Appui de l’Ambassade de France au Ghana pour le développement des ressources énergétiques renouvelables

23/06/2017

Son témoignage :

Je m’appelle Julien Aix, j’ai 28 ans, je suis ingénieur en mécanique. Après plusieurs activités en conception et gestion de projets industriels, j’ai décidé de faire un Volontariat de Solidarité International (VSI) afin de découvrir le travail dans le cadre d’une ONG en Afrique. L’ONG pour laquelle je travaille s’appelle Village Exchange Ghana. Sa mission principale est d’aider les jeunes défavorisés des villages aux alentours de Ho (Volta region). Pour cela l’école de l’ONG qui s’appelle Lady Volta Vocational Center propose des cours de Math, Anglais, Informatique, Entrepreneurship, Électricité et Fashion design. L’ONG emploie une vingtaine de personnes, toutes ghanéennes.

Ma mission au sein de l’ONG consiste à développer les cours d’énergie solaire dont le but est de former des techniciens capables d’installer et d’entretenir des systèmes. Pour cela l’enseignement est au maximum pratique (dans la limite des équipements disponibles). Au terme de la mission nous souhaitons avoir mis en place un commerce d’installation de systèmes solaires dans la région afin de donner des débouchés à nos élèves et de générer des profits afin de faire progresser l’école.

Je suis en immersion totale au sein d’une équipe 100% ghanéenne. Après trois jours de mission nous avons rendu visite à une communauté habitant un village isolé. Je me suis retrouvé face à une centaine d’habitants incluant le chef du village pour expliquer en quoi consiste l’énergie solaire. La plupart de mes travaux portent sur la mise en place de choses inédites telles qu’un programme d’enseignement, le développement d’un réseau avec les autres acteurs de l’énergie solaire au Ghana ou la création d’une entreprise. La tâche est énorme mais les cadres de l’association ne reculent devant rien, ce qui m’aide à garder le cap.

Les moments les plus mémorables sont arrivés lors de longues balades en moto, j’ai découvert des endroits reculés et préservés magnifiques et rencontré des gens super sympas qui m’ont aidé à me sortir de situations difficiles.

France Volontaires m’a beaucoup aidé dans toutes les démarches d’arrivée dans le pays ce qui m’a permis de me concentrer au plus vite sur la mission. Je sais que je peux à tout moment compter sur eux. De plus l’indemnité du VSI garantie une autonomie financière vis-à-vis de l’ONG. Après la mission d’un an, j’aimerais pouvoir utiliser les connaissances acquises pendant le volontariat afin de participer au développement des énergies renouvelables au Ghana, soit au sein d’une autre organisation ou bien d’une entreprise.