Saga Zakouma, ambiance de la brousse

06/04/2018

Pour répondre à une forte demande des volontaires internationaux, France Volontaires au Tchad a organisé une excursion au Parc national de Zakouma, qui a réuni 16 participants (6 VSI, 7 VIA et 3 anciens volontaires) durant quatre jours. Voici le carnet de voyage de cette mémorable expédition.


Jour 1

Rendez-vous est donné à 4h30 du matin pour le grand départ !
Les paupières sont lourdes mais la motivation est là : nos 16 voyageurs sont, une fois n’est pas coutume, tous à l’heure ! Les quatre pickups sont chargés de bagages et de victuailles… c’est parti pour plus de 800 km de route et de piste, sous une tempête de sable. Yalla !


Les muscles sont quelque peu endoloris !
 

16h45 : après 12 heures de route, on entre enfin dans le périmètre du Parc national
 

La troupe arrive au camp à 17h30. Chacun prend possession de sa chambre et après un bon repas, c’est direction les bras de Morphée pour être en forme pour le premier safari programmé le lendemain matin.
 

Jour 2

Réveil à 5h30 pour le petit-déjeuner, avant le départ en safari à 6h… Les animaux n’attendent pas !

Les 16 rangers en herbe reviennent au camp vers 11h, émerveillés par les découvertes matinales.

Après une sieste revigorante, le second safari de la journée se déroule de 15h30 à 19h.

La soirée est calme : repas, jeux de société, et au lit… Les volontaires ne dorment jamais, sauf à Zakouma !!
 

Jour 3

Au petit matin du 3è jour, certains courageux optent pour une balade à pied, tandis que d’autres préfèrent rester au camp pour se reposer et lire quelques ouvrages sur la faune et la flore du Parc.

Le top départ pour le safari de l’après-midi est donné à 15h. Objectifs : approcher les éléphants et trouver un léopard.

Les volontaires reprennent des forces grâce à un barbecue. Demain matin, c’est déjà le départ 🙁


Jour 4

Les 16 aventuriers de la savane ont bien du mal à sortir de leur lit pour quitter le camp à 5h45.

Caroline fait part de ses impressions durant le trajet du retour : « C’était top ! Merci à France Volontaires pour l’organisation. Le parc n’est pas gangrené par le tourisme de masse, et il y a une volonté de protéger l’environnement, c’est super qu’il existe encore des endroits comme ceux là ».

Après 15 heures de route et 2 crevaisons, les vaillants volontaires arrivent à N’Djamena à 21h, les yeux remplis de sommeil, le dos éprouvé, mais des souvenirs plein la tête !


Le Parc national de Zakouma

Le Parc national de Zakouma est situé au sud-est du Tchad, dans la région du Salamat, et s’étend sur une plaine de 3 000 km2. Il est le premier Parc national créé au Tchad, en 1963.
Ravagé par 12 ans de guerre civile et par le trafic de l’ivoire, le Parc de Zakouma est réhabilité depuis 1989 par l’Union Européenne.
Selon l’UNESCO, Zakouma est l’un des derniers sanctuaires de faune de l’Afrique sahélienne, qui abrite 44 espèces de mammifères (dont 16 de grands mammifères) et 250 espèces d’oiseaux.
African Parks, une organisation à but non lucratif, dirige le Parc depuis 2010 en partenariat avec le Gouvernement du Tchad. En octobre 2017, un accord est signé pour étendre la zone de protection. Cette signature fait suite à l’annonce de la réintroduction, prévue en 2018, de 6 rhinocéros noirs d’Afrique du Sud, espèce disparue depuis les années 1970 au Tchad.
« zakouma » signifie « marabout d’Afrique ».