150 jeunes ont célébré la Journée Internationale de la Jeunesse (JIJ) à L’Azile (Nippes)

14/08/2018

Le samedi 11 aout, avec le soutien de la mairie de l’Azile, de Jeunesse en Développement (JEDE), et de la Fondation pour la Santé Reproductrice et l’Éducation Familiale (FOSREF), France Volontaires Haïti, TECHO – HaitíFondasyon América Solidaria Haïtiont célébré la Journée Internationale de la Jeunesse (JIJ) à l’EFACAP de l’Asile (Nippes). Une centaine de jeunes filles et jeunes garçons sont venus participer à la journée, notamment aux discussions-débats des tables rondes, avant de finir sur une note culturelle.

Cette journée est instaurée depuis le 17 décembre 1999, lorsque l’Assemblée générale des Nations Unies a approuvé la recommandation de la Conférence mondiale des ministres de la jeunesse (Lisbonne, 8-12 août 1998) visant à faire du 12 août la Journée internationale de la jeunesse.

En 2017,  le thème retenu était « Les jeunes édifient la paix » pour célébrer au niveau global le rôle crucial que jouent les jeunes dans la prévention des conflits en tant qu’agents de changement, ainsi que leur contribution à la promotion de sociétés inclusives, à la justice sociale et au développement durable. Dans la continuité de cette thématique, l’édition 2018 était axée sur le thème : « Espaces Sécurisés pour les jeunes ». En effet, pour qu’ils puissent jouer ces rôles qui leur incombent dans la société, les jeunes ont besoin d’espaces sécurisés où ils peuvent se réunir, s’engager dans des activités liées à leurs besoins et à leurs intérêts, participer aux processus de prise de décision et s’exprimer librement.

A travers la thématique « Lakay se Lakay », (expression créole signifiant « rien ne vaut un bon chez soi»), les organisateurs ont voulu amener la jeunesse de la zone de l’Azile à réfléchir sur 4 problématiques auxquelles ils sont confrontés dans leur espace, chez eux, en Haïti :

  • Le leadership communautaire
  • L’accès des filles à l’éducation
  • L’éducation sexuelle et la contraception
  • Les avantages de l’égalité des sexes

Après l’ouverture de l’événement par Julien Ganthier, Chargé d’appui au développement des volontariats à  France Volontaires Haïti, Monsieur le Maire de la Commune de l’Azile a souhaité la bienvenue aux participants. Les 150 jeunes se sont ensuite impliqués dans les discussions-débats des tables rondes, avant de se détendre devant le spectacle théâtral « Réalité puante », écrit par Schneiderson RENE et Jasmine AUGUSTIN, de Jeunesse en Développement (JEDe) qui explique et dénonce les départs massifs des  jeunes haïtiens vers les pays étrangers, notamment en Amérique Latine.

Photos sur notre page Facebook


Propos de bienvenue par Julien GANTHIER 

Propos de bienvenue par Monsieur le Maire de la commune de l’Azile