Construction, animation et échanges interculturels : retour sur les chantiers de solidarité internationale de 2018

30/08/2018

Un chantier de solidarité internationale (CSI) est un dispositif qui permet l’échange interculturel de plusieurs volontaires ivoiriens et internationaux autour d’un projet d’intérêt général ponctuel : environnement, santé, éducation, construction… tous les domaines d’action sont concernés. La majorité des CSI sont portés par des étudiants profitant des vacances scolaires en juillet ou en août.

Très nombreux avant la crise, les chantiers de solidarité internationale reprennent progressivement partout en Côte d’Ivoire : en 2017, l’Espace Volontariats en avait dénombré 6 à Abidjan, Assinie et Abengourou. Cette année, ce sont 9 chantiers de solidarité internationale et voyages de découverte qui ont été recensés à Abidjan, Jacqueville, Agboville, Yablassou (non loin de Bouaké), Fresco et Kouadiokro (non loin d’Abengourou) : une répartition géographique qui indique que les CSI ont tendance à s’étendre à l’intérieur du pays.

L’Espace Volontariats de Côte d’Ivoire est parti à la rencontre de 7 d’entre eux, afin d’échanger avec les volontaires, de recueillir leurs témoignages et de capitaliser les bonnes pratiques, les difficultés qu’ils ont rencontrées et comment ils les ont surmontés.

L’objectif ? Pouvoir retransmettre les enseignements des uns et des autres pour enrichir les futurs chantiers qui auront lieu en Côte d’Ivoire ! Une étude est en effet en cours de rédaction à partir des observations et des échanges réalisés pendant les visites : elle sera restituée par l’Espace Volontariats de Côte d’Ivoire en novembre.

chantier de solidarité internationale à Abengourou

Construction d’une école en géobéton avec les villageois de Kouadiokro

Dans la région d’Abengourou, le Mouvement pour l’Éducation, la Santé et le Développement (MESAD) appuie les communautés villageoises dans la construction d’écoles en géobéton, un matériau moins coûteux à produire et tout aussi résistant que le béton classique. Après avoir travaillé sur un chantier de construction en France, une équipe de compagnon des Scouts et Guides de France a voulu tenter l’expérience à l’international et s’est associée au projet : avec une équipe de l’Association des Scouts Catholiques de Côte d’Ivoire, ils ont partagé la vie des habitants de Kouadiokro et ont aidé à la construction de l’école. Ce chantier a bénéficié d’une subvention Jeunesse Solidarité Internationale (JSI), qui permet de financer des projets de rencontre interculturelle portés par des groupes de jeunes français et internationaux de 15 à 25 ans.

crédits photo : Association Imagine le Monde

Découverte du scoutisme pour les jeunes de Gonzagueville (Abidjan)

Il s’agit d’un projet mené au sein de l’Association Imagine le Monde (AIM) qui accueille toute l’année des enfants du quartier de Gonzagueville et les soutient dans leur scolarisation. Pour ce projet, 3 compagnons des Scouts et Guides de France et un groupe de routiers de l’Association des Scouts Catholiques de Côte d’Ivoire ont aménagé une partie de la cour de l’association, animé des jeux et fait découvrir le scoutisme aux enfants du quartier en organisant un week-end campé dans l’enceinte de l’association.

chantier de solidarité internationale à Bouaké

Animation et réhabilitation de l’électricité à l’école de Yablassou

L’Association les Enfants du Village, portée en France par des ressortissants de Yablassou, s’est associée avec des Scouts et Guides de France pour leur 1er chantier de solidarité internationale : avec les jeunes du village et l’Association des Scouts Catholiques de Côte d’Ivoire, ils ont pu mener des animations à destination des enfants et rénover l’école primaire, en réhabilitant ainsi le réseau électrique de l’école.

crédits photo : Mouvement pour l'Education, la Santé et l'Environnement

Camp de vacances pour les enfants défavorisés d’Abidjan à Jacqueville

Chaque année, le Mouvement pour l’Éducation, la Santé et le Développement (MESAD) organise un camp de vacances pour des enfants défavorisés d’Abidjan avec l’aide d’une équipe de Scouts et Guides de France pour l’animation. Un partenariat qui dure depuis de nombreuses années, et qui s’est poursuivi en 2018 avec la réalisation d’un film par l’équipe de français. Ce projet a également pu être porté grâce au dispositif JSI.

crédits photos : Act for Children

Réhabilitation d’une école primaire d’Adjahoui (Abidjan)

Le village d’Adjahoui accueillait son 1er chantier de solidarité internationale l’année dernière, résultant du partenariat entre les jeunes de l’Association Migration, Solidarité et Échanges pour le Développement (AMSED) en France et d’Act for Children en Côte d’Ivoire. Une telle réussite que les participants ont voulu renouveler l’expérience cette année : pendant 3 semaines, 10 jeunes français et 10 jeunes ivoiriens se sont ainsi associés pour réhabiliter l’EPP Adjahoui Coubé 1. Nous souhaitons de longues années à ce partenariat !

chantier de solidarité internationale à AgbovilleConstruction d’un poulailler et de chambres pour accueillir les étudiantes à Agboville

Les Éclaireuses Laïques de Côte d’Ivoire animent depuis plus de 30 ans un partenariat avec les Éclaireuses et Éclaireurs de France autour du centre de formation pour jeunes filles Kimou Faustin à Agbobville. Au fur et à mesure des années, des salles de classes puis des chambres pour accueillir les élèves se sont construites et les amitiés ont perduré : une des jeunes françaises présentes cette année est la petite-fille d’une des premières encadrantes du projet ! Avec l’appui d’un financement JSI et des Éclaireuses et Éclaireurs de Côte d’Ivoire pour la main-d’œuvre, le centre dispose désormais d’un poulailler pour financer son fonctionnement tout au long de l’année et s’approvisionner en œufs frais pour la formation en pâtisserie.

Jamboree routier (18-21 ans) de l’Association des Scouts Catholiques de Côte d’Ivoire

On peut noter une forte représentation des différents mouvements de scoutisme sur les chantiers de solidarité internationale de 2018. Avant la crise, ceux-ci étaient les parmi les plus nombreux à recevoir des CSI, et il y a de fortes chances pour que ces mouvements soient ceux qui impulsent l’augmentation des chantiers de solidarité en Côte d’Ivoire dans les prochaines années. À ce titre, l’Espace Volontariats de Côte d’Ivoire était invité à animer un atelier sur le volontariat et les chantiers de solidarité internationale pendant le So’Kraff, le Jamboree des routiers : l’occasion d’échanger sur les projets portés par des scouts catholiques de toute la Côte d’Ivoire et de leur proposer de mettre en œuvre des chantiers de solidarité internationale de qualité. Une centaine de routiers de l’ASCCI ont ainsi pu assister à cet atelier d’information.

Vous souhaitez accueillir ou participer à un chantier de solidarité internationale en Côte d’Ivoire ? Contactez l’Espace Volontariats de Côte d’Ivoire pour en savoir plus !

Jamboree So'Kraff