Présentation du pays d'accueil

Nom officiel : République des Philippines.

Population : 102 250 133 habitants (estimation 2016).

Situation géographique : L’archipel philippin est un pays d’Asie du Sud-Est. Il s’étend sur 1 652 km du nord au sud et sur 1 066 km d’est en ouest. Il est bordé à l’est par la mer des Philippines, à l’ouest par la mer de Chine méridionale et au sud par la mer de Célèbes, mais se trouve plus populairement dans l’océan Pacifique. Au sud se trouvent les îles Célèbes et Moluques, toutes deux appartenant à l’Indonésie. Au sud-ouest, on trouve la Malaisie. Au nord se situe Taïwan. A l’ouest on trouve le Vietnam et à environ 500 km à l’est, les îles Palaos.

Superficie : Avec 7 107 îles, les Philippines ont une superficie de 300 400 km². Parmi ces îles seulement 2 773 portent un nom. Les 11 plus grandes îles occupent 90 % de la superficie de l’archipel.  Les plus importantes étant Luzon au Nord (où se trouve Manille, la capitale), les Visayas au centre, Palawan à l’Ouest et Mindanao au Sud.

Capitale : Manille.

Densité : 352 hab./km².

Origine de la population : Malaise, chinoise et espagnole. Cela s’explique par le fait que l’archipel est resté trois siècles sous la domination espagnole puis pendant 50 ans sous la protection américaine – « 300 ans au couvent, 50 à Hollywood » comme le disent malicieusement les Philippins. On trouve ainsi un fort métissage occidental dans cette partie excentrée de l’Asie du Sud-Est, complété par une diaspora chinoise.

Chef de l’État : Rodrigo Duterte (élu en mai 2016).

Régime : Démocratie parlementaire calquée sur le modèle américain.

Religion : Les Philippines sont le seul pays à dominante chrétienne de l’Asie : les catholiques représentent 83%, les protestants 6 %. On trouve des minorités musulmanes (5 %) dans le sud et l’ouest de Mindanao. Le restant se compose de minorités religieuses, dont les bouddhistes (3 %).

Langues : La langue nationale est le philippin ; le tagalog fait appel à une notion un peu particulière du philippin. Chaque groupement d’îles possède son propre dialecte. L’anglais, couramment pratiqué, est la deuxième langue officielle. C’est la langue de la communication et de l’enseignement secondaire et supérieur. L’espagnol est tombé en désuétude.

Monnaie : Peso philippin.

Climat : Tropical marin avec des typhons de mai à octobre

Économie : Le PIB flirte avec les 2700 €/hab. La croissance tourne autour de 7%. La consommation est soutenue par les transferts des émigrés. La situation financière du pays est saine, avec une dette publique d’environ 35 % du PIB, un déficit public inférieur à 3% du PIB  et une inflation maîtrisée autour de 2 %. Le taux de chômage est à 6-7 % mais la pauvreté touche plus de 20 % de la population.L’économie des Philippines reste peu diversifiée. 30 % des Philippins vivent de l’agriculture (riz, noix de coco, ananas, banane, tabac, maïs, canne à sucre…) mais la pression démographique rend difficile le maintien de l’autosuffisance alimentaire. Le pays est donc contraint d’importer du riz des voisins asiatiques. Le secteur secondaire occupe environ 15% de la population (fabrication de composants électroniques et le textile, agro-alimentaire). Le secteur tertiaire (les services) concerne environ 55 % de la population pour 60 % du PIB. Il se développe dans un contexte de délocalisations d’entreprises occidentales.​

Principales activités : agriculture, extraction minière, pêche, industrie légère, tourisme.

Sites inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco : les églises baroques ; les rizières en terrasses des cordillères ; le parc national de la rivière souterraine de Puerto Princesa ; la ville historique de Vigan ; etc.