Témoignages des volontaires réunionnais et mahorais

Retrouvez des témoignages de volontaires et d’anciens volontaires :

Mathilde, volontaire de solidarité internationale pour une coopération active entre La Réunion et Madagascar

« Je trouve que cette expérience est un véritable accélérateur de compétences. On apprend plus vite de par les missions qui nous sont confiées ainsi que les échanges professionnels très enrichissants dont nous avons la chance de bénéficier ce qui nous permet également de développer notre réseau. »

Lire le témoignage de Mathilde

Camille, une volontaire mobilisée et investie en faveur de la gestion des déchets

« Le volontariat de solidarité à l’international est un véritable levier pour développer des compétences professionnelles, mais aussi pour enrichir des parcours de vie à tout un chacun tout en permettant à des structures d’obtenir un appui et un nouveau regard sur de nouveaux savoir-faire »

Lire le témoignage de Camille

Retour d’engagement : Didier, premier Mahorais en mission de VSI à Maurice

« Mon passage chez Cap Business m’a permis de tisser un réseau de professionnels dans l’ensemble des îles de l’océan Indien. Me faire connaître et gagner la confiance des collaborateurs de Cap Business lors de ma mission m’a permis de booster mon employabilité. »

Lire le témoignage de Didier

Aurore Brosset, chargée du pôle artistique à Fée Mazine après un VSI à Madagascar 

« Le fait d’être en lien pendant ma mission de VSI avec des artistes et des acteurs culturels réunionnais m’a ouvert des portes pour travailler dans le milieu culturel à La Réunion. »

Lire le témoignage d’Aurore

Maëva, volontaire de solidarité internationale au Mozambique

« Être volontaire à l’étranger permet de voir du pays, de créer de nouveaux projets pour sa vie, de faire de nouvelles choses que l’on n’aurait jamais faites auparavant, et de se redécouvrir. »

Depuis 1 an, Maëva est volontaire de solidarité internationale au Centre Culturel Franco-Mozambicain, à Maputo. De La Réunion au Mozambique, en passant par la Métropole, l’Irlande, et l’Afrique du sud, elle nous parle de son parcours de mobilité et de son expérience de volontariat.

Lire le témoignage de Maëva