Mauritanie Semaine de la francophonie « Débat des acteurs du volontariat réalités et défis »

24/03/2015

Une rencontre débat a eu lieu entre les acteurs du volontariat.Une occasion pour France volontaires de prendre part donc à un débat sur les réalités et défis du volontariat tenu le 17 mars avec la présence des étudiants de GEU Académie une institution de formation professionnelle de Nouakchott.

Deux présentations introductives ont précédées les échanges

L’Association pour le Développement Economique par la Microfinance (ADEM) (partenaire de France volontaires) qui mise aussi sur le volontariat à travers la formation d’agent de développement a mis l’accent sur sa stratégie d’intervention dans le domaine du volontariat, ses réalisations obtenues de la première promotion de formation des ADL (Agent Développement local).

Selon le président de ADEM Saidou Ndongo, les actions menés ont consisté à « mobiliser les ressources nécessaires pour apporter des solutions à un certains nombres de besoins essentiels » en matière de développement et l’accompagnement des jeunes. Ainsi des actions ont étés mises en œuvre  par cette association qui forme cette année, la 2e promotion de volontaires agents de développement local :

–         Le renforcement des Ressources humaines ;

–         Le renforcement de la documentation ;

–         Le renforcement des activités terrain ;

–         Trouver un espace plus large pour la formation continue, les séminaires permettant de satisfaire le besoin ;

–         Elargir l’offre dans le domaine du volontariat ;

–         Faciliter l’échange d’information avec les acteurs (institutions publiques et privées, les collectivités territoriales) ;

Le représentant de France Volontaires Djibrilla Bani a mis l’accent sur les différents engagements volontaires et solidaires ainsi que la diversité des formes et des dispositifs en France et dans les pays francophones.

Par exemple de plus en plus de pays francophones mettent en place leurs structures de volontariat. Il a expliqué que les structures de volontariat et les volontaires contribuent de façon directe ou indirecte à la promotion des  langues, des cultures, la citoyenneté et la démocratie.