Présentation du pays d'accueil

 

Le Sénégal, est situé à l’extrême ouest du continent africain. Il couvre une superficie de 196 722 km² et est situé au bord de l’Océan Atlantique. Il possède un paysage agréable et diversifié. L’autre atout qui rend ce pays singulièrement attachant est sa population communicative et accueillante.

À l’instar des pays sahéliens, le Sénégal est confronté de plus en plus aux défis du réchauffement climatique. La pression sur l’exploitation des ressources naturelles est réelle…

Le Sénégal est un pays relativement sûr. Néanmoins une vigilance est à observer par tous et pour tous !

Données démographiques

Avec une superficie de 196 712 Km², la population du Sénégal est estimée à 16 209 125 habitants (Source : ANSD/Projections 2019), soit une densité de 82 habitants au Km².

L’examen de la démographie du Sénégal a révélé une population caractérisée par sa jeunesse et son accroissement rapide. Cette situation est due à un niveau élevé de fécondité associé à un niveau de mortalité qui reste, malgré une baisse certaine, encore trop élevé. Le taux de croissance démographique est de 3,1%.

En outre, le Sénégal est un pays relativement urbanisé qui connaît encore un exode rural important en dépit des programmes de développement rural.

Ces caractéristiques de la population ont une influence réelle sur la situation socioéconomique du pays.

Retrouvez les indicateurs clés du Sénégal sur le site de lAgence Nationale de la Statistique et de la Démographie.

Données climatologiques

Le Sénégal appartient à l’Afrique subsaharienne. Le climat est de type Soudano sahélien caractérisé par l’alternance d’une saison sèche allant de novembre à mai et d’une saison des pluies allant de juin à octobre. La pluviométrie moyenne annuelle suit un gradient croissant du Nord au Sud du pays. Elle passe de 300 mm au Nord semi-désertique à 1200 mm au Sud, avec des variations d’une année à l’autre. Trois principales zones de pluviométrie correspondant à trois zones climatiques sont ainsi déterminées : une zone forestière au sud, la savane arborée au centre et une zone semi-désertique au nord.

Retrouvez les prévisions météorologiques et plus de données climatiques sur le site de l’Agence Nationale Météorologique du Sénégal

Organisation administrative

Le Sénégal comprend 14 régions, 45 départements, subdivisés en arrondissements (Sous-préfectures), Communes, Communautés rurales et Villages. Le village ou le quartier correspond à la cellule administrative de base. Le pays compte 46 communes d’arrondissement. La région de Dakar à elle seule en compte 19.

Chaque niveau est dirigé par une autorité à savoir :

  • Un gouverneur et un président de conseil régional pour chaque région ;
  • Un préfet pour chaque département ;
  • Un sous-préfet par arrondissement ;
  • Un maire par commune ;
  • Un président par communauté rurale ;
  • Un chef de village ou de quartier au niveau le plus périphérique.

La capitale du Sénégal est Dakar qui est en même temps la capitale de la région du même nom.

Données économiques

En 2016, le Sénégal est la 4e économie de la sous-région ouest africaine après le Nigéria, la Côte d’Ivoire et le Ghana. L’économie du pays est l’une des plus dynamiques en Afrique, avec un taux de croissance de 6,9% du PIB. Cet excellent résultat économique s’explique entre autres par les investissements importants effectués dans les infrastructures publiques, notamment des équipements structurants. Cela conformément au Plan Sénégal Émergent (PSE) du président Macky Sall. Également par les exportations qui ont augmenté de près de 13% en 2016, soutenues par une diversification des produits agricoles, de la pêche et du secteur extractif.

L’économie sénégalaise est très tournée vers l’Europe et l’Inde. Les principaux partenaires économiques sont la France, l’Inde, l’Italie, la Chine et les États-Unis.
L’économie du Sénégal est caractérisée par :

  • L’exploitation minière
  • La construction
  • Le tourisme
  • La pêche
  • L’agriculture

Ce sont les principales sources d’emploi dans les zones rurales.
Cependant, l’économie sénégalaise rencontre certaines difficultés, notamment les aléas climatiques et la forte croissance démographique. La forte croissance de la population a pour conséquence l’exode des populations des zones rurales en raison de pénuries alimentaires. Les conséquences qui en résultent sont des problèmes d’approvisionnement en eau ainsi que d’évacuation des eaux usées et des déchets.

Pour une présentation plus fine des régions sénégalaises,
de leurs caractéristiques et spécificités, cliquez ici.

Pour plus d’informations sur le Sénégal, rendez- vous sur le site de la Maison des Français à l’Etranger.