Le volontariat & la coopération décentralisée

30/03/2018

Du 5 au 7 mars, nous avons eu le plaisir et l’immense honneur de participer aux 2èmes assises de la coopération internationale des collectivités malagasy et françaises organisées par Cités Unies France, le Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation de Madagascar et l’Ambassade de France à Madagascar.

Les assises consistèrent en trois journées de travail et de rencontres dédiées à l’état des lieux de la collaboration entre les acteurs de la décentralisation de France et de Madagascar et des perspectives de développement des actions des coopérations décentralisées. 

Dans ce contexte, L. RatsimbaReprésentant National de France Volontaires à Madagascar – fut animateur de l’atelier Jeunesse et Mobilité qui eut lieu mardi 6 mars au matin. 

L’atelier était présidé par Mme A. Calvez – Chargée de mission Coopération décentralisée et solidarité internationale pour le Conseil départemental du Finistère

L. Ratsimba et A. Calvez lors de l’introduction de la séance de travail

 

Divisé en deux tables rondes, ce temps de travail fut l’occasion pour différents acteurs du volontariat à Madagascar (notamment des volontaires) de présenter leurs rôles au sein des diverses coopérations décentralisées et de témoigner des réalisations auxquelles ils contribuent au quotidien. Les échanges des deux tables rondes furent centrés sur l’engagement de la jeunesse comme levier du renforcement des partenariats de coopération décentralisée et de la dynamisation des territoires

La première table ronde « L’engagement des jeunes à l’international comme levier de l’autonomie, le développement personnel et la formation professionnelles » se passa avec la participation de :

De gauche à droite : T. Auvin – L.Bihan – C. Orbell – B. Andrianarijaona

 

La seconde table ronde « La plus-value de l’engagement des jeunes pour dynamiser la coopération décentralisée et les territoires » se déroula avec :

De gauche à droite : F. Reydellet – L. Pottier – R. Lelaka – J-J. Ramaroson

 

Cette matinée d’échanges a permis de mettre en avant l’apport déterminant de la jeunesse, et plus particulièrement des volontaires dans la bonne réalisation des actions issues de la coopération entre collectivités françaises et malgaches. L’implication des volontaires s’avère déterminante en deux points. 

D’une part, ils sont des acteurs de terrain permettant d’assurer le lien entre les collectivités françaises et malgaches. D’un côté, ils peuvent apporter des connaissances et compétences mûries en France pour les appliquer à des actions à Madagascar. De l’autre, ils peuvent faire remonter les besoins et les enjeux du terrain pour permettre la réalisation d’actions pertinentes.

D’autre part, les valeurs portées par les volontaires telles que : l’engagement, l’interculturalité, la solidarité contribuent au rapprochement et aux renforcements des liens entre acteurs institutionnels français et malgaches. Ces idéaux sont vecteurs de coopérations plus étroites et vertueuses pour l’ensemble des acteurs impliqués.

En définitive, l’atelier jeunesse des 2èmes assises de la coopération internationale des collectivités malagasy et françaises a permis de mettre en évidence l’importance de l’implication de la jeunesse française et malgache dans les coopérations décentralisées. Une mise en avant plus accrue des jeunes dans ces politiques publiques permettra le rapprochement des territoires et des individus dans une dynamique solidaire et réciproque.

Face à ce constat, France Volontaires et l’ensemble de son Réseau des Espaces Volontariats apportent leur soutien et leur expertise pour une implication toujours plus grande des jeunes à travers le monde.