Reprendre la main sur l’hygiène

28/10/2015

Loin des priorités des projets centrés sur la santé dans le domaine du développement, l’hygiène des mains constitue un enjeu majeur dans le domaine de la santé publique. Le lavage avant de manger ou après défécation permet de reprendre la main sur la propagation des maladies diarrhéiques et a des effets importants sur la santé et le bien-être des enfants et des communautés.

C’est dans ce cadre que l’Espace Volontariats des Grands Lacs et son partenaire historique l’AVEDEC ont participé à la Journée Mondiale du Lavage des Mains le 15 octobre dernier, sous le thème « Lever la main pour l’hygiène »,  aux côtés de l’UNICEF, du Ministère Burundais de la Santé Publique et d’Action Aid. L’évènement, qui avait lieu à Musongati en province Rutana (la première commune burundaise à pouvoir se targuer d’avoir zéro défécation à l’air libre selon l’UNICEF) en présence de nombreux officiels, a réuni un millier de burundais qui voulaient repartir de bon pied autour du thème de l’apprentissage de l’hygiène des mains.

Des chansons, des temps de sensibilisation et des discours ont rythmé la journée puis ce sont les officiels qui ont mis la main à la pâte en offrant une démonstration de lavage au public. Quelques heureux ont pu, eux, mettre la main sur les t-shirts imprimés pour l’évènement par France Volontaires et l’AVEDEC.

Les officiels présents à la journée

Le réprésentant national, Telngar Rassembeye, remet un kit d’hygiène de l’UNICEF à un bénéficiaire

Démonstration de lavage de mains

France Volontaires et l’AVEDEC main dans la main