Vie quotidienne

France volontaires vous donne les clés d’une bonne installation 

 

Votre arrivée à l’aéroport

Les vols de et vers la France se font en général via Air France, la RAM (via Casablanca) ou Ethiopian Airlines (par AddisAbeba).

Documents à avoir à l’arrivée à Brazzaville :

  • Passeport (avec une validité de plus de 6 mois)
  • Visa
  • Carnet de vaccinations internationales avec la preuve d’une vaccination contre la fièvre jaune à jour
  • Formulaire d’immigration (remis dans l’avion)

Il arrive fréquemment que les bagages soient restés à Casablanca ou Addis Abeba lors de la correspondance. Ne paniquez pas, ils arriveront, et faites-vous connaître auprès du service bagages (ne perdez pas le ticket bagage qui vous est remis avec votre carte d’embarquement). Pensez à prévoir le nécessaire pour les 2-3 premiers jours dans votre sac de cabine.

  • Aéroport de Maya-Maya (Brazzaville)

Pour les volontaires sous contrat avec France Volontaires (VP), une personne vous attendra à l’aéroport. Concernant les volontaires des autres structures, si personne ne vient vous chercher, vous pouvez contacter l’Espace Volontariats Congo soit par e-mail, soit en appelant au +242 06 829 76 07.

Un taxi de l’aéroport au centre-ville vous coûtera entre 1 000 et 2 000 FCFA (1,5 à 3€), selon votre pouvoir de négociation et la distance (les taxis n’hésiteront pas à vous demander plus).

  • Aéroport Agostinho Neto (Pointe- Noire)

Si personne ne vous attend, vous pouvez également contacter l’Espace Volontariats Congo. Un taxi vous coûtera 1 000 FCFA (1,5€) jusqu’au centre-ville et entre 1500 et 2000 jusque dans les quartiers

 

Téléphonie

Indicatif téléphonique : + 242 (ne pas enlever le 0 du début des numéros congolais)

Pensez à venir avec un ou deux téléphones.

Un téléphone basique vous coûtera à partir de 5000 FCFA.

Une carte SIM coûte 300 FCFA.

Vous pourrez recharger votre crédit via des cartes prépayées ou directement via des vendeurs dans la rue (sapsap). Dans les grandes villes, le réseau est tout à fait correct, dans la brousse, c’est beaucoup plus aléatoire.

Principaux opérateurs :

  • MTN (n° commençant par 06)
  • Airtel (n° commençant par 04/05)
  • Azur (peu de couverture)

 

Internet

Oubliez vos références d’européens… Ici la connexion internet vit au rythme des aléas du réseau et des coupures d’électricité, même si la fibre optique commence à faire son apparition.

Il est possible d’avoir une boxe internet illimité via Congo télécom pour 15 000 FCFA par mois (+ prix à l’achat). Le coût de la 3G/4G est assez élevé à 1 Go d’internet : 2 500 FCFA pour 1 semaine (MTN).

Sachez également qu’un ordinateur avec accès Internet est à disposition des volontaires à l’Espace Volontariats de Brazzaville.

 

Transports

De manière générale, soyez prudents sur les routes du Congo. Le code de la route n’est pas toujours respecté et la plupart des routes sont dans un très mauvais état. Le Congo ne dispose que de 2 routes principales goudronnées, une vers le nord (Makoua) et une vers le sud (Pointe-Noire). Pour le reste, il s’agit en général de pistes, plus ou moins praticables (surtout en saison des pluies).

  • Taxi : Le taxi est le mode de déplacement le plus généralement utilisé par les volontaires. La course est plafonnée à 1000 FCFA à Brazzaville, il vous en coutera un peu plus de sortir de la ville. Se mettre d’accord sur le prix avant la course et avoir de la monnaie. À Pointe-Noire, le prix dépend de la distance parcourue. Un trajet aéroport-Centreville vous coutera 1000 FCFA tandis qu’un trajet Aéroport-quartiers de 1500 à 2000 FCFA
  • Fula (bus) : 150 FCFA
  • 100-100 : taxis collectifs qui suivent des itinéraires prés-déterminés – 150 FCFA
  • Moto/2 roues : Facile d’acheter un 2 roues à Brazzaville. Attention aux règles « congolaises » de circulation et pensez au casque !
  • Voiture : La conduite s’effectue à droite. Le permis de conduire français suffit mais un permis international pourra être utile.
  • Avion : La TAC et ECAIR font plusieurs vols par jour en interne vers Pointe-Noire
  • Train : déconseillé pour des raisons de sécurité

Argent

  • Attention, les cartes Mastercard ne sont que très rarement acceptées au Congo
  • Les dépenses s’effectuent en liquide majoritairement
  • Des distributeurs d’argent sont présents à Brazzaville et Pointe-Noire
  • Les chèques peuvent être acceptés

 

Indicatifs de prix 2020

1€ = 655,96 FCFA (juin 2020)

