Maison Chance

18/09/2018

L’histoire de Maison Chance débute en 1993 par la rencontre d’un jeune vietnamien âgé de 12 ans, Thanh, gravement malade avec une jeune peintre de 21 ans originaire de Suisse, Aline Rebeaud, qui voyage en Asie et qui décide de lui venir en aide. Suite à cela, Aline Rebeaud fera la rencontre d’orphelins, d’enfants des rues et de personnes handicapées, tous et toutes mis de côté par la société. Dès lors elle décide de prolonger son séjour et de les accueillir sous son toit, c’est la naissance de Maison Chance.

 

Avec Maison Chance va naître tout un projet d’éducation avec comme objectif la réinsertion sociale des plus démunis. Au cours d’alphabétisation vont s’ajouter des ateliers de peinture, d’informatique, de menuiserie de bambou, boulangerie, pierres précieuses et la couture. Toutes ces possibilités permettent au bénéficiaire de Maison Chance d’avoir une formation professionnelle synonyme d’indépendance et d’autonomie. À cet aspect éducation se superpose tout un projet lié aux questions de santé. Ainsi, on retrouve au sein des locaux de Maison Chance des dispositifs permettant de faire exercices physiques, rééducation et soins médicaux.

 

Depuis 2006, la professionnalisation va encore plus loin avec l’ouverture du Centre Envol, complexe assez spacieux regroupant en son sein les différents ateliers. En 2011, le premier ensemble d’appartements adaptés aux personnes handicapées (notamment en fauteuil roulant), Village Chance, est inauguré. Ce centre abrite également école, piscine et restauration accessible pour tous.

 

Au total, Maison Chance regroupe plus 100 personnes qui travaillent au quotidien pour mener à bien ses ambitions. Si nous devions décrire en un mot ce qui définirait le mieux l’ONG, c’est sans hésiter que nous la dénommerions « Coeur » aussi appelé « Tim », autre nom d’Aline Rebeaud, la fondatrice.

 

Pour en savoir plus sur Maison Chance, cliquez ici