France Volontaires partenaire du programme de volontariat national au Congo

Après une première expérience concluante, France Volontaires Congo renouvelle son partenariat avec le ministère de la Jeunesse et de l’Éducation Civique pour la mise œuvre du Corps des Jeunesses Volontaires du Congo et signe une convention de financement avec l’Ambassade de France au Congo pour appuyer ce programme.

17/03/2021

Signature d’une convention de partenariat avec le ministère de la Jeunesse et de l’Éducation Civique en vue de consolider les acquis du volontariat au Congo

Depuis 2015, le ministère de la Jeunesse et de l’Éducation Civique et France Volontaires Congo travaillent conjointement pour la mise en place du programme de volontariat national.

En 2018, les deux organisations ont signé une première convention de partenariat pour 2 ans, qui a donné lieu au déploiement de 12 volontaires nationaux affectés auprès d’organisations de la société civile congolaise de mai à octobre 2019, en tant qu’assistant comptable, responsable commercialisation, assistant juridique, chargé de communication, animateur communautaire…

En décembre 2020, à travers la signature d’une convention pour une durée de 4 ans, France Volontaires Congo a renouvelé son engagement et sa disponibilité à accompagner le ministère dans le développement Corps des Jeunes Volontaires du Congo. Une feuille de route a été rédigée portant sur un ensemble d’initiatives et d’activités concourant à la promotion du volontariat national, international et de réciprocité tant sur le plan africain qu’au niveau intercontinental ; le renforcement des capacités de mise en œuvre de la politique en matière de volontariat et le plaidoyer en faveur de la reconnaissance et de la valorisation du volontariat. France Volontaires entend contribuer à l’émergence d’une véritable expertise locale pour le développement du volontariat national au Congo.

En parallèle, la loi instituant le Corps des Jeunes Volontaires du Congo a été adoptée, le 13 février 2021. Le Congo dispose désormais d’un cadre légal en matière de volontariat, ce qui facilitera la mise en œuvre du programme de volontariat national. D’ici mai 2021, une deuxième cohorte de volontaires nationaux doit voir le jour.

« Je voudrais rendre hommage au gouvernement congolais pour cette étape importante dans le développement et dans la reconnaissance du volontariat au Congo. Nous sommes à cette étape grâce à la volonté de Mme la Ministre, son engagement, sa disponibilité auprès des jeunes, mais également auprès de tous les acteurs du volontariat au Congo. (…) Je voudrais réitérer l’engagement de France Volontaires pour appuyer et développer tout ce qui a été fait depuis 2015 : renforcement des capacités de mobilisation des jeunes, d’accompagnement et de gestion d’un programme de volontariat, de suivi des volontaires congolais qui vont s’engager dans ce programme, mais aussi de leur appui dans le cadre d’une réinsertion professionnelle. Le réinvestissement de l’expérience acquise par les jeunes à travers ce programme dans le développement du pays, doit faire l’objet d’une attention particulière. »
Extrait du discours du M. Mamadou Ndour Camara, Représentant National de France Volontaires au Congo, lors de la signature de la convention de partenariat en décembre 2020.

« Le volontariat pourra apporter une plus-value dans l’insertion socio-professionnelle des jeunes (…) Le volontariat est un levier important de mobilisation des jeunes pour le développement du pays (…) un outil d’acquisition de compétences transversales pour mieux se vendre sur le marché du travail, qui devient de plus en plus compétitif. (…) Je veux encourager les jeunes à s’approprier ce programme, c’est leur programme. »
Extrait du discours de Madame Destinée Doukaga, ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique au Congo, lors de l’adoption au parlement de la loi sur le volontariat en février 2021.

 

Signature d’une convention de financement avec l’Ambassade de France dans le cadre du projet PISCCA 2020

Le jeudi 11 mars 2021, l’équipe de France Volontaire Congo a été reçue par son Excellence, François BARATEAU, Ambassadeur de France au Congo pour la signature d’une convention de financement et la présentation de son rapport annuel 2020.

Dans le cadre du fonds « Projets Innovants des Sociétés Civiles et Coalition d’Acteurs » (PISCCA), France Volontaires a obtenu une subvention de dix-neuf mille cinq cents euros (19 500 €) pour un projet intitulé « Engagement citoyen de la jeunesse congolaise pour le renforcement des actions de la société civile ». Le programme PISCCA, mis en place par l’Ambassade de France au Congo, a pour but de soutenir la société civile congolaise.

En accord avec le ministère de la Jeunesse et de l’Éducation Civique, tutelle du Corps des Jeunes Volontaires du Congo, cette enveloppe budgétaire permettra le déploiement de 10 volontaires nationaux auprès d’organisations de la société civile congolaise, dont certaines ont bénéficié de l’accompagnement PISCCA de la part de l’Ambassade de France.

Pour rappel, l’appui de l’Ambassade de France, dans le cadre du projet PISCCA 2018, avait permis la mobilisation de 12 volontaires nationaux dont 5 entièrement pris en charge par France Volontaires grâce à ce financement. Les 7 autres missions avaient été financées par le ministère de la Jeunesse et de l’Éducation Civique congolais.

Au cours de cette rencontre avec l’ambassadeur, la place du volontariat ainsi que le rôle de France Volontaires ont été réaffirmés dans le plan d’action de l’ambassade. À ce titre, les échanges ont porté sur les initiatives de mobilisation de volontaires, les possibilités de financement du volontariat sur le Fonds de solidarité pour les Projets Innovants (FSPI), le renforcement de la coopération avec les opérateurs du MEAE, la participation de France Volontaires au comité d’orientation stratégique et au comité de sécurité, entre autres. France Volontaires est ainsi identifiée comme un acteur dans le cadre du soutien apporté à la société civile congolaise et particulièrement à la jeunesse en vue de favoriser son engagement dans le développement du pays

Par ailleurs, les questions liées au Sommet Afrique France, qui se déroulera cet été à Montpellier, ont été abordées. Elles feront, prochainement, l’objet d’échanges entre le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) et France Volontaires.

Au cours de l’année 2021, une rencontre sera organisée entre l’Ambassade de France, le ministère de la Jeunesse et de l’Éducation Civique et France Volontaires afin de présenter le Corps des Jeunes Volontaires du Congo et réfléchir au renforcement du partenariat entre ces différentes institutions.

 

En savoir plus

 

Pour plus de renseignements, contactez l’Espace Volontariats Congo : ev.congo@france-volontaires.org