  • Un repas (boisson comprise) : entre 2 000 (3€) et 20 000 FCFA (30€)
  • Bière ou boisson (60cl) : 700 FCFA (1,1€) / en restaurant : 1 000 ou 2 000 FCFA (1,5 à 3€)
  • Bouteille d’eau (1,5l) : 500 FCFA (0,8€) / en restaurant : 1 000 ou 1500 FCFA
  • Paquet de cigarette local : 700 FCFA (1,1€) / Marlboro : 850 FCFA (1,3€)
  • Un paquet de pâtes de marque casino : 900 FCFA (1,4€)
  • Une sauce pour les pâtes : 2000 FCFA (3€)
  • Un litre de lait : 750-1 000 FCFA (1-1,5€)
  • Un kilo de farine : 1 000 FCFA (1,5€)
  • Un baril de lessive : 10 000 FCFA (15€)
  • Un litre d’huile : 3 000 FCFA (4,5€)
  • Une plaquette de beurre : 2 000 FCFA (3€)
  • Une bouteille de gaz à l’achat : 50 000 FCFA
  • Une bouteille de gaz à recharger : 12L à 6500 FCFA / 20L à 10 500 FCFA
  • 1 Go d’internet : 2 500 FCFA pour 1 semaine (MTN)
  • Un billet d’avion entre Brazzaville et Pointe-Noire : 40 000 – 50 000 FCFA
  • Un spectacle à l’Institut Français: 1 000 ou 2 000 FCFA (1,5 ou 3€)
  • Un ticket de cinéma : 1 500 – 5 000 FCFA
  • Course en taxi dans Brazzaville : 1 000 FCFA (1,1 à 1,5€)
  • Un trajet en bus dans la ville : 150 FCFA (0,2€)

 

Animaux de compagnie

Pour l’entrée au Congo :

  • Vaccination contre la rage en plus des autres vaccins à jour. Attention, la vaccination contre la rage n’est valide que 21 jours après la 1ère injection, il faut donc s’y prendre à l’avance.
  • Certificat de bonne santé établi par votre vétérinaire, maximum 5 jours avant le départ
  • Passeport européen pour animal de compagnie fourni par votre vétérinaire

Pour un retour en France :

  • Vaccination contre la rage en cours de validité (rappel tous les ans)
  • Réaliser un test prouvant l’efficacité du vaccin contre la rage
  • Identifier l’animal par une puce électronique
  • Disposer d’un certificat sanitaire conforme à un modèle européen et établi par un vétérinaire officiel du pays d’origine et disposer des justificatifs de vaccination de l’animal.

Plus d’informations concernant l’importation d’un animal en France

Contact vétérinaire au Congo : Le docteur Anatole travaille avec la plupart des expatriés possédant un animal. (+242 06 637 30 06)

Conseils pour le bien-être de votre animal :

  • Acheter en France un stock d’antipuces et de vermifuges
  • Les chats et chiens ne peuvent pas attraper de paludisme, mais ils peuvent contracter des vers de Cayor
  • Attention climat chaud et humide
  • Vous trouverez croquettes, pâté et litière dans les supermarchés européens (Casino, Park n’shop). N’hésitez pas à faire quelques réserves quand les supermarchés sont approvisionnés en cas de rupture de stock
  • Se renseigner auprès de votre compagnie aérienne pour les formalités et conditions de voyage

 

Préparer sa valise : Que faut-il prendre ?

Les VSI partent en général avec le poids autorisé par la compagnie aérienne : en général 2 x 23 kg.

Bon à savoir :           

  • Vous trouverez la plupart des choses sur place, même si ça sera souvent bien plus cher qu’en France (le double ou le triple).
  • Nombre de vos produits européens habituels se retrouvent au Casino ou au Park n’shop.
  • Vous ne trouverez pas de magasins de vêtements comme en Europe, mais des friperies et des tailleurs confectionnant des vêtements sur mesure avec le tissu d’un pagne.
  • Vous trouverez des cosmétiques dans les supermarchés et pharmacies des grandes villes avec un choix assez limité et un prix plus élevé

Utile :

  • Un petit sac de couchage ou sac en soie pour les excursions hors de la ville
  • Une lampe torche, que ce soit pour vos week-ends en brousse ou pour les fréquentes coupures d’électricité
  • Équipement de pluie
  • Un couteau suisse
  • Appareil photo et des cartes mémoires
  • Loisir : films, séries, livres musique, jeu de société…
  • Un ou deux téléphones débloqués
  • Quelques pulls légers, notamment pour la saison sèche
  • Café si vous êtes un inconditionnel du bon café

Inutile :

  • Moustiquaire : Vous en trouverez sans aucune difficulté sur place
  • Régulateurs de tension : Compter 30 000 FCFA, important pour palier à un système électrique qui connaît des sous tensions et des surtensions, et peut abimer votre matériel. Pour votre ordinateur et matériel informatique et high tech, préférez un onduleur. Vous en trouverez sur place, cela vous épargnera quelques kilos dans votre valise.
  • Vaisselle : Il y a tout ce qu’il faut sur place, par exemple au marché total ou à Orca

 

Pour plus de renseignements, contactez l’Espace Volontariats Congo : ev.congo@france-volontaires.org