Vie quotidienne

Se loger

Auberges de jeunesse :

Les volontaires ne sont pas toujours logés par leurs structures d’accueils. Pour avoir un premier pied à terre, vous pouvez vous héberger en auberges de jeunesse le temps de trouver un logement sur du plus long terme. Vous pouvez privilégier des auberges de jeunesse proposant un hébergement au mois, cela vous reviendra moins cher.

Locations de logements en Equateur :

Pour les personnes souhaitant trouver un logement ou une chambre en Equateur, vous pouvez faire vos recherches via facebook ou aussi sur des sites Internet, voici quelques adresses.

Facebook :

Groupes Facebook sur lesquels des annonces ou des messages peuvent être postés :

Sites Internet :

Venir en Equateur

Depuis la France, l’Equateur est actuellement desservi par KLM (via Amsterdam), Iberia (via Madrid), Air France (via Bogota ou Lima), LAN (via Madrid), American Airlines, Delta Airlines (via Miami ou New York en général), Lufthansa (via Francfort ou Bogotá).

A partir de la mi-mai 2019, une ligne directe Quito-Paris va être ouverte à partir de 300 euros l’aller.. Depuis l’aéroport pour rejoindre la ville de Quito, un taxi vous coûtera entre 20 et 25$. Vous avez également la possibilité de prendre un bus qui vous coûtera environ 2$ jusqu’aux terminaux de bus Rio Coca ou Carcelen. 

Se déplacer

Transports en commun à Quito :

  • A Quito :

Pour se déplacer dans la ville, vous pouvez choisir parmi plusieurs options : Trolebus, Metrobus, lignes Ecovia, qui jouent le même rôle que les tramways ou le métro dans d’autres villes. La desserte de Quito est également assurée par un réseau de bus (135 lignes). Le prix du billet de bus est de 0.25 $ par trajet. Pour les trajets en bus, vous devez faire attention à vos affaires personnelles et porter son sac à dos sur le ventre.

Les autres lignes de bus sont privées et les conducteurs roulent souvent très vite.

A partir de 19h00-20h00, nous vous conseillons de prendre un taxi.

Taxis :

  • Taxis : Ils sont très nombreux à parcourir la ville 24h/24. Pour plus de sécurité il est préférable d’appeler un taxi connu ou une compagnie au préalable. Nous vous conseillons également d’utiliser des applications afin de vous déplacer en taxi.

Pour Quito, une course minimum coûte 1.5$ et 1.75 la nuit.

Veuillez consulter la rubrique sécurité pour plus de précisions.

 Déplacements inter-provinciaux :

  • Avion : Les vols intérieurs sont assurés par 3 compagnies aériennes : TAME, LAN et AEROGAL

  • Bus interprovinciaux : il y a deux terminaux principaux à Quito (Carcelen et Quitumbe) qui vous accueillent pour réaliser vos différents déplacements interprovinciaux. L’une, située au sud de Quito « terminal terrestre de Quitumbe », pour tous les déplacements vers le sud du pays, et l’autre au nord de Quito à Carcelén « terminal terrestre de Carcelén » pour les bus se dirigeant vers le nord.

Pour rejoindre le terminal de bus de Quitumbe, vous pourrez prendre un bus l’Ecovia ou le Trolebus, ceux-ci sont directs tous les 2 ou un taxi vous coûtera entre 8 et 12$.

Pour rejoindre le terminal de bus de Carcelén, vous pouvez prendre le Metrobus jusqu’à la station La Ofelia puis changer pour un autre bus. Vous pourrez aussi prendre le Trolebus.

Pour les horaires et destinations nous vous conseillons d’appeler les compagnies afin d’avoir une information actualisée !

Souscrire un abonnement eau, électricité, téléphone et internet

Téléphone et portable :

Toutes les coordonnées des opérateurs en cliquant ici.

Pour le téléphone portable, trois compagnies de téléphone mobile vous proposent des abonnements ou des carte prépayées « prepago ». Vous pouvez acheter une carte SIM pour 3 dollars.

Les abonnements sont appelés Plan et peuvent avoir un coût minimum entre 10 et 15$.

Indicatif téléphonique :

  • Pour appeler de la France vers le l’Equateur : 00593 + indicatif de la région (sans le 0) + numéro de téléphone

  • Pour appeler de l’Equateur vers la France : 0033 + numéro de téléphone (sans le 0)

Internet, WI-fi :

Vous n’aurez pas de problème pour trouver des endroits où vous connecter, même les petites villes possèdent au moins un cybercafé. Les tarifs sont généralement très bas.

Dans les grandes villes, vous pourrez vous rendre dans les cafés ou restaurants qui possèdent une connexion wi-fi.