Démarches administratives

VISA

L’obtention d’un visa est obligatoire pour tout type de séjour au Laos. Trois types principaux de visa existent :

 

Le visa touriste :

Il s’obtient de France, auprès de l’Ambassade du Laos : ambalaoparis@wanadoo.fr, 74, avenue Raymond Poincaré, 75116 Paris.

Ou directement au poste d’immigration à l’arrivée au Laos, aux postes frontières terrestres ou aéroports. Il coûte 30 US$ (24€) pour les Français et est valable un mois. Au-delà d’un mois, il faut le renouveler pour un mois au même tarif, en retournant à un poste frontière, ou au département de l’immigration dans le centre de Vientiane, mais à raison de 2 US$ par jour.

Attention :

  • Demander le visa touriste auprès de l’ambassade du Laos en France coûte quasiment deux fois plus cher que le visa à l’arrivée, sur place. Il est donc plus valable de prévoir 30 US$ et deux photos pour son arrivée.

  • Il faut déposer son passeport aux autorités de l’immigration AVANT l’expiration du visa, sinon celles-ci taxent 10 US$ par jour sans visa.

  • En cas d’arrivée par le Pont de l’Amitié (frontière Thaï-Lao au niveau de Vientiane), des agences emmènent automatiquement des touristes faire des visas pour 60 US$ avant l’arrivée au poste d’immigration laotien. Il faut toujours refuser ce genre de services d’agences Thaï et attendre patiemment d’arriver au poste frontière laotienne où figure un guichet avec le panneau « Visa on arrival ».

 

Le visa business :

Le visa business est en général valable 1 an et est « multi-entrées », le détenteur peut entrer et sortir du Laos autant de fois qu’il le souhaite. Il coûte entre 250 et 400 US$, soit entre 200 et 320 €. En général tout employé étranger dans une entreprise privée (école internationale, compagnie française…) obtient ce visa, souvent payé par l’employeur. Les consultants indépendants ont également recours à ce type de visa via des agences de visas (informelles pour la plupart). Ce visa est censé s’accompagner d’une carte d’identité lao (la « carte jaune ») et d’un permis de travail.

 

Le visa de courtoisie :

Ce visa est le plus pratique, mais aussi le plus difficile à obtenir. Il est valable 6 mois ou 1 an, et est gratuit. Il est multi-entrées. Il ne peut s’obtenir que dans le cadre d’un accord officiel entre le Ministère des Affaires étrangères laotien et une organisation internationale ou une ONG étrangère, et d’accompagne forcément d’une carte d’identité laotienne. La démarche d’obtention de ce visa est assez longue ; elle est normalement réalisée par l’ONG ou l’organisation internationale qui accueille le volontaire.

 

Quel visa un volontaire doit-il obtenir ?

Les procédures de visa laotien sont souvent basées sur le principe de mutabilité des visas : le volontaire arrive en qualité de touriste et obtient donc un visa touriste de 30 jours. Pendant ce mois, la structure accueillant le volontaire commence les démarches de demande de visa de courtoisie. Avant celui-ci, un visa temporaire dit « B2 » est attribué au volontaire, qui ne peut sortir du territoire laotien pendant un mois, faute d’annulation de la procédure. Pendant ce visa temporaire, les autorités laotiennes préparent la carte d’identité, puis le visa de courtoisie multi-entrées.

Il arrive que les structures d’accueil des volontaires, si elles sont bien rôdées dans leurs relations avec l’administration laotiennes, parviennent à effectuer la procédure d’obtention du visa de courtoisie avant l’arrivée du volontaire. Celui-ci se verra alors remettre une lettre par la structure ou par l’ambassade du Laos en France, qu’il devra présenter au poste d’immigration à son arrivée au Laos afin de se faire installer son visa de courtoise dans son passeport.

Mais en général, les ONG se retrouvent plutôt dans des procédures longues et laborieuses d’obtention de visas. Nombre de volontaires attendent plusieurs mois comme touristes avant d’être titulaires d’un visa multi-entrées.

Attention :

  • Il ne faut JAMAIS se présenter comme volontaire auprès du Ministère des Affaires étrangères laotien. En effet un décret de 1998 interdit tout visa long terme aux stagiaires et aux volontaires. La structure d’accueil doit donc veiller à présenter un volontaire comme un « expert ».

 

Postes frontières terrestres effectuant des visas touristes à l’arrivée au Laos (30 US$) :

En arrivant du Vietnam :

  • Nam Can – Nam Khan (pour rejoindre la province de Xiengkhouang ;

  • Cau Treo – Nam Phao (Lak Sao, province de Bolikhamxay) ;

  • Lao bao – Dansavanh (province de Savannakhet)

En arrivant de Chine (Yunnan) :

  • Mohan – Boten (province de Luang Namtha

En arrivant de Thaïlande :

  • Chiang Khong – Houay Xay (province de Bokeo) ;

  • Nongkhai – Vientiane (Capitale);

  • Nakhon Phanom – Thakek (province de Khammouane) ;

  • Mukdahan – Savannakhet (province de Savannakhet) ;

  • Chong Mek – Vang Tao (Paksé, province de Champassak)

En arrivant du Cambodge :

  • Stung Treng – Voen Kham (4 000 Iles, province de Champassak)

Attention :

  • Les aéroports de Vientiane, Luang Prabang et Paksé effectuent aussi des visas à de tourisme à l’arrivée.               

  • Les visas pour la Chine et le Vietnam doivent être demandés aux ambassades ou consulats au Laos avant le passage à la frontière. Pour la Thaïlande et le Cambodge, les visas peuvent être faits à l’arrivée.