciculture et Développement Rural en Afrique

[2] Centre Régional de Formation Agricole et Rurale

Cette mission est proposée par :