Vie quotidienne

France Volontaires vous donnent quelques clés pour une bonne installation au Vanuatu

Argent

Monnaie : Vatu Vanuatais (VUV)

Taux de change varie autour : 1 € = 130 VUV= 130 CFP

A savoir :

  • Il existe une grande différence de développement entre Port-Vila, la capitale et le reste du pays. De nombreux produits et services ne sont disponibles et accessibles qu’à Port-Vila. Au Vanuatu, et particulièrement à Port-Vila, la vie est relativement chère.
  • Selon votre destination, renseignez-vous bien car certaines îles ne disposent pas de distributeurs automatiques pour la carte bancaire
  • Les magasins acceptent rarement la carte bancaire et/ou appliquent des frais supplémentaires autour de 3,5% du montant total de l’achat.

Télécommunications 

L’indicatif international du Vanuatu est le 678.

Il est facile d’acquérir à son arrivée une carte SIM (crédit téléphonique et internet) auprès d’un des deux opérateurs présents sur le territoire vanuatais (Digicel et Vodafone).

Décalage horaire 

Le Vanuatu vit à l’heure GMT + 11 heures, 10 h de plus en été par rapport à la France et 9h de plus en hiver. Il est sur le même fuseau horaire que la Nouvelle-Calédonie.

Milieu physique, climat

L’archipel connait un climat plutôt tropical et humide caractérisé par deux grandes saisons qui se détachent l’une de l’autre. La longue saison des pluies de décembre à avril sont les mois les plus humides et les plus chauds. Ils constituent également la saison cyclonique.

A savoir :

  • Bien que situé dans le Pacifique, les nuits peuvent être fraîches en saison « hivernale », notamment dans les îles situées au sud de l’archipel.
  • Les îles situées au Nord de l’archipel connaissent un climat plus chaud et humide que celles situées au Sud.

Langues

Le Vanuatu dispose de 3 langues officielles le bichelamar, l’anglais et le français. Le bichelamar est la langue commune utilisée par les habitants du Vanuatu qui viennent de 83 îles différentes et qui parlent en tout 111 langues. L’Alliance Française basée à Port-Vila propose des cours d’apprentissage.

Transport

En bus

A Port Vila, on trouve différents types de véhicules. Les plus nombreux sont les bus. Ils sillonnent la ville à longueur de journée. La course coûte 150 vatus par trajet dans la ville. Pour aller plus loin, il faut toujours demander le prix avant de monter dans le bus afin d’être en accord avec les tarifs proposés par le chauffeur. Au quotidien, il est plus sympa et intéressant d’utiliser les bus. Comme le tarif est unique, vous ne vous compliquez pas la vie, vous montez dans un bus et vous donnez 150 vt en descendant (toujours prévoir de la monnaie, c’est plus simple car les conducteurs n’en ont pas toujours). Cela demande au départ une certaine maîtrise car lorsque vous arrêtez un bus et que vous lui donnez votre destination, il va parfois vous dire qu’il va à tel ou tel endroit. Si vous ne connaissez pas encore bien la ville, vous risquez de faire un grand détour avant d’arriver à destination.

En Taxi

A Port-Vila, on trouve aussi des taxis. Ils sont plus fins que les bus, généralement avec une insigne « Taxi » sur le toit et un « T » sur la plaque minéralogique. A Luganville, les taxis sont plus répandus. Les prix sont à négocier. Attention donc à ne pas se faire avoir ! Généralement, les taxis sont pour les touristes ou les gens pressés et qui ont un peu plus d’argent. L’intérêt de prendre un taxi lorsque vous arrivez au Vanuatu peut se justifier si vous êtes plusieurs et vraiment fatigué par votre voyage et que vous souhaitez arriver directement à destination.

A pied

Le Vanuatu fait partie de ces nombreux pays où la marche à pied fait partie du quotidien des habitants. Deux raisons expliquent cela :

– Les faibles revenus qui empêchent l’acquisition d’un véhicule ou même l’utilisation du bus.

– En dehors des 2 villes principales, il existe peu d’infrastructures routières et de véhicules.

– Le côté convivial de la marche: en rentrant à pied le soir après le travail, on rencontre du monde, on discute, on s’informe.

Cependant, le soir les rues sont très mal éclairées. C’est encore plus vrai lorsque l’on s’éloigne du centre-ville. Les trottoirs n’existent quasiment pas donc il faut faire attention aux piétons qui marchent sur le bord de la route.

Entre les îles

Les déplacements inter-îles peuvent s’effectue par avion via la compagnie nationale Air Vanuatu. Toutes les îles principales sont desservies. Les vols intérieurs peuvent maintenant être réservés en ligne, ou dans les bureaux d’Air Vanuatu en ville ou par téléphone.

Il également possible d’effectuer ses déplacements en bateau. Les compagnies maritimes principales sont Vanuatu Ferry et Big Sista. Bien se renseigner sur les conditions météorologiques avant de prendre la mer.

Permis de conduire

Le permis de conduire français ou international est accepté pour un séjour n’excédant pas 3 mois. Au-delà, il convient de solliciter la délivrance du permis de conduire Vanuatais auprès des autorités nationales. Les frais administratifs s’élèvent à 10.000 vatus.

Logements

Pour un logement de longue durée, voir aussi les ressources internet suivantes :