Coordinateur.rice de projets

VSI, 12 à 18 mois, Comores

En raison de la crise sanitaire actuelle, les appels à candidatures et départs en mission reprennent progressivement en fonction des conditions sanitaires et administratives des pays partenaires et en accord avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Lire le communiqué

Descriptif

Sollicitée en 2013 par les organisations de la diaspora de Djomani (commune de Nyumandro-Kiblani, île de Grande Comore), la Fondation y a soutenu techniquement et financièrement deux projets de développement : la réhabilitation et l’extension d’un réseau d’eau potable intercommunal Chamlé/Mitsamiouli (avec l’AFD) ; la création du premier centre de formation professionnelle aux métiers du bâtiment de Grande Comores à Djomani.

Dans le cadre de son programme d’actions 2020-2025, la Fondation Sadev et ses partenaires techniques et financiers sont mobilisés sur :

  • Le renforcement et le développement du centre de formation professionnelle de Djomani (projet en cours avec le cofinancement de l’Ambassade de France) ;
  • Le projet “Ecotourisme & Patrimoine”, qui comprend un volet formation professionnelle et insertion incluant des formations spécifiques aux techniques traditionnelles et durables de construction ainsi qu’un volet en faveur du développement du secteur écotouristique de Grande Comores. (projet qui mobilise plusieurs acteurs comoriens et bénéficie d’un soutien du ministère comorien de l’emploi sur financement de l’AFD).
  • La réflexion autour d’un partenariat avec l’Union des Chambres de Commerces des Comores (UCCIA) visant le partage d’expériences et l’accompagnement d’acteurs comoriens dans les domaines de l’aménagement territorial, notamment concernant l’élaboration d’études et de diagnostics. Axe que la Fondation souhaite développer dans les années à venir.

Mission

En lien direct et régulier avec le siège, le.a volontaire, assurera une mission comprenant plusieurs responsabilités complémentaires.

1- Représentant·e géographique et thématique de la Fondation Sadev (environ 30%)

  • Est amené à représenter la Fondation Sadev auprès des acteurs institutionnels et partenaires des Comores et de l’Océan Indien (communication, développement des réseaux…) ;
  • Assure la gestion administrative et financière locale ;
  • Assure le lien avec l’association partenaire CADF aux Comores ;
  • Coordonne aux Comores les projets, les missions et la mobilisation d’expertises techniques des partenaires (GREF, TSF, Sadev 94,…) ;
  • Veille et identifie des pistes d’intervention pour la Fondation Sadev.

2- Coordinateur·rice – Projets « Ecotourisme & Patrimoine » et « Formation professionnelle » – Environ 40%

  • Assure la gestion et la coordination avec les partenaires techniques des projets : mise en œuvre des activités, actualisation du chronogramme et du budget prévisionnel ;
  • Assure la relation avec les bailleurs : prospection, recherche et gestion des financements dédiés aux projets, préparation des rapports intermédiaires ;
  • Accompagne les partenaires locaux.

3- Référent partenariat UCCIA / F.SADEV « Aménagement durable des territoires » (environ 30%)

  • Assure l’interface avec les partenaires aux Comores (UCCIA, autorités locales,…) et les intervenants/experts ;
  • Définit des axes d’intervention, en termes de renforcement de capacité et de partage d’expérience avec l’UCCIA ;
  • Prépare et facilite la mobilisation d’expertises dans le cadre de missions ou d’interventions à distance ;
  • Accompagne l’UCCIA dans la définition et la conduite d’une étude territoriale.

Profil du candidat

Formation

Justifier d’un niveau licence ou master en lien avec le développement ou l’aménagement territorial (géographie, sciences sociales, sciences politiques,…), d’un diplôme d’urbaniste et/ou d’ingénieur.

Expérience

  • Expérience en conduite de projet ;
  • Bonne maîtrise des logiciels courants (Excel, Word, Powerpoint,…) ;
  • La maîtrise d’outils SIG/DAO serait un plus pour la mission ;
  • Le permis de conduire est fortement recommandé pour cette mission ;
  • Une expérience dans les pays du Sud et la connaissance du monde du développement sont appréciées.

Langues

Français indispensable

Qualités requises

  • Dynamisme, polyvalence et capacité à effectuer un travail multitâche ;
  • Capacité de travail en autonomie et force de propositions ;
  • Goût pour le travail en équipe ;
  • Curiosité et ouverture d’esprit ;
  • Diplomatie et aisance relationnelle ;
  • Souplesse et adaptabilité culturelle ;
  • Sens pratique et de l’organisation développés.

Autres

  • Le·a volontaire est basé à Moroni, capitale de l’Union des Comores.
  • Le·a volontaire reçoit une indemnité mensuelle de 1300 euros lui permettant de couvrir l’ensemble des frais de vie sur place.
  • L’aller retour Paris-Moroni est pris en charge par la Fondation, un logement et un véhicule sont également mis à disposition.
  • Le·a volontaire dispose d’une assurance rapatriement, d’une couverture médicale (mutuelle) et retraite.
  • De fréquents déplacements au niveau de l’Île de Grande Comores (Ngazidja) sont nécessaires.
  • D’éventuels déplacements dans l’Union des Comores et la région océan indien pourraient être nécessaires.

Conditions

Pour postuler

Envoyez votre CV et lettre de motivation (une page maximum) à contact@fondationsadev.fr avec pour objet « Candidature Volontariat / Coordinateur Comores ».

Nous recevrons vos candidatures jusqu’au 27 mai 2022.

Cette mission est proposée par :