L’édito de mai 2018 : France Volontaires au rendez-vous de la modernisation de l’aide publique au développement

31/05/2018

Le 20 juin prochain se tiendra l’Assemblée générale de France Volontaires. Elle marquera la transition entre le nouveau Contrat d’Objectifs et de Performance pour la période 2018-2020 conclu avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et celui qui vient de s’achever. A cette occasion, au-delà des temps formels consacrés, nous proposerons à nos membres un temps d’échanges avec de jeunes engagés de service civique en réciprocité, dans le cadre du troisième volet du projet-pilote Ambassadeurs de l’engagement citoyen à l’international.

Nous rendrons également public le Rapport d’activités 2017 de France Volontaires. Une opportunité pour nous de revenir sur une année 2017 dense, riche en réalisations et avancées, grâce à l’implication des membres, des partenaires et des collaborateurs de France Volontaires, en France, en outre-mer et à l’international. Les Espaces Volontariats ont été particulièrement à l’honneur ces dernières semaines : M. Ledoux, député de la 10e circonscription du Nord, a remis la médaille de l’Assemblée Nationale à l’Espace Volontariats de Côte d’Ivoire. En Guinée, notre équipe et les volontaires ont eu le plaisir fin avril d’accueillir Michel Tarran, Délégué pour les relations avec la société civile et les partenariats au sein du MEAE et Vice-Président de France Volontaires, en déplacement dans le pays pour rencontrer les acteurs du volontariat et plus particulièrement les volontaires français en mission sur le territoire. L’Espace Volontariats Sénégal a participé en avril à une rencontre avec des volontaires français, organisée à l’occasion de la visite du député Hervé Berville (2e circonscription des Côtes-d‘Armor), chargé par le président de la République d’une mission pour la modernisation de l’aide au développement française.

Ce rapport doit être remis à Emmanuel Macron à la mi-juin. France Volontaires nourrit Hervé Berville et ses collaborateurs sur le sujet du volontariat, en soutenant un développement qualitatif et quantitatif de l’engagement citoyen à l’international, reconnu comme un levier puissant de l’aide publique au développement. En synergie avec Coordination Sud, qui a récemment organisé un atelier de travail avec lui et auquel France Volontaires et le CLONG-Volontariat ont pris part. Coordination Sud prône une aide publique au développement ambitieuse, répondant aux besoins, et incluant un objectif à 2022 de 1 milliard d’euros de la part des montants globaux transitant par les ONG. Nous serons au rendez-vous de ce moment charnière pour l’avenir du volontariat international d’échange et de solidarité.

Jean-Daniel BALME
Délégué général