Santé et sécurité

SANTE

Haïti dispose de très bons médecins généralistes et spécialistes et de nombreux centres de santé. Par ailleurs, les pharmacies sont convenablement fournies en médicaments, souvent en provenance des Etats-Unis. Si vous suivez un traitement particulier, prévoyez donc, de noter la composition chimique du médicament et son nom générique, afin de trouver son équivalent sous une marque américaine.
Nous recommandons aux porteurs de lunettes de venir avec une paire de secours.

Les questions générales de santé sont détaillées dans les documents France Volontaires :

Pour plus d’informations sur les questions relatives à la santé, téléchargez les documents de l’ambassade ci-dessous, ou consultez le site de l’ambassade de France en Haïti.

Vaccinations

Avant un départ en Haïti, plusieurs vaccinations sont recommandées :

  •   Diphtérie-Tétanos-Poliomyélite
  •   Rougeole-Oreillons-Rubéole
  •   Hépatites A et B
  •   Fièvre typhoïde
  •   Rage

Maladies

Le paludisme et la dengue sont deux maladies existantes en Haïti dont vous devez vous protéger. Ces maladies sont transmises par les moustiques.

La prévention est la meilleure des dispositions à prendre. Pour se protéger des piqûres de moustiques, utilisez :

  • un lait ou une lotion anti-moustique
  • des insecticides (spray ou serpentins)
  • une moustiquaire
  • un ventilateur

Des cas de choléra ont également été recensés depuis 2010. Une forte campagne de sensibilisation a été enclenchée pour endiguer les effets de l’épidémie.

Quelques conseils de base :

  • Se laver les mains régulièrement et surtout avant les repas ;
  • Eviter de boire de l’eau non traitée et non purifiée ;
  • Laver les fruits et les légumes ;
  • Eviter de consommer des plats froids sans être sûr de la provenance et des conditions d’hygiène.

L’eau

D’après une étude de l’Unicef, seulement 37 % de la population a accès à l’eau potable. Et le peu de moyens alloués à la prévention des maladies entraîne la propagation de nombreuses maladies infectieuses. C’est un point sur lequel il faut être extrêmement attentif. L’eau est le vecteur des maladies les plus graves. Il faut considérer a priori qu’aucun point d’eau (source, distribution privée ou publique) n’est potable. Il faudra se procurer de l’eau potable vendue dans des gallons ou des bouteilles d’eau minérale. Vous pouvez, également, filtrer vous-même votre eau. Les citernes de filtres à eau sont vendues en Haïti, il faut juste veiller à changer régulièrement les bougies filtreuses. En cas de doute prévoyez de désinfecter l’eau avec des pastilles ‘Micropur’ ou quelque goutte d’eau de Javel. Pensez à nettoyer vos fruits et légumes avec de l’eau filtrée.

Il faut boire beaucoup d’eau pour éviter les risques de déshydratation. 

Evitez de vous baigner dans les rivières à faible débit, ni dans des eaux stagnantes. Méfiez-vous des parasites qui peuvent s’y trouver.

SECURITE

Ce lien produit par l’ambassade de France récapitule les informations sécuritaires. https://ht.ambafrance.org/-Securite-

Nous vous recommandons de sauvegarder le numéro de téléphone d’urgence de l’ambassade : (509) 31 90 41 11.
Et de le noter sur un papier que vous aurez toujours dans votre porte monnaie ou sac. Nous recommandons aussi:

  • d’éviter les lieux de rassemblements politiques et les lieux de manifestations ;
  • de se tenir informé de l’actualité du pays, de l’évolution des situations (médias, ambassade, etc…) ;
  • de conserver à portée de main un moyen un communication.
  • de faire preuve de la plus grande prudence durant les périodes électorales qui donnent souvent lieu à des manifestations spontanées ou à des actes de violences ;
  • Vous pouvez vous préparer à la plupart des crises graves susceptibles d’intervenir en Haïti en vous dotant d’un « kit de survie » qui vous sera utile tant en cas de troubles graves à l’ordre public que de catastrophe naturelle.
  • Si vous avez des enfants en bas âge, n’oubliez pas dans cet équipement la nourriture, l’eau, les médicaments, les vêtements et les affaires de toilette qui leur seront nécessaires pendant au moins une semaine et quelques jouets.
  • Rangez votre « kit de survie » dans un placard facilement accessible. Vérifiez son état tous les trois mois, en prêtant une attention particulière aux dates de péremption de la nourriture, des médicaments et des tablettes de purification d’eau.

******

Pour toute information complémentaire sur les risques liés à la sécurité en Haïti, nous vous invitons aussi à consulter la page Haïti du site du Ministère des affaires étrangères, rubrique « Conseils aux voyageurs ».