L’édito de septembre 2017 : Une rentrée sous les auspices de l’Agenda 2030

© France Volontaires

Nous nous sommes quittés en juin sur un rendez-vous new-yorkais qui a tenu toutes ses promesses. « Les volontaires locaux et internationaux sont mobilisés dans le monde entier, sur toutes sortes de sujets en lien avec le développement durable, mais ils sont souvent invisibles et peu reconnus alors même qu’ils érigent des ponts entre les pays et les communautés ».

18/09/2017

Une rentrée sous les auspices de l’Agenda 2030

Nous nous sommes quittés en juin sur un rendez-vous new-yorkais qui a tenu toutes ses promesses. « Les volontaires locaux et internationaux sont mobilisés dans le monde entier, sur toutes sortes de sujets en lien avec le développement durable, mais ils sont souvent invisibles et peu reconnus alors même qu’ils érigent des ponts entre les pays et les communautés ». Tel est le message que Magda El Hateim, volontaire de retour de mission en Tunisie avec France Volontaires, a pu faire passer à la tribune des Nations Unies. France Volontaires a organisé en juillet dernier un événement dédié au volontariat international en marge du rendez-vous annuel du Forum politique de haut niveau. Un événement parrainé par la France et marqué par la participation de Dessima Williams, Conseillère spéciale pour le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies. France Volontaires a également eu l’opportunité de s’entretenir avec la déléguée interministérielle au développement durable, Laurence Monnoyer-Smith. Nous aurons l’occasion de présenter un bilan de ce Forum politique à l’occasion de la journée de travail organisée le 25 septembre prochain par le ministère de la Transition écologique et solidaire pour le 2e anniversaire de l’adoption par l’ONU de l’Agenda 2030.

Un sujet qui fait écho au thème de la Journée du Volontariat Français (JVF), le 1er octobre prochain : la contribution des volontaires aux Objectifs de développement durable (ODD). Les Espaces Volontariats de France Volontaires organiseront à cette occasion une série d’évènements sur le terrain avec les partenaires locaux pour illustrer et démontrer la valeur ajoutée du travail des volontaires : la dimension humaine qu’ils apportent au projet, le rapport équitable et de proximité instauré avec les communautés locales, le dialogue inclusif qu’ils construisent afin d’associer les populations les plus vulnérables.

Rendez-vous également le 26 septembre à l’IRIS pour la conférence-débat "Quel rôle pour l’engagement volontaire dans les crises humanitaires ?". De nouveaux articles de la Cartographie 2017 des engagements volontaires et solidaires seront rendus publics. L’occasion aussi de faire un bilan des apprentissages du projet VolinHA. Un projet financé par l’initiative des volontaires de l’aide de l’Union européenne (EU Aid Volunteers) et coordonné par France Volontaires, en partenariat avec 7 organisations humanitaires et de volontariat international, et qui a montré notamment l’importance du renforcement de capacités des volontaires locaux dans les contextes de crise humanitaire.

Enfin, la rentrée est aussi l’occasion de parcourir le Rapport annuel de France Volontaires pour mesurer l’ampleur du chemin parcouru… et les défis qui restent à surmonter dans les prochains mois, alors que s’ouvre un nouveau cycle de développement pour notre plateforme et que se prépare le cadre contractuel pour 2018 – 2020 avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Ce cycle devra voir le volontariat international inscrit au cœur des politiques publiques de développement et de solidarité, un volontariat accessible au plus grand nombre et dont le principe de réciprocité – ou de mobilité croisée – le structurera durablement.

Jean-Daniel Balme, Directeur Général de France Volontaires