Chargé.e de projet de lutte contre les violences basées sur le genre

VSI, 24 mois, Vietnam

Mission à pouvoir : au 1er novembre 2019

Date limite de candidature : 6 septembre 2019

Stage de préparation au départ : 14 au 18 octobre 2019

Contexte de la mission

Association de solidarité internationale créée en 1998, BATIK International développe des projets dans le domaine de l'insertion économique et sociale et de l’accès aux droits des personnes et communautés vulnérables dans trois zones géographiques : la France, l'Asie du Sud-Est et le pourtour méditerranéen.

Dans la mise en œuvre des actions, elle s'appuie sur un réseau d'acteurs clés du secteur de l'insertion économique : entreprises, agences pour l'emploi, centres de formation, collectivités locales, etc. BATIK International est membre du CFSI (Comité Français pour la Solidarité Internationale). Elle conçoit et met en œuvre des actions de formation et d'appui à la création d'activités, en France, pour des demandeurs d'emploi et dans les pays du pourtour méditerranéen et en Asie du Sud-Est pour des femmes et des jeunes. Elle travaille en partenariat avec des associations en France et à l'étranger avec lesquelles elle développe des actions de renforcement des capacités.

BATIK International développe des projets au Vietnam depuis 2002, avec l’appui d’une antenne locale depuis 2007. Début 2020, BATIK International démarrera le projet Hy Vong, en consortium avec trois autres organisations vietnamiennes et internationales : Planète Enfants et Développement (PE&D), Center for Studies and Applied Sciences in Gender – Family – Women and Adolescent (CSAGA) et Center for Supporting Community Development Initiatives (SCDI). L’objectif de ce projet de 3 ans est de contribuer à la lutte contre les violences basées sur le genre en apportant une réponse effective à cette problématique. Pour renforcer la coordination multisectorielle, le projet aura trois grands axes d’intervention à Hanoï et Hô Chi Minh Ville :

  • La prévention, via des formations et mises en pratique : ce volet impulsera un changement individuel et collectif au sein des groupes les plus susceptibles d’avoir un impact durable auprès de leur entourage et dans leurs activités quotidiennes, personnelles comme professionnelles. Il s’orientera vers les étudiant.e.s et les autorités locales. Les étudiant.e.s car ils / elles sont les représentant.e.s de la jeunesse et futur.e.s décisionnaires vietnamien.ne.s. Ils / Elles participeront à des ateliers de formation basés sur un corpus universitaire d’études sur le genre ainsi qu’une mise en pratique des acquis par l’élaboration de micro-projets. Les autorités locales, ensuite, car ce sont les entités légales détentrices du cadre législatif et exécutif sur les problématiques des violences faites aux femmes (de la prévention à la prise en charge des victimes). Les activités viseront à renforcer leur appréhension de ces problématiques et à faire évoluer leur pratique professionnelle en prenant en compte la dimension genre dans leurs activités.
  • La protection, via le renforcement des capacités : il s’agit de renforcer les dispositifs existants conjointement avec les organisations et act.eur.rice.s concerné.e.s, d’apporter des solutions immédiates et durables pour les victimes et de les leurs faire connaître. L’intervention se fera à plusieurs échelles pour inciter à un changement holistique de la prise en charge. Celle-ci prend en compte l’accueil, l’identification, l’orientation et l’accompagnement des femmes victimes dans leur réinsertion socio-économique et l’amélioration de leur bien-être. Il convient de renforcer tout un ensemble d’act.eur.rice.s clés afin de maximiser le changement de perception et l’impact du projet au-delà de sa période de réalisation. Ainsi les parties prenantes concernées (autorités locales, centres de santé, centres d’hébergement, chargé.e.s de gestion de la ligne d'appel directe nationale pour les victimes de VBG), et les partenaires de la société civile impliqués dans le projet doivent bénéficier d’un apport de connaissances et compétences sur l’approche genre, les violences faites aux femmes et la gestion des victimes dans les structures d’accueil. Le renforcement de capacités s’adressera donc aux personnes en charge des structures d’accueil pour assurer une meilleure prise en charge des victimes. Le projet formera aussi des travailleu.r.se.s socia.ux.les. et des membres des communautés pour améliorer les capacités d’identification et d’orientation des victimes, qui sont principalement des femmes. Elles seront actrices de leur évolution grâce à l’accompagnement qui leur sera fourni. L’équipe projet devra aussi renforcer ses capacités en interne en partageant ses pratiques innovantes lors de réunions d’échange d’expériences.
  • Le plaidoyer par l’élaboration d’une stratégie de plaidoyer, la capitalisation et la mobilisation citoyenne : le projet organisera aussi des événements culturels avec des artistes vietnamiennes afin de diffuser des messages promouvant l’égalité femmes-hommes. Grâce à des formats de communication accessibles au plus grand nombre, chaque participant.e pourra s’approprier les enjeux et solutions existantes sur ces problématiques. En parallèle, l'équipe projet réalisera une capitalisation, l’objectif étant de construire une collection de connaissances partageables au sein des réseaux spécialisés pour alimenter un plaidoyer national. Une stratégie de plaidoyer sera développée pour garantir la mise à l’échelle du message porté à la société civile et aux institutions vietnamiennes. Toutes ces activités opéreront un changement sociétal comme politique à grande échelle par la mobilisation de l’opinion publique, des réseaux de plaidoyer et des organisations responsables des cadres législatifs vietnamiens sur les violences faites aux femmes. BATIK International et CSAGA seront en charge des actions de prévention à Hanoï ainsi que de plaidoyer et PE&D (chef de file pour Hy Vong) et SCDI, des actions de protection à Hô Chi Minh Ville.

Cadre descriptif de la mission

Résumé de la mission

Pour les volets d’activités se déroulant à Hanoï, le.a VSI, en tant que chargé.e de projet, assurera la coordination de l’ingénierie de ces actions, l’encadrement du chargé.e de mission Hy Vong, le suivi technique et financier des actions de BATIK Int. pour ce projet.

Activités principales à mener

Coordination technique

Prévention
  • Participer à la planification de l’ensemble du projet et des activités avec les partenaires en début et tout au long du projet (comités de pilotage, comités de coordination, comités techniques)
  • Assurer un appui technique pour l’équipe projet basée à Hanoï, incluant les chargé.e.s de mission de BATIK Int. et de CSAGA
  • Créer et adapter les contenus de sensibilisation, formation et échanges de pratiques en lien avec les objectifs fixés et les besoins identifiés pour s’assurer de l’impact des sessions de formation. Ici, il sera question de mettre en œuvre un corpus de formation sur le genre en fonction des connaissances et besoins des participant.e.s. En plus des formations théoriques, il s’agira d’accompagner les étudiant.e.s dans la réalisation de leurs micro-projets.
  • Identifier et maintenir les relations avec les parties prenantes impliquées dans les sessions de formation et d’échange (universités, autorités locales)
  • Animer les sessions de formations et les échanges de pratiques avec les chargé.e.s de mission
  • Rédiger des rapports de mission sur le terrain
Plaidoyer
  • Elaborer la stratégie de plaidoyer en lien avec le projet, le contexte vietnamien sur les questions de genre et les initiatives des OCS opérant au Vietnam
  • S’intégrer dans les réseaux de plaidoyer existant sur la thématique du genre
  • Etablir l’ingénierie de capitalisation, de l’élaboration de la méthodologie à la dissémination du produit de capitalisation
  • Participer à l’organisation d’évènements culturels de sensibilisation de l’opinion publique sur les problématiques de genre

Gestion financière

  • Appuyer à la recherche de financement et de montage des dossiers (techniques et financiers)
  • Rédiger les rapports techniques et financiers des bailleurs pour le cofinancement en lien avec BATIK Int.
  • Supervision financière avec la chargée administrative et le.a chargé.e de mission Hy Vong

Suivi des activités

  • Participer à la création des outils de suivi et évaluation tout en intégrant les dimensions genre et empowerment
  • Assurer le suivi des activités en lien avec la planification et les objectifs fixés et la mise en œuvre des dispositifs de suivi-évaluation
  • Participer à la rédaction des rapports techniques des bailleurs

Processus de communication et de promotion des programmes

  • Participer à la réalisation des documents de communication externe
  • Collecter et faire remonter les informations du projet pour la préparation du rapport annuel
  • Participer à des réunions de coordination au sein de BATIK International
 

Durée de la mission : 24 mois

Lieu de mission : Hanoi, Vietnam

Disponibilité :

Participation obligatoire au stage de préparation à l’expérience de volontariat à l’international du 14 au 18 octobre 2019 en région parisienne.

Départ dans le pays d’accueil : 1er novembre 2019

Profil du (de la) candidat(e)

Formation requise

Formation - Bac + 4/5 minimum. Master en Développement, Sciences Politique, Economie du Développement, Action humanitaire, Economie sociale et solidaire, Genre et Développement, etc.

Expérience(s) professionnelle(s) souhaitée(s)

  • Expérience en gestion/coordination de projet intégrant une approche par le genre souhaitée
  • Expérience ou à défaut connaissances sur le plaidoyer
  • Expérience ou à défaut connaissances dans le suivi-évaluation et le diagnostic des projets
  • Expérience en termes de relations institutionnelles, inter-act.eur.rice.s, serait un plus

Compétences principales recherchées

  • Expérience en gestion/coordination de projet intégrant une approche par le genre souhaitée
  • Capacités organisationnelles
  • Sens de la communication en milieu interculturel
  • Capacités rédactionnelles et de synthèse
  • Flexibilité, capacité d’adaptation
  • Maîtrise de l’informatique, notamment du Pack Office

Langues souhaitées.

  • Français
  •  Anglais

Conditions du contrat de VSI

  • Statut du Volontaire de la Solidarité Internationale (loi de 2005) ;
  • Indemnité d’installation et indemnité de réinstallation au retour ;
  • Indemnité mensuelle de subsistance : cette indemnité n’a pas le caractère d’un salaire ou d’une rémunération, et permet d’accomplir la mission dans des conditions de vie décentes ;
  • Couverture sociale (mutuelle complémentaire, assurance rapatriement, assurance vieillesse) ;
  • Fourniture du logement ;
  • Frais de voyage 1 aller-retour entre le lieu de résidence et le lieu d’affectation.

Pour candidater

En français : CV et lettre de motivation à envoyer à : ntokinon@batik-international.org

Merci d’indiquer en objet de votre mail : «Hy Vong – Candidature chargé.e de projet ».

Cette mission est proposée par :