"Je milite pour un rapprochement et des contacts encore plus réguliers entre France Volontaires au Congo et l’Ambassade et le Consulat Général de Pointe-Noire, car votre regard, votre expérience, votre retour du terrain nous sont d’un très grand intérêt" Discours de M. l'Ambassadeur de France au Congo lors de la JVF 2018.

24/10/2018

Discours prononcé par S. Exc. M. Bertrand COCHERY

Ambassadeur de France auprès de la République du Congo

à l’occasion de la 7ème édition de la Journée du Volontariat français

 

 » Face aux défis du monde actuel marqué par tant de menaces qui ont pour nom protectionnisme, nationalisme, repli sur soi, xénophobie, entraves à la libre circulation des hommes et des biens, le thème de cette 7ème édition du Volontariat français « s’ouvrir au monde » – entre universalité et diversité : vers un monde commun » me paraît particulièrement pertinent.

Face à un monde de menaces et de repli nationaliste, la démarche du volontariat international est plus que jamais d’actualité […]

Un monde commun ne veut pas dire un dire un monde uniformisé. Sa belle diversité, humaine, naturelle, culturelle, voilà sa richesse, et la clé de son avenir […]

Un monde aux enjeux commun ne veut pas dire un monde uniformisé, donc il faut voyager et s’engager pour aller au-devant des différences d’identités, de cultures. Le volontariat international est l’une des voies, et non des moindres, par lesquelles nous pouvons bâtir de nouvelles convergences entre l’universalité de certaines valeurs ou de certains objectifs politiques, d’une part, et la reconnaissance de l’apport des identités plurielles qui font la diversité -j’allais dire la biodiversité- humaine.

Nous ne pouvons donc qu’encourager le mouvement France Volontaires à persévérer dans ses objectifs […]

Le volontariat joue un rôle essentiel pour projeter à l’étranger une diversité de compétences et d’expériences de jeunes Français aux parcours très différents. Et les formules proposées aux volontaires sont elles-mêmes suffisamment variées pour que chaque Français tenté par une expérience de terrain à l’étranger, à plus forte raison en Afrique, puisse trouver le programme qui lui convient.

L’enjeu est simple, il faut donner le goût de l’Afrique à une nouvelle génération de Français, et par là-même combattre les clichés, les idées-reçues, les généralisations hâtives. C’est comme cela que nous pourrons construire un monde, espérons-le, plus intelligent, en tout cas plus ouvert, moins grossier et peut être moins brutal. C’est un enjeu de culture.

France Volontaires n’encourage pas seulement l’envoi de volontaires depuis la France mais aussi entre pays africains, ainsi que l’envoi de jeunes congolais en France dans le cadre du volontariat de réciprocité. Cette mobilité est essentielle, et doit être encouragée[…]

Le volontariat international est une chance pour la France et pour le monde. La France ne pourra régénérer sa présence dans un monde où tout se recompose, où les cartes sont chaque jour rebattues, où les défis appellent chaque jour plus de mobilisation citoyenne, sans une forte mobilisation du volontariat à l’étranger sous toutes ces formes.

Le moment est venu de jeter de nouveaux ponts entre l’Europe et l’Afrique. Il entre dans la vocation de la France d’être en première ligne. La jeunesse d’Europe, de France en particulier et celle des pays africains ont un rôle déterminant à jouer dans cette partie, et le volontariat international en est un des instruments privilégiés.

Vive le volontariat international,

Vive France Volontaires »

Découvrez l’intégralité de son discours juste ici.