Formation sur la posture volontaire chez CIMA

20/07/2018

France Volontaires Pérou a organisé sa deuxième session de formation à destination de volontaires de l’année. Le dimanche 8 juillet 2018, dans les locaux de l’association CIMA,  une quinzaine de volontaires en Chantier de Solidarité Internationale accueillis cet été par l’association ont participé à cette journée qui avait pour objectif de leur offrir des outils afin de mieux comprendre leur place en tant que volontaire et faire face aux défis de l’interculturalité. La formation, composée de plusieurs ateliers thématiques proposait d’aborder les enjeux d’une rencontre interculturelle, d’approfondir les notions de développement et de solidarité tout en proposant des clés de compréhension historiques et culturelles du contexte péruvien. 
 

La participation et l’interactivité au cœur de cette formation

La journée composée d’un jeu de rôles et de plusieurs activités groupales et participatives, a été pensée pour faire cheminer le volontaire à travers des notions connues et pas toujours bien comprises telles que stéréotype et préjugé, solidarité internationale, humanitaire et développement, afin de d’offrir aux participants des outils face aux défis de l’interculturalité et des clés pour mieux comprendre leur posture de volontaire. 
De l’avis général, les deux temps forts de cette journée ont été le jeu de rôle et l’atelier sur l’explication du contexte historique et culturel péruvien. L’importance de la dimension psychologique dans l’interaction interculturelle lors d’une mission de volontariat a été recalquées à plusieurs reprises par les participants. Pour certains d’entre eux, ce moment a également été l’occasion de faire un premier bilan de leur expérience. Au final, les participants sont repartis avec des clés importantes pour comprendre et  questionner l’impact de leur volontariat.

En savoir plus sur CIMA  

CIMA est un foyer d’accueil pour enfants et adolescents en danger ou en situation de vulnérabilité : vivant dans la rue, victimes de violences ou de maltraitance, aillant des problèmes de comportement, consommation de drogue ou addiction à internet, aillant commis des délits. La structure travaille uniquement avec des enfants et des adolescents qui participent de leurs propres grès au programme de réhabilitation mis en place par une équipe pluridisciplinaire. Tous suivent une scolarité régulière et ont la possibilité de participer à des ateliers divers : mécanique, musique, artisanat etc.
CIMA accueil volontiers des volontaires dans le champ de l’éducation, du travail social ou de l’enfance. Des compétences pour animer des ateliers sont également recherchées. Dentistes, médecins ou psychiatres sont également les bienvenus pour veiller au bien-être des jeunes. Contactez l’équipe France Volontaires pour plus de renseignements : ev.perou (@) france-volontaires.